Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2020

_The Threshold of Forever_

The Threshold of Forever : Essays and Reviews : Darrell SCHWEITZER : 2017 : Wildside Press : ISBN-13 978-1-4794-2564-8 (la fiche ISFDB du titre) : 218 pages (pas d’index ni de bibliographie) : coûte 14,99 USD pour un tp en POD non illustré, disponible chez l’éditeur.

The threshold of forever.jpg

Publié par le conglomérat Wildside (en POD chez Lightning Source), cet ouvrage est le troisième recueil d’essais et de critiques de Darrell Schweitzer, une des figures de la SFF américaine : auteur, essayiste et rédacteur en chef de la fameuse revue Weird Tales pendant presque 20 ans. Ce livre rassemble donc une trentaine de textes de provenances diverses (essentiellement de NYRSF et justement de Weird Tales) et de taille variable. Cela va des articles de fond à des critiques de livres (comme celle de On SF de Disch) en passant par des billets d’humeur.

On SF.jpg

Le résultat final est une sorte de pot-pourri qui aborde pas mal de facettes du genre avec quand même un penchant marqué pour le fantastique. De Weinbaum à Sarban en passant par le Blob ou les histoires les plus sexistes jamais publiées (Randall Garrett y est à l'honneur -sic-), l’étendue des sujets abordés est vaste, mais l'approche est toujours avec érudition et humour. En matière d’annexes, on pourra regretter leur absence complète qui rend du coup l’ensemble difficile à utiliser comme ouvrage de référence.

Astounding 1958-12.jpg

Le tout est parfaitement lisible et fait preuve d’une grande connaissance du genre, de ses rouages et de ses acteurs (même ce qui sont oubliés de nos jours), mais l’amateur de SF « pure et dure » pourra sans doute trouver le dosage un peu trop orienté vers le fantastique (Cthulhu, Poe et autres Clark Ashton Smith).

Histoires extraordinaires (ODP 1962-03).jpg

Note GHOR : 1 étoile (plaisant mais plutôt anecdotique)

04/03/2020

_The John W. Campbell Letters with Isaac Asimov & A. E. Van Vogt Volume II_

The John W. Campbell Letters with Isaac Asimov & A. E. Van Vogt Volume II : Perry A. CHAPDELAINE Sr. (et JWC) : 2015 (pour le copyright de ce POD), 1991 pour l’EO : pas d’éditeur mentionné (originellement publié par AC Projects) : ISBN-13 978-1-51741327-9 (la fiche ISFDB du titre) : 735 pages (pas d’index ni bibliographie) : coûte une grosse vingtaine d’Euros pour un tp non illustré, disponible en ligne ().

anglais,campbell,1 étoile

Cet ouvrage est le deuxième tome du projet de la mise à disposition des écrits « privés » de JWC par Perry Chapdelaine et vient donc à la suite de cet ouvrage. Pour faire simple, sont rassemblées dans ce volume toutes les lettres qui sont adressées, viennent de ou simplement mentionnent soit Asimov (la plus grosse partie soit 600 pages) soit Van Vogt (les 150 dernières pages).

anglais,campbell,1 étoile

Il s’agit, comme pour le précédent d’un matériau brut dont la lecture et l’exploitation sont complexes. Il faut composer avec la prose de JWC sur des centaines de pages dont une bonne partie n'offre guère d'intérêt et avec l’absence de tout moyen de navigation au sein de l'ouvrage. Celui-ci est simplement organisé par ordre chronologique d'écriture des lettres et surtout comporte aucun index, l'usage des post-its est alors un indispensable.

anglais,campbell,1 étoile

Malgré tous ces défauts cet ouvrage est à mon sens une lecture indispensable en ces temps où de nombreuses personnes se croient fondées à avoir des opinions sur JWC et à les exprimer à tous les vents, de la cérémonie des Hugos à des fils de discussion sur tous les forums liés au genre. Hélas, je ne suis pas sûr que tous ces gens de haute moralité et à l’indignation rapide aient fait l’effort ne serait-ce que de lire les éditoriaux incriminés et plus sérieusement de se pencher sur la personnalité et les « vraies » (tant est que cela soit déterminable) opinions de JWC telles qu’exprimées par exemple dans sa correspondance privée.

anglais,campbell,1 étoile

Pour critiquer Campbell et hurler avec les loups, le minimum d’honnêteté intellectuelle serait de faire ses devoirs avant, au lieu de simplement répéter ce que disent d’autres personnes guère plus renseignées. Chacun est libre de se faire sa propre opinion de JWC, de son racisme réel ou supposé, de son avis sur l’esclavage (mais pas que celui des Africains, d’ailleurs) mais condamner un autre être humain pour ses opinions en se basant sur des ouï-dire et sur ses propres convictions n’est pas vraiment glorieux. C’est un livre qui n’est pas vraiment passionnant à lire mais c’est un indispensable (avec le Tome 1, les éditoriaux de JWC et l’excellent Astounding de Nevala-Lee) pour avoir voix au chapitre.

anglais,campbell,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile (parce que quand même pénible et mal foutu)

25/02/2020

_Présence de la Tradition Primordiale _

Présence de la Tradition Primordiale : Paul-Georges SANSONETTI : 2019 : L’œil du Sphinx (série "Les cahiers d’Irem" #6) : ISBN-13 978-2-38014-012-5 (inconnu sur les sites de référence) : 250 pages (y compris bibliographie mais pas d’index) : coûte 19 € un tp légèrement illustré en n&b, disponible chez l’éditeur.

Présence de la tradition primordiale.jpg

On tombe de temps en temps sur des ouvrages complètement barrés, celui-ci en est un exemple. A base de gématrie, de théories raciales nauséabondes et de raisonnements fumeux, l’auteur montre que Poe, Lovecraft, Kubrick ou Tolkien s’inscrivent (consciemment ou pas) dans la Tradition Primordiale (un système mystique à base d’Hyperborée et autres trucs nordiques). C’est du genre : Gandalf vaut 112 (dans une table de gématrie précise et un alphabet runique précis) or 112 c’est 111 + 1 c’est-à-dire le nombre du pôle (111) + la rune propre à Gandalf (le f en fin de son nom qui vaut 1) qui dissimule le tout, ce personnage (je cite) est donc le gardien et le transmetteur de ce qui vient du commencement. Dont acte.

Histoires extraordinaires (LDP 1977-2T).jpg

J’avoue qu’à la deux-centième page de ce genre de "démonstration" j’étais content que l'ouvrage se termine. Un livre grave.

2001 L'odyssée de l'espace (FL 1976-03).jpg

Note GHOR : 0 étoile

05/01/2019

_Pulp Voices_

Pulp Voices or Science Fiction Voices #6 : Jeffrey M. ELLIOT : 1983 (pour la première édition) : Borgo Press/Wildside Press (série "The Milford Series" #37) : ISBN-13 978-0-89370-257-1 (la fiche ISFDB du titre) : 64 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûtait originellement 3.95USD pour un tp non illustré de quelques photos en n&b qui existait aussi en hc (-157-2). Mon ouvrage est une édition sans doute assez récente visiblement produite en POD (en décembre 2018 ?).

anglais,2 étoiles

Publié par le "consortium" Borgo(d'abord)/Wildside(ensuite) dans une collection comportant presque 80 de titres, cet ouvrage est donc le sixième (et dernier) de la série SF Voices (voir ici et ). Il s'agit d'un recueil d'interviews de 5 auteurs qui sont plus ou moins reliés aux pulps (bien que dans le cas de Gold, le rapport soit ténu) : Williamson, Gold, Coblentz, Moore et Gallun. Ces interviews sont des textes de longueur très variable (de 7 à 15 pages) dont certains sont précédemment parues dans divers supports fanzinesques dans la deuxième moitié des années 1970. C'est donc un ouvrage dont l'intérêt est essentiellement historique.

anglais,2 étoiles

Une des forces majeures de cet ouvrage en particulier réside dans le recueil et la conservation de la parole de certains auteurs qui ont vraiment écrit pour des pulps (Coblentz, Gallun), une espèce déjà en voie de disparition à l'époque. L'interview de Williamson n'apporte pas grand chose de neuf contrairement à celle de Gold (qui éclaire un peu les débuts de Galaxy). Celle de Moore montre bien l'importance de ce type d'ouvrage. Par exemple, et contrairement à une légende tenace, Moore y indique clairement que le choix d'utiliser ses seules initiales n'a strictement aucun rapport avec le fait de dissimuler qu'elle était une femme (je la cite : "I used the initials C. L. simply because I didn't want to be known at the bank that I had an extra source of income"). Encore une belle histoire d'oppression masculiniste qui tombe à l'eau et qui montre que l'accès aux sources originales ou à la parole des gens concernés est un incontournable et fait tout l'intérêt de cette série. 

anglais,2 étoiles

Note GHOR : 2 étoiles.

06/12/2018

_SF Voices_

SF Voices : Darrell Schweitzer : 1976 : T-K Graphics : pas d'ISBN (la fiche ISFDB du titre) : 123 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûtait sans doute quelques USD pour un petit tp avec agrafage central, qui semble avoir été réédité par Wildside (978-1-4344-0910-2).

SF Voices.jpg

Ce petit opus de chez T-K Graphics (qui a produit un petit nombre d'ouvrages de référence dans les années 70), fort sympathique au demeurant, illustre bien les ravages de la vieillesse sur le cerveau des bloggeurs. Après l'avoir lu en entier et lors des vérifications que je fais avant d'écrire ces billets, je me suis aperçu que j'avais déjà lu une partie des textes. En effet, certaines des interviews publiées dans cet ouvrage ont été reprises à l'identique (sans que cela soit mentionné) dans la série "Science Fiction Voices" (notez la subtilité du passage de "SF" à "Science Fiction" dans le titre, ce qui fait que les livres sont classés à deux endroits différents de ma bibliothèque).

anglais,2 étoiles

 

Du coup, je me permets de renvoyer le lecteur intéressé par ce recueil à mes billets sur les divers titres de cette série, ici pour les quatre premiers et pour le cinquième. En résumé, ces interviews sont un matériau plutôt intéressant (bien que daté pour certains auteurs restés actifs après les entretiens) mais parfois un peu brouillon et difficile à exploiter faute d'index. Ultime piège, certaines interviews n'ont jamais été reprises (Silverberg ou Wilson par exemple), ce qui peut rendre pertinente pour l'amateur de certains auteurs la recherche de cet ouvrage.

anglais,2 étoiles

Note GHOR : 2 étoiles