Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2019

_The British Carrier Strike Fleet After 1945_

The British Carrier Strike Fleet After 1945 : David HOBBS : 2015 : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-84832-171-7 : xvii+622 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 35.00GBP pour un hc avec jaquette illustré en n&b, disponible chez l'éditeur.

The british carrier strike fleet after 1945.jpg

Ecrit par David Hobbs un ancien officier de l'aéronavale britannique et publié chez Seaforth (le spécialiste de ce genre d'ouvrage), ce livre est l'histoire des porte-avions "d'attaque" (il exclut donc les porte-hélicoptères purs) mis ou maintenus en service par la Royal Navy de la fin de la 2GM à nos jours (2015). Même s'il s'agit d'un pavé (plus de 500 pages de texte aérées par des photographies et quelques cartes), le récit de Hobbs se lit avec facilité et grand intérêt. En effet, comme souvent avec les ouvrages britanniques, ce livre n'est pas seulement focalisé sur les opérations militaires proprement dites (Suez, Falklands, Kosovo, Irak) mais il détaille largement l'histoire des systèmes d'armes que sont les porte-avions dans sa globalité en s'étendant sur les facteurs techniques, industriels, économiques ou politiques qui, plus que les aspects militaires, décident finalement de quels moyens une marine va disposer. Une réussite.

14/12/2018

_Big Gun Battles_

Big Gun Battles : Warship Duels of the Second World War : Robert C. STERN : 2015 : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-84832-153-3 : 268 pages (y compris index) : coûte 30GBP pour un hc avec jaquette illustré en n&b, disponible chez l'éditeur (en promo).

Big gun battles.jpg

Publié par Seaforth, un spécialiste des ouvrages sur la guerre maritime, cet ouvrage est bâti sur le même principe que Destroyer Battles. Il s'agit donc d'une suite d'essais (il y en a sept en plus d'une copieuse introduction) sur des combats ayant impliqué des navires de ligne (croiseurs ou cuirassés) et s'étant principalement déroulés au canon. Dans l'ordre chronologique, l'auteur évoque principalement le sabordage du Graf Spee, les premiers combats anglo-italiens en Méditeranée, les opérations navales allemandes dans l'Atlantique et l'Arctique, la Mer de Java, les Aléoutiennes et la bataille de Leyte. Même si certaines de ces batailles ont été mille fois étudiées (la fin du Bismarck par exemple), l'ensemble est suffisamment fouillé et synthétique pour être d'une agréable lecture. A noter une iconographie de qualité (je n'en dirai pas autant des cartes parfois issues de rapports officiels et peu lisibles).

27/11/2018

_Before the Battlecruiser _

Before the Battlecruiser : The Big Cruiser in the World's Navies 1865-1910 : Aidan DODSON : 2018 : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-4738-9216-3 : 304 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 35 GBP pour un grand hc avec jaquette largement illustré en n&b et couleur (profils), disponible chez l'éditeur (là et en promo).

Before the battlecrusier.jpg

Encore un livre de chez Seaforth (celui-ci étant l'un des plus récemment parus), qui est, comme il se doit, consacré à l'histoire maritime militaire. Le sujet abordé par Adrian Dodson (un historien britannique à qui l'on doit d'autres titres chez le même  éditeur) est celui des "grands" croiseurs. Ce type d'unité, à la doctrine d'emploi assez fluctuante, a été construit par la plupart des marines avant la première guerre mondiale, soit pour intercepter le commerce ennemi, défendre des colonies ou encore participer aux batailles d'escadre. C'est d'ailleurs pour pleinement remplir ce dernier rôle qu'il se transformera en croiseur de bataille (mais c'est une autre histoire racontée ici ou ).

British battlecruisers 1905-1920.jpg

Comme d'habitude avec cet éditeur, le résultat est fort séduisant. L'ouvrage est dense avec une première moitié consacré à l'histoire du type dans toutes les marines du monde (de l'Argentine aux Etats-Unis) largement illustré de photos n&b (logique) et avec quelques pages de plans originaux en couleur en supplément. La seconde moitié est la liste complète de tous les grands croiseurs avec profils, plans et historique complet. C'est donc un ouvrage de référence indispensable pour cette classe de vaisseaux auquel on ne pourra guère reprocher que la petite taille et la qualité moyenne de certaines photos.

11/11/2018

_German Battlecruisers of World War One _

German Battlecruisers of World War One : Gary STAFF : 2014 (2015 pour ma réimpression) : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-84832-213-4 : 335 pages (y compris index) : coûte 45 GBP pour un grand hc avec jaquette largement illustré en n&b et couleur (profils), disponible chez l'éditeur (là et en promo).

German battlecruisers of WW1.jpg

Cet ouvrage est un peu le pendant de ce livre mais vu du côté opposé de la mer du Nord. Il traite donc des croiseurs de bataille allemands, du Von Der Tann au Mackensen (qui ne sera jamais terminé). Son originalité réside dans le fait que l'auteur a choisi de traiter les croiseurs de bataille de façon individuelle et non d'une façon globale (comme l'a fait Roberts). On a donc affaire à une suite d'historiques de navires qui détaillent leur conception et leur carrière opérationnelle (essentiellement marquée par la bataille du Jutland, sauf pour le Goeben bien sûr). Largement illustré de nombreuses photos et d'infographies 3D, c'est un ouvrage très technique (tous les tirs au but reçus au combat sont par exemple listés) qui demande à être lu par "petits bouts". En effet, la carrière militaire de ces navires a été surtout faite d'interminables périodes d'attente dans la Jade et de sorties infructueuses que l'auteur nous détaille par le menu, cartes à l'appui, ce qui rend le récit parfois un peu aride. En tout cas, c'est une somme remarquable de travail sur un sujet certes souvent évoqué mais rarement sous cette forme "individualisée".

29/10/2018

_British Battlecruisers 1905-1920_

British Battlecruisers 1905-1920 : John ROBERTS : 2016 : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-4738-8235-5 : 128 pages (y compris index) : coûte 35 GBP pour un grand hc avec jaquette largement illustré en n&b et couleur, disponible chez l'éditeur (là et en promo).

British battlecruisers 1905-1920.jpg

Encore un titre de chez Seaforth (un des meilleurs éditeurs anglo-saxons dans le domaine maritime). Ecrit par un spécialiste des cuirassés (il a dirigé la revue Warship), cet ouvrage est l'étude détaillée des croiseurs de bataille britanniques dans leur définition initiale (jusqu'à la réfonte des survivants après la guerre). Il ne s'agit pas de l'histoire opérationnelle des ces navires voulus par Fisher mais d'une histoire technique et doctrinaire (par exemple le Jutland et le Dogger Bank ne sont étudiés que sous l'angle des résultats matériels -funestes pour les britanniques- des combats contrairement à d'autres ouvrages). De leur genèse à la fin de la première guerre mondiale, Roberts nous narre la définition, la conception, la construction et l'évolution de ces unités.

The rules of the game.jpg

C'est donc un livre assez technique qui passe en revue le blindage, l'armement ou la propulsion de cette dizaine de navires. Superbement illustré avec des photos pleine page et surtout de nombreux plans originaux. Certains sont même dépliables et, fin du fin, l'un d'eux (celui du Queen Mary en 1913) est fourni sous forme d'un poster inséré dans une pochette séparée. Un livre passionnant dont la lecture est moins aride que ce que l'on pourrait supposer (il faut toutefois aimer les unités de mesure britanniques).