Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2018

_The Science Fiction of Iain M. Banks_

The Science Fiction of Iain M. Banks : Nick HUBBLE & Esther McCALLUM-STEWART & Joseph NORMAN (editors) : 2018 : Gylphi (série "SF Story Worlds") : ISBN-13 978-1-78024-054-1 (la fiche ISFDB du titre) : xx+261 pages (y compris index) : coûte 18.99 GBP pour un tp non illustré, disponible chez l'éditeur ().

anglais,banks,1 étoile

Paru chez Gylphi, un éditeur relativement nouveau dans le domaine des ouvrages de référence sur la SF qui propose une petite série de titres (qui sont listés ici), ce livre est consacré à Iain M. Banks (avec le "M" parce qu'il s'agit du Banks auteur de SF en non de celui de littérature générale). La mort de Banks en 2013 a hélas interrompu une riche carrière dans le genre. Sa série de la Culture qui décrit une société galactique utopique a de nombreux fidèles et a généré un grand nombre d'études tant elle fascine. Elle est d'ailleurs d'une façon logique souvent au cœur des divers ouvrages sur Banks qui existent (on pensera à Kincaid sur l'auteur en général) ou en est le seul sujet (comme chez Caroti).

anglais,banks,1 étoile

L'ouvrage se présente sous la forme d'un recueil d'une dizaine d'essais (inédits sous cette forme. deux d'entre eux ayant été publiés dans Foundation dans des versions antérieures) d'une vingtaine de pages chacun. Après une chronologie de la carrière de Banks qui bizarrement précède l'introduction, le livre est divisé en quatre parties  1) "Iain M. Banks", plutôt biographique avec un texte de son ami Ken MacLeod et une interview de Banks, 2) "Questions of Genre" reliant son oeuvre avec d'autres genres (le conte de fée), d'autres arts (la musique) ou d'autres auteurs (John Fowles et particulièrement son roman The Magus), 3) "Banks and the playing of games" sur les jeux présents chez l'auteur et la tentative de (re)créer celui d'Azad, 4) "Death and other limit points" sur des thèmes précis (le cannibalisme par exemple). Il n'y a pas de conclusion ni de bibliographie à la fin de l'ouvrage mais seulement un index.

anglais,banks,1 étoile

Mon impression au sujet de cet ouvrage est assez mitigée. La première partie est assez peu originale (on a déjà lu MacLeod sur Banks dans d'autres supports) ou pas franchement intéressante (l'interview m'a laissé froid). La seconde partie est un peu meilleure même si la nième réflexion sur l'utopianisme de la Culture et ses parallèles (ou pas) avec notre société n'apporte pas grand chose d'original et finit toujours par les mêmes conclusions. La troisième partie est clairement hors sujet pour une livre qui s'appelle (je le rappelle) The Science Fiction of Iain M. Banks puisqu'elle traite presque uniquement de la théorie du jeu (pas la théorie des jeux) et de la reconstitution du jeu d'Azad lors de Loncon 3 (la convention mondiale de Londres en 2015). Comme j'y étais et que j'ai assisté un peu à la partie, j'ai pu trouver un vague intérêt à la loooongue règle du jeu mas je ne suis pas sûr qu'un lecteur lambda aura le même avis.

anglais,banks,1 étoile

La dernière partie est à mon avis la plus intéressante (sûrement parce qu'elle accorde une certaine importance à Excession, roman que je tiens pour le meilleur de son auteur) mais présente malgré tout une certaine tendance à parler d'abord du sujet de prédilection de l'auteur de l'essai (par exemple le cannibalisme ou l'évolution de la notion de Sublime) sur une certaine longueur avant de finalement commencer à évoquer les oeuvres de Banks (c'est d'ailleurs aussi le cas de certains essais des parties précédentes), un travers familier à certains recueils d'essais dont la ligne directrice est soit peu claire soit peu "obligatoire". Au final un ouvrage plutôt décevant (par rapport à celui de Kincaid par exemple) voire même un peu trompeur en ce sens qu'une bonne partie du livre n'est pas vraiment à propos de "la science fiction de Iain M. Banks" (ni même à propos de Banks lui-même). On regrettera aussi l'absence d'une partie bibliographique (primaire ou secondaire) qui aurait pu aider le lecteur à approfondir le sujet.

anglais,banks,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

Écrire un commentaire