Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2018

_Apocalyptic Fiction_

Apocalyptic Fiction : Andrew TATE : 2017 : Bloomsbury (série "21st Century Genre Fiction") : ISBN-13 978-1-4742-3350-7 (la fiche ISFDB du titre) : 179 pages (y compris index et bibliographie) : coûte une vingtaine de GBP pour un tp non illustré, disponible chez l'éditeur en divers formats.

Apocalyptic fiction.jpg

Malgré toute ma bonne volonté, je ne peux recommander un tel ouvrage. Ecrit par un professeur britannique de (je cite) "Littérature, religion et esthétique", ce court volume traitant des "fictions apocalyptiques" du 21ème siècle (c'est à dire pour les amateurs du genre les romans catastrophes et le post-apo) est décevant. C'est un indigeste mélange de considérations théologiques, de littérature branchée (Atwood, Coupland, McCarthy ou Self) et d'ignorance crasse de la SF (le terme est cité au total 3 fois dans tout le livre). C'est un grand classique du type d'ouvrage qui s'extasie et glose sur des romans dont l'originalité est strictement nulle (comme la trilogie MaddAddam d'Atwood ou The Road de McCarthy) sans en percevoir les origines (Stewart ou Sheldon pour Atwood par exemple) faute d'un vernis SF suffisant. Il faut parfois savoir regarder dans les caniveaux.

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

26/09/2018

_A Guide to Science Fiction and Fantasy in the Library of Congress Classification Scheme_

A Guide to Science Fiction and Fantasy in the Library of Congress Classification Scheme (Second Edition) : Michael Burgess : 1988 : Borgo Press : ISBN-10 0-89370-927-1 (la fiche ISFDB du titre) : 167 pages (index structurels) : coûtait 12.95 USD pour un tp non illustré qui existe aussi en hc (-827-5). Difficile à trouver sauf lors du désherbage de bibliothèques universitaires comme mon exemplaire qui vient de Floride et a d'ailleurs reçu une reliure spécifique.

anglais,0 étoile

Paru dans l'éphémère collection "Borgo Cataloging Guides" (qui comporte seulement deux titres, celui-ci et un autre sur le policier), cet ouvrage fait partie des ces objets inclassables aux marges de la SF et de la bibliographie la plus acharnée (on pensera quelque part à mon chouchou). Ecrit par le propriétaire de la maison d'édition lui-même, ce livre vise à expliquer les mystères de la classification LoC aux amateurs de SF en balayant les multiples codes  affectées aux diverses composantes du genre (sujets, auteurs, titres...).

anglais,0 étoile

Pour être franc, la lecture de cet opus m'a juste fait mal à la tête tellement le sujet est abscons et tellement il semble complexifié à loisir. De savoir à la suite de quelles règles Edmund Cooper est classifié sous la référence PR6053.O5469 est sans doute intéressant mais semble un exercice assez vain d'autant qu'on peut maintenant le trouver classifié directement sous "COOPER, Edmund". En fait, ce livre est une illustration des problématiques qu'on rencontré les premiers bibliographes du genre qui étaient contraints de s'appuyer sur des systèmes "officiels" (LoC, BNF, etc.) avant que ne se développent des systèmes bibliographiques plus légers ou propres au genre (d'abord sous forme papier, puis sous forme informatique monoposte, puis sous forme distribuée et enfin sous forme collaborative) qui sont infiniment plus fiables et plus complets (il n'y a qu'à consulter le site de la BNF pour constater sa pauvreté et parfois son inexactitude par rapport aux sites du domaine). A ce titre, il n'offre aucun intérêt sauf pour un historien des systèmes de classification bibliographique.

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

01/01/2016

_Precious Artifacts 2_

Precious Artifacts 2 : A Philip K. Dick Bibliography : Henri WINTZ & David HYDE : 2014 : Wide Books : ISBN-13 978-1502725684 (la fiche ISFDB du titre) : 216 pages : coûte une vingtaine d'euros pour un tp du type POD richement illustré en couleurs (qui semble exister en version hc à tirage limité) disponible dans les librairies en ligne.

Precious artifacts 2.jpg

Cet ouvrage, qui est la suite de celui-ci débute par plusieurs parties introductives (Qu'est-ce qu'un pulp ?, les courtes biographies des artistes ayant illustré PKD, idem pour les anthologistes ayant sélectionné certains de ces textes), dont on peut se demander quelle est la plus-value pour un collectionneur de PKD (on pourrait penser qu'il/elle connaît déjà plus ou moins ces informations).  L'essentiel du livre est constitué d'une bibliographie illustrée des nouvelles de PKD dans les supports anglo-saxons (y compris ceux d'Océanie, Australie et Nouvelle Zélande), classées par ordre lexicographique de Adjustement Team à Your Appointment Will Be Yesterday. Il y a aussi un certain nombre d'annexes (chronologie, adaptations, bibliographie publicitaire).

Venture NZ 1964-03.jpg

Pour être franc, j'avoue avoir été assez irrité de payer pour acheter un ouvrage qui contient des scans (que j'ai pu reconnaître grâce aux griffonnages sur les couvertures) et des informations que j'ai moi-même entré dans l'ISFDB. Outre le procédé assez moyen (on pensera à ces "livres" qui sont des copies de pages wikipedia imprimées et reliées), il n'y a donc strictement rien de plus sur la page de ce livre consacré à (par exemple) Piper in the Woods qui contient 5 (!) lignes que sur la page correspondante de l'ISFDB (), bien au contraire. En effet cette dernière liste non seulement les traductions du texte mais aussi (et c'est un comble) bien plus de parutions en anglais (sont oubliés par exemple les recueils chez Halcyon, Prime ou Dover, sans compter les ebooks). Du coup la question est simple : pourquoi payer pour un ouvrage sans aucune plus-value réelle et dont les informations ne sont même pas au niveau de ce que l'on peut trouver gratuitement sur le net ?

angalis,PKD,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

06/07/2015

_Science Fiction Handbook for Readers and Writers_

Science Fiction Handbook for Readers and Writers : George S. ELRICK : 1978 : Chicago Review Press : ISBN-10 0-914090-52-6 (la fiche ISFDB du titre) : 315 pages (pas d'index, bibliographie) : coûtait 9 USD pour un tp illustré de dessins en n&b.

Science Fiction Handbook (Elrick).jpg

Faisons bref. A la différence d'autres Handbooks (De Camp, le premier; Booker & Thomas, Latham) qui sont plus des successions d'essais, cet ouvrage est en fait plus proche du dictionnaire. Après une préface d'une remarquable prétention (la SF c'est LE genre littéraire),  le livre est principalement constitué de 1084 entrées, de Ablating materials à Zodiacal light, définissant des termes soit scientifiques, soit science-fictionnels sur des longueurs variables (de quelques lignes à plusieurs pages). Elrick nous fournit aussi plusieurs annexes  : profils de vaisseaux spatiaux imaginés par James Stark, liste de 1020 titres de SF et des mots y étant les plus utilisés (dans l'ordre Star, World et Space), liste d'éditeurs et d’organisations impliqués dans le genre. Le tout est illustré de dessins particulièrement atroces ou de schémas techniques visiblement copiés tels quels dans des ouvrages scientifiques.

anglais,0 étoile

Ce livre est le digne représentant de ces ouvrages sans queue ni tête, bâtis n'importe comment et sans aucune ligne directrice. Un fois passé le choc esthétique et les tentatives d'humour pas drôle, on se demande à quoi tout cela peut bien servir. Quand l'auteur nous explique en cinq lignes ce qu'est un Sonic-gyroscopic neutro-stabilizer (sans rire) ou un Penetratelescope (sic) sans même nous préciser d'où vient ce terme (sans doute de Buck Rogers, une série à laquelle Elrick semble vouer un vrai culte), la première (et la seconde) réaction est de se dire "Et alors ?". A ce jour, je n'ai toujours pas trouvé de réponse. Au final un truc sans doute important et significatif pour son auteur mais qui n'offre aucun intérêt (Ai-je déjà dit que les dessins étaient très laids ?).

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

14/06/2015

_Science fiction writers_

Science fiction writers : Richard BLEILER : 1982 (pour la première impression) : Scribner's : ISBN-10 0-684-16740-9 (la fiche ISFDB du titre) : xv+623 pages (y compris index & bibliographies individuelles) : semble avoir coûté 55 USD pour un massif hc non illustré que l'on peut trouver ayant été retiré de bibliothèques universitaires (à noter que l'exemplaire présenté est une 4ème impression dont on ne peut connaître la date de parution).

Science Fiction Writers (Bleiler 1st).jpg

Pour faire très simple, cet ouvrage est la première mouture de celui-ci. Il en partage donc globalement l'architecture (si ce n'est que les écrivains "continentaux", c'est à dire européens, sont rassemblés à la fin du livre) et les qualités. Comme il ne contient strictement rien qui n'ait été repris dans la deuxième version (qui double presque le nombre d'auteurs étudiés et propose des essais actualisés), il n'offre aucune plus-value par rapport à son successeur. Donc, à part un intérêt historique pour des gens comme moi, son seul intérêt est son poids (presque 2 kilogrammes) qui permet de l'utiliser en cale-porte.

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile (en fait 2 étoiles pour celui qui n'a pas la deuxième version)