Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2020

_Representations of Technology in Science Fiction for Young People_

Representations of Technology in Science Fiction for Young People : Noga APPLEBAUM : 2010 : Routledge (Série "Children Literature and Culture" #64) : ISBN-13 978-0-415-98951-0 (la fiche ISFDB du titre) : xv+199 pages (y compris bibliographie et index) : semble coûter une centaine d'USD pour un hc non illustré qui existe aussi en tp et ebook.

anglais,1 étoile

Pour être franc, voici un livre auquel je n'ai pas du tout accroché. J'ai même dû m'y reprendre à trois fois pour parvenir à le finir (en le survolant). Ecrit par une spécialiste de littérature enfantine (c'est son seul texte se rattachant à la SF), cet ouvrage vise à montrer le biais anti-technologique qui existe dans la SF pour jeunes adultes des années 1980 à 2010. Divisé en cinq chapitres (dont certains ont déjà été publiés sous une forme différente dans des journaux académiques), le livre aborde divers thèmes majeurs dans la littérature YA : le retour à la nature, le clonage ou la technologie.

anglais,1 étoile

Je suis souvent déçu par les titres proposés par Routledge et ce livre ne fait pas exception comme indiqué plus haut. En vrac, parmi mes motifs d'insatisfaction, je citerai :
- un corpus trop étroit (une vingtaine d'œuvres traitées en profondeur), visiblement non représentatif (afin de coller à aux théories de l'auteur) et de plus presque pas traduit en VF.
- une structure en mille-feuilles avec des grosses tranches de théorie littéraire (Baudrillard) ou de puériculture et un mince vernis de SF.
- une absence totale de relation avec le reste de la SF "non-YA" (alors que les passerelles entre ces deux parties du genre sont innombrables).
- une écriture particulièrement pénible à lire, avec parfois une seule (grosse) phrase par paragraphe.

anglais,1 étoile

La seule partie relativement intéressante est le court chapitre trois qui essaie de déterminer quelles influences ont les nouvelles technologies sur les techniques narratives "écrites". Par exemple, est-ce que les structures narratives propres aux jeux vidéo (différences entre le "event time" et le "play time") se retrouvent dans certains romans YA ? Ce point aurait sans doute mérité une étude plus approfondie et surtout sortant du cadre trop limité du corpus choisi par Applebaum.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

Écrire un commentaire