Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2010

_PKD : A Philip K. Dick biliography : Revised edition_

PKD : A Philip K. Dick biliography : Revised edition : Daniel J. H. LEVACK & Steven Owen GODERSKY : 1988 : Meckler (série "Meckler bibliographies on SF & F" #1) : ISBN-10 : 0-88736-096-3 : 156 pages : coûtait 35 USD pour un HC illustré en N&B, sans jaquette et peu facile à trouver d'occase.

PKD (Meckler).jpg

Cet ouvrage est une bibliographie commentée de Philip K. Dick qui couvre toutes les langues et tous les formats et ce jusqu'en 1984. Il s'agit, comme son sous-titre l'indiqué, d'une reprise révisée (voir l'addenda de la dernière page pour l'étendue -limitée- de ces révisions) par Meckler d'un titre initialement édité chez Underwood-Miller, ce qui explique les similitudes de structure. Comme pour le volume sur Herbert, il s'agit d'un travail bicéphale où Levack a fourni la bibliographie et Godersky les commentaires.

Solar lottery (Arrow 1972).jpg

En matière de structure, on est en terrain connu, avec les habituelles grandes sections :

- "Books" : répertorie par ordre alphabétique tous les livres (romans et recueils) de l'auteur dans toutes les éditions (VO, VF ou VX). Seule une partie des informations nécessaires à l'identification précise sont données (surtout nombre de pages et prix), même si c'est plus détaillée pour les éditions limitées. Chaque livre est aussi brièvement résumé (en quatre ou cinq lignes) et parfois commenté sous l'angle bibliographique.

- "Stories" : sur le même principe, elle traite les nouvelles, les poèmes, les romans parus en magazine (on va donc y retrouver certains textes qui figurent aussi dans la partie "Books") et étonnamment la non-fiction. Sont listés toutes les occurrences des textes, y compris hors VO avec les informations utiles pour les localiser (sauf la pagination), le nombre de mots des textes est aussi fourni (quand il est connu) ainsi que parfois un commentaire de PKD lui-même sur le texte en question.

A ces deux parties principales s'ajoutent des chapitres plus courts : "Unpublished manuscripts" (comme son nom l'indique), "Other media" (Cinéma, radio et TV), "Pseudonyms" (un seul), "Collaborations" (deux), "Connected stories and continuing characters" (séries et personnages récurrents), deux index (non-fiction et poésie), une chronologie des oeuvres, "Magazine checklist" (une section qui reclasse l'information de "Stories" par magazine), "Works about Philip K. Dick" (bibliographie secondaire, article et ouvrages complets) et enfin une postface de Dick (elle ne semble pas propre à cet ouvrage mais dater de 1970). L'ensemble est copieusement illustré de reproductions de couvertures en N&B (parfois en pleine page).

WOT 1963-10.jpg

Une bibliographie très agréable à manipuler (les illustrations sont bien reproduites malgré l'absence de couleur) et en plus d'une grande solidité qui représente une somme de travail importante d'où un prix plutôt élevé. Les commentaires de PKD sur ses propres oeuvres sont un plus indiscutable et l'on est gré à Levack de n'avoir laissé qu'une place réduite à l'habituelle et "folklorique" partie sur les titres de travail, les projets avortés et la masse de choses qui sont restées dans les cartons de l'auteur (les romans mainstream par exemple).

Message de Frolix 8 (OPTA 1972).jpg

Sur un plan strictement bibliographique, j'avoue avoir trouvé cet ouvrage un peu "en dessous". En particulier, la couverture des éditions de poche me semble assez schématique (peu d'informations précises sur les ouvrages, pas d'illustrateur par exemple) et fait complètement l'impasse sur les réimpressions. Du coup on préférera pour un travail de ce type la biblio de Stephensen-Payne et Benson chez GCP en deux volumes qui est plus récente et nettement plus étoffée sur ces points.

Philip Kindred Dick Metaphysical conjurer T1.jpg

Note GHOR : 3 étoiles

10/08/2010

_Pioneers of wonder : Conversations with the founders of Science Fiction_

Pioneers of wonder : Conversations with the founders of Science Fiction : Eric Leif DAVIN : 1999 : Prometheus Books : ISBN-10 1-57392-702-3 : 405 pages (y compris index) : coûtait 25 USD pour un HC non illustré avec jaquette.

Pioneers of wonder.jpg

Sous la plume de Eric Leif Davin (à qui l'on devra plus tard l'excellent Partners in wonder), cet ouvrage est un recueil d'interviews plus ou moins mises en forme avec les acteurs majeurs des début du genre. Basé sur des textes initialement parus dans le fanzine Fantasy Commentator sur une période d'une dizaine d'années, cet ensemble est un travail d'historien oral, mené auprès de personnes dont une bonne partie sont maintenant disparues.

Fantasy commentator 1983.jpg

Après une courte préface de Jack Williamson, ce livre est scindé en onze chapitres consacrés chacun à un participant à l'aventure des débuts du genre. D'une structure généralement homogène (une introduction historique qui donne des éléments contextuels puis une longue interview, même si certains des derniers sont plus de classiques essais), Davin nous invite à rencontrer successivement David Lasser, Charles Hornig, Margaret Weinbaum, Raymond Z. Gallun, Frank R. Kelly, Thomas E. Starzl, Llood Arthur Eshbach, Curt Siodmak, Kurt Neumann, Lawrence Manning et enfin Sam Moskowitz. Tout ceci forme un ensemble de personnes qui ont oeuvré pour la SF dans de multiples capacités, en tant que rédacteurs en chef, auteurs, historiens, cinéastes, éditeurs ou fans. Un courte conclusion nostalgique finit le livre qui ajoute un index mais pas de bibliographie.

Les meilleurs récits de TWS (JL 1978).jpg

On est face à un travail d'historien oral assez remarquable. Grâce à une grande capacité d'écoute, Davin a parfaitement réussi à capter les souvenirs de toutes ces personnes et réussit, par une savante remise en contexte, à nous faire partager l'ambiance de cette période fertile qui voyait la naissance d'un genre. Preuve d'une grande maîtrise, il réussit aussi par exemple à évoquer d'une façon très vivante le regretté Stanley G. Weinbaum par l'intermédiaire de sa veuve.

La ville du ciel (AM 1976).jpg

Même si certains des grands de cette période ne sont pas présents (on pensera logiquement à Gernsback ou Campbell mais aussi à Tremaine ou d'autres), cet ouvrage se révèlera probablement indispensable pour qui voudra tenter de raconter les premières années de la Science Fiction parce qu'il aura permis de conserver des témoignages irremplaçables tant du côté des auteurs mais aussi, chose plus rare, du côté des responsables éditoriaux dont les mémoires sont souvent perdues pour toujours. Une lecture importante pour toute personne qui s'intéresse à l'histoire du genre, un ouvrage qui génère un seul regret : que ce projet parfois venu trop tard pour recueillir certaines voix qui s'étaient déjà tues à l'époque.

The best of R Z Gallun (Del Rey 1978).jpg

Note GHOR : 3 étoiles

09/07/2010

_Philip K. Dick_

Philip K. Dick : Andrew M. BUTLER : Pocket Essentials (série "Pocket Essential Literature") : 2000 : ISBN-10 1-903047-29-3 : 96 pages (y compris bibliographies mais pas d'index) : coûtait 4GBP pour un poche non illustré.

Philip K Dick.jpg

Ce livre fait partie d'une collection britannique dont le principe est assez similaire à nos "Que sais-je ?" français. Ce sont des petits guides qui ont pour vocation de faire le tour d'un sujet dans un format aisément transportable. Les sujets couverts sont essentiellement du domaine du cinéma ou des littératures de genre (surtout du Policier). Cet ouvrage a été écrit par Andrew M. Butler, une des figures du genre en Grande-Bretagne, membre influent de la BSFA et de la SF Foundation. C'est un ouvrage d'introduction à l'un (si ce n'est LE) des auteurs les plus étudiés du genre.

Vulcan's hammer (Arrow 1981).jpg

Le livre est divisé en sept parties d'une taille très hétérogène (de trois à vingt-cinq pages). On trouve tout d'abord une biographie de l'auteur couplée avec les principes d'utilisation de l'ouvrage. Puis quatre chapitres par ordre chronologique (formant de grandes périodes : 1941-1953, 1954-1960, 1961-1969 et 1970-1982) qui passent en revue les romans de l'auteur. le sixième chapitre aborde les nouvelles importantes, le septième la non-fiction (écrite par PKD) et le huitième les collaborations (avec Nelson, Zelazny et le script de Ubik). Un dernier chapitre comporte diverses sources primaires et secondaires. Les chapitres 2 à 8 sont organisés d'une façon standard avec des rubriques récurrentes et se terminent par une note sur 5. On notera l'absence d'index mais la présence de publicité (paginée) pour les autres titres de l'éditeur.

Les marteaux de Vulcain (Le Masque 1975).jpg

Pour ceux qui connaissent déjà les compétences de Butler, il n'y a pas de mauvaises surprises à redouter avec ce petit opus. C'est de travail bien fait, agréablement présenté (même si la structure obligée des entrées peut se révéler un peu inutilement lourde) et parfaitement conforme à son cahier des charges à savoir présenter l'essentiel de Dick dans un format pratique à manipuler et à consulter.

Les marteaux de Vulcain (PC 1983).jpg

Pour autant, malgré le fait qu'il s'agisse d'un ouvrage plutôt introductif, il y a derrière cette petite centaine de pages un gros travail de lecture et d'analyse qui est très intéressant. Outre des informations peu fréquemment rencontrées (elles viennent des études de Paul Williams) comme les dates d'écriture ou les titres prévus, on appréciera surtout le travail de référencement mené par Butler qui se focalise sur certains archétypes et qui trace parfaitement les personnages ou idées qui ont été régulièrement recyclés par Dick, assurant ainsi une sorte de continuité à son oeuvre. Un petit livre mais grand par son contenu même s'il est clair que Butler aurait pu en dire bien plus sur l'auteur et son oeuvre.

The variable man and other stories (Sphere 1969).jpg

Note GHOR : 3 étoiles

24/06/2010

_Outside the human aquarium : Masters of science fiction_

Outside the human aquarium : Masters of science fiction : Brian STABLEFORD : 1996 : Borgo Press (Milford series No 32) : ISBN-10 0-89370-457-1 : 152 pages (y compris bibliographie et index) : coûtait 17 USB pour TP non illustré, existe aussi en HC (-357-3).

Outside the human aquarium.jpg

Même si c'est écrit sur la couverture ("Second edition"), il est assez difficile de deviner à première vue que cet ouvrage est en fait considéré par l'éditeur comme étant simplement une remise à jour de Masters of science fiction # 1 (voir http://ghor.hautetfort.com/archive/2009/01/26/masters-of-...), le changement de titre n'aidant pas, malgré le fait qu'il ait gardé le même numéro dans la collection.

Masters of science fiction.jpg

Ecrit par le spécialiste du genre qu'est Brian Stableford, cet ouvrage rassemble donc dix essais consacrés à des écrivains de SF (ou aux marges comme Clark Ashton Smith). A noter qu'il y a en fait onze auteurs évoqués à cause de la présence du couple Hamilton/Brackett. D'une grosse dizaine de pages chacun, ces articles ne sont pas inédits (sauf encore le Smith) et sont repris de divers magazines (Interzone, Foundation) et pratiquent une approche assez "globale". Au sommaire on trouve donc : Hamilton & Brackett, Vonnegut, Malzberg, Silverberg, Reynolds (ces cinq là sont dans la première édition) puis C. A. Smith, Dick, Keller, Sturgeon et Weinbaum. Ce fascicule se termine par une bibliographie primaire sélectionnée ainsi qu'un index.

The earth war (Pyramid 1963).jpg

Sur le fond, mon avis n'a pas changé, à savoir que cet ouvrage est à la fois une bonne introduction à des auteurs multi étudiés (Dick, Vonnegut voire Silverberg) mais aussi parfois une des seules études existantes (à l'époque mais encore de nos jours) sur certains écrivains dont l'importance réelle n'est pas forcément en phase avec leur statut académique, Mack Reynolds étant l'exemple type d'un auteur qui a dominé la revue Analog dans les années 60-70 et qui est portant à peu près inconnu (y compris en VF). 

Time gladiator (Priory).jpg

Au final, c'est là un ouvrage qui est logiquement de qualité (c'est quand même du Stableford) qui permet de (re)découvrir certains auteurs dans le contexte. Bien sûr, on préfèrera logiquement cette seconde édition augmentée à la première qui en offre moitié moins. 

Time gladiator (Four Square 1966).jpg

 Note GHOR : 3 étoiles

22/06/2010

_The business of science fiction_

The business of science fiction : Two insiders discuss writing and publishing : Mike RESNICK & Barry N. MALZBERG : 2010 : McFarland : ISBN-13 978-0-7864-4797-8 : vi+269 pages (y compris index) : coûte 35 USD en neuf pour un TP non illustré, disponible chez l'éditeur (http://www.mcfarlandpub.com/book-2.php?id=978-0-7864-4797-8).

The business of science fiction.jpg

Depuis plusieurs années, Mike Resnick et Barry Malzberg animent conjointement une rubrique dans le magazine officiel de la SFWA (Science Fiction and Fantasy Writers of America à l'objet évident d'après son nom), le SFWA Bulletin. Ces deux professionnels aguerris qui écrivent de la SF depuis une quarantaine d'années (avec plus ou moins de succès, moins pour Malzberg, plus pour Resnick) y partagent leurs réflexions, leurs positions et leurs projections (parfois antagonistes) sur l'état du genre et ses impacts sur le métier d'écrivain les durant les années 2000.

La destruction du temple (JL 1976).jpg

Ce recueil rassemble vingt-six de ces articles (il ne sont donc pas tous réunis ici) qui prennent la forme d'un dialogue entre les deux hommes sur une dizaine de pages où chacun tient la plume à son tour sur un peu plus d'une page à chaque fois, l'entame et la conclusion étant de Resnick. Ces chroniques sont regroupées en trois parties thématiques : 1) "Writing and Selling" (11 textes sur les aspects "techniques" de l'écriture et du placement de ses textes, 2) "The Business" (9 textes sur le côté strictement financier) et 3) "The field" (6 textes de portée plus générale sur le genre). Un index clôture cet ouvrage.

Gather in the hall of planets (Ace Double 27415 1971).jpg

Loin d'être un nième guide "how to" de l'écriture de SF (comme le Card, le Shaw ou le Evans et tant d'autres), cet ouvrage dépasse largement le plan de la technique, un sujet qui n'est d'ailleurs abordé que de façon annexe dans les essais qui le composent. C'est plus à une réflexion sur le métier d'écrivain professionnel (c'est le mot essentiel du discours des deux auteurs) qu'il nous convie. Grâce au regard de ces deux pratiquants, on en apprend beaucoup sur tous les à-côtés de la vie du genre surtout sur l'angle économique dont l'impact est, dans la réalité, prédominant sur les orientations prises par celui-ci.

Alternate skiffy (Wildside).jpg

Cette vision des coulisses du genre par des personnes qui y sont fortement impliqués (en particulier Resnick et ses multiples casquettes) est un des grands plaisirs de cet ouvrage qui justifie pleinement son sous-titre (Two insiders discuss writing and publishing), sans tabou (sauf certains noms), sans langue de bois (par exemple au niveau de l'avenir du genre ou le piratage), il brosse une image qui semble fidèle de l'environnement dans lequel travaillent les auteurs US. On regrettera quand même l'absence de date individuelle pour les essais (ce qui ne permet pas de les placer précisément dans leur contexte) et, comme on peut s'y attendre avec ce type de recueil de chroniques récurrentes, une légère tendance à la redite. En tout cas, une vision "de l'intérieur" très intéressante même si l'éditeur (comme à son habitude) nous la fait payer au prix cher.

Bwana & Bully (Tor 1991).jpg

Note GHOR : 3 étoiles