Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2019

_French Science Fiction, Fantasy, Horror and Pulp Fiction_

French Science Fiction, Fantasy, Horror and Pulp Fiction : Jean-Marc LOFFICER & Randy LOFFICIER : 2000 : McFarland : ISBN-10 0-7864-0596-1 (la fiche ISFDB du titre) : xi+787 pages (y compris index et bibliographie) ; coûtait 95.00 USD pour un grand tp illustré en n&b, très difficilement trouvable à des prix acceptables.

anglais,3 étoiles

Note liminaire : Il pourrait paraître amusant de devoir consulter un ouvrage anglo-saxon pour avoir un panorama de la SF&F&H francophone. Une fois que l'on réalise que cet ouvrage est le seul (quelle que soit la langue) à proposer une démarche d'une telle ampleur, on ne peut que constater et se désespérer de l'état sinistré de la publication de la réflexion sur le genre en VF (antienne que j'ai déjà entonnée au sujet de cet ouvrage).

anglais,3 étoiles

Mais revenons à nos moutons avec cet ouvrage, paru sous la plume des Lofficier, le couple qui est derrière Black Coat Press et qui est depuis des années un infatigable promoteur de la SF francophone dans le paysage éditorial anglo-saxon. Paru en 2000, ce massif (800 pages) volume voulait justement combler la manque d'information (voire l'ignorance complète) Outre-Atlantique sur l'existence d'une SF (et du reste des genres associés) francophone autonome et possédant une histoire significative et présente dans tous les domaines.

anglais,3 étoiles

Après divers préambules, ce gros ouvrage (format A4) est divisé en deux "livres". Les deux couvrent donc la SF, la Fantasy (au sens anglo-saxon), le Fantastique, l'Horreur et la fiction populaire (type Fantômas), le premier traite sur 300 pages toute la sphère non-littéraire, du cinéma à la bande dessinée en passant par la télévision ou la radio. Chacune des parties commence par un chapitre historique puis enchaîne avec des listes commentées d'oeuvres (dans l'ordre alpahabétique). On trouve aussi quelques courtes interviews et une série de notules biographiques consacrées aux principaux artistes. La seconde partie est donc uniquement consacrée à la littérature et présente une organisation différente. Tout d'abord purement chronologique (tous genres confondus) jusqu'en 1800, elle se subdivise ensuite en chapitres consacrés à chacun des sous-genres sur une période déterminée (par exemple le Fantastique de 1800 à 1914), ces chapitres ayant une organisation elle-même variable (par thème ou par sous-périodes). On trouve aussi quelques pages sur la SFQ et surtout un copieux "dictionnaire des auteurs" qui est en fait une bibliographie par auteur. Outre un système de renvoi interne (en gras comme la SFE), on trouve une micro bibliographie, une liste des principaux prix francophones et un index général.

anglais,3 étoiles

Tout d'abord, on ne peut qu'admirer la quantité de travail qu'a dû représenter l'écriture et la compilation d'un tel panorama. Au vu de la taille même du domaine considéré, il est bien sûr inévitable de constater un certain nombre d'oublis(surtout dans la BD) ou d'erreurs. Tout cela reste quand même strictement marginal et n'empêche pas l'utilisation de cet ouvrage comme source d'information fiable (d'autant plus si vous êtes anglo-saxon et par exemple pas particulièrement pointu sur les mystères de l'édition française).

anglais,3 étoiles

Le principal reproche que l'on peut faire à cet ouvrage est sans doute celui d'une organisation interne pas forcément très lisible. Vu l'ampleur du sujet, il n'y a sans doute pas de "bonne" solution mais, dans ce cas précis, la perception globale du genre est trop émiettée dans divers chapitres, sections et sous-sections du livre. Si un auteur est à cheval sur plusieurs périodes et plusieurs genres (voire dans plusieurs médias), il va être évoqué un peu partout mais n'aura un profil détaillé (chevauchant les périodes) qu'à un seul endroit (dans une des sous-sections Major Authors) mais sa bibliographie complète sera à la fin du livre. Sans doute une organisation du type partie historique puis partie bio-bibliographique aurait-elle été plus rationnelle. Mais il s'agit là de points "techniques" qui n'enlèvent rien à la qualité de cet ouvrage qui est sans doute la plus complète présentation des genres de l'imaginaire en francophonie (on appréciera en particulier l'attention portée à la Belgique).

anglais,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles

Écrire un commentaire