Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/12/2019

_China's India War_

China's India War : Bertil LINTNER : 2018 : Oxford University Press : ISBN-13 978-0-19-947555-1 : xxviii+320 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 675 Roupies (c'est un livre indien) pour un petit hc avec jaquette, disponible en ligne.

China's india war.jpg

Plus qu'un livre d'histoire militaire stricto sensu (le récit des affrontements de 1962 tient à peine sur un chapitre), cet ouvrage est une analyse géostratégique de l'antagonisme entre l'Inde et la Chine au sujet de l'Himalaya depuis plusieurs siècles. Son point de départ est la victoire éclair et le retrait tout aussi éclair des Chinois au nord de la ligne Mac Mahon. A partir de cet évènement, Lintner nous détaille les relations entre les deux pays et étend son analyse aux autres participants de ce nouveau Grand Jeu (Népal, Bhoutan, Tibet...).

La question de la frontière sino-indienne.jpg

Clairement écrit dans une perspective pro-indienne (en réaction selon l'auteur aux habituels traitements pro-chinois de l'incident), ce livre demande donc un certain recul au niveau de ses conclusions. Sa lecture est toutefois édifiante même si elle est particulièrement ardue du fait de l'absence quasi-totale de cartes, les seules deux fournies sont presque inexploitables ce qui est fort dommage pour la visualisation d'une région inconnue.

25/11/2019

_Morning Star, Midnight Sun_

Morning Star, Midnight Sun : Jeffrey R. COX : 2018 : Osprey Publishing : ISBN-13 978-1-4728-2642-8 : 446 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 14.99 GBP pour un tp illustré de quelques cartes et d'un cahier photographique central, disponible chez l'éditeur sous divers formats.

Morning star, midnight sun.jpg

Dans la droite ligne de son précédent Rising Sun, Falling Skies qui portait sur les combats de la mer de Java, Jeffrey R. Cox s'attaque aux premiers actes de la campagne des Salomons centrée autour de Guadalcanal. On y appréciera le côte "roman" à base d'anecdotes ou de traits de caractères qu'apporte l'auteur à son récit en délaissant l'habituelle froideur académique. On appréciera moins le manque de cartes de situation qui nécessite soit d'avoir une bonne mémoire soit d'avoir un atlas à portée de la main. De part son style, c'est une lecture agréable (mais peut-être parfois un peu caricaturale) sur un sujet relativement connu. On pourra quand même préférer les deux tomes par Baëza (Guadalcanal I & II) sur le même sujet parus chez Lela Presse.

Guadalcanal Tome 1.jpg

27/10/2019

_Barbarossa_

Barbarossa : 1941 La guerre absolue : Jean LOPEZ & Lasha OTKHMEZURI : 2019-08 : Perrin (série "Passés/Composés") : ISBN-13 978-2-3793-3186-2 : 957 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 31€ pour un tp illustré de cartes en n&b, disponible dans toutes les librairies.

Barbarossa.jpg

Pas grand chose à dire sur cet opus majeur qui est sans doute le meilleur ouvrage existant sur le sujet. On y retrouve le spécialiste de l'histoire militaire soviétique Jean Lopez et le moins connu Lasha Otkhmezuri (qui a déjà collaboré avec le précité) sur un format massif qui rend justice à l'énorme effort de recherche fourni (les 50 pages de notes l'attestent bien). Situant de façon détaillée le conflit germano-soviétique dans le cadre géopolitique de l'époque (le récit de l'opération Barbarossa proprement dite ne commence qu'à la page 300), l'ensemble est une somme remarquable qui parvient à un équilibre entre les divers aspects de cet affrontement titanesque. Si je devais trouver un seul petit défaut à cet ouvrage c'est sans doute au niveau de la facilité d'utilisation des (nombreuses) cartes fournies : outre des ortographes de noms de lieu parfois différentes entre les cartes et le texte (problème de translittération), on a, dans certains cas, du mal à relier les unités suivies dans le récit (au niveau divisionnaire par exemple) avec les ensembles auxquelles elles appartiennent, les cartes étant généralement d'un niveau supérieur (celui du corps d'armée).

30/09/2019

_Nomonhan, 1939_

Nomonhan, 1939 : Stuart D. GOLDMAN : 2012 : Naval Institute Press : ISBN-13 978-1-59114-339-0 : xi+226 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 24.95 USD pour un tp illustré d'un cahier central de photographies en n&b, disponible chez l'éditeur.

Nomonhan, 1939.jpg

Traitant des "incidents" entre forces soviétiques et japonaises (et leur allies moglos et mandchous) dans l'Extrême-Orient entre 1937 et 1939 et culminant avec l'incident du Nomonhan (Khalkhin Gol pour les Soviétiques), cet ouvrage est un véritable plaisir à lire. Traitant d'un sujet peu abordé (il existe le Batailles aériennes#50, un opus discrètement traduit sur le sujet), mêlant les aspects diplomatiques, stratégiques, logistiques et opérationnels, soigneusement recherché, ce court (mais dense) livre nous détaille (comme l'indique son sous-titre The Red Army Victory That Shaped Wold War II) d'excellente façon une bataille qui peut être vue comme l'ouverture de la 2GM. A lire.

18/09/2019

_Koursk, 1943_

Koursk, 1943 : Roman TOPPEL : 2018 : Perrin ("domaine étranger") : ISBN-13 978-2-262-07121-9 : 300 pages (y compris index) : coûte 21.00 € pour un petit tp illustré de quelques cartes, disponible à peu près partout.

Koursk, 1943.jpg

Ecrit par un allemand (ex de l'Est) et traduit par Jean Lopez, cet ouvrage fait partie de l'importante littérature (de livres comme celui de Lopez justement à des centaines d'articles en passant par des dizaines de hors-séries de magazines d'histoire) consacrée à la bataille de Koursk, l'une des plus importantes et des plus étudiées de la 2GM avec Stalingrad et Midway. Tel qu'il est présenté, cet ouvrage est sensé rétablir la "vérité" sur cet évènement qui a été accommodé à toutes les sauces (victoire allemande, victoire soviétique, match nul, erreur d'Hitler, erreur de ses généraux, boucherie de Staline, etc.) suivant l'agenda personnel de chaque historien ou mémorialiste.

Batailles & Blindés HS 9.jpg

Une fois les attaques de Töppel contre certains de ses collègues évacuées, on obtient un ouvrage assez "classique" qui déroule la planification de l'attaque allemande, les combats proprement dits et les contre-offensives soviétiques. Malgré l'objectivité affichée de Töppel, on trouve dans ce livre toujours les mêmes épisodes difficiles à croire comme le fiston Ribbentrop qui détruit 14 chars ennemis en roulant au milieu d'eux. Au final, et vu la taille somme toute limitée de l'ouvrage, c'est une synthèse acceptable de la bataille qui reste pour moi  un peu biaisée en faveur des allemands. On lui préfèrera malgré tout l'ouvrage de Lopez sur le même sujet.