Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2019

_Tout le Steampunk !_

Tout le Steampunk ! : Etienne BARILLIER & Raphaël COLSON : 2014 : Les Moutons Electriques (série "Bibliothèque des miroirs") : ISBN-13 978-2-36183-182-0 (inconnu de l'ISFDB) : 350 pages (avec index, mais sans bibliographie) : coûtait 29.90 € pour un hc carré avec jaquette, illustré en couleurs et disponible pour pas cher chez l'éditeur.

Tout le steampunk !.jpg

Sous la plume de Barillier & Colson (comme quoi on n'est jamais aussi bien servi que par soi-même), auteurs récurrents du monde des ouvrages de références francophones, cet ouvrage est une sorte d'ode au Steampunk. Ce "genre" autoproclamé par des amateurs de marketing m'a toujours fait penser à la grenouille qui tente de se faire aussi grosse qu'un bœuf. Malgré toute l'emphase des auteurs (et pourtant il y en a des tonnes), je reste convaincu que le Steampunk n'est juste qu'un vernis superficiel caractérisé par quelques signes distinctifs (le dirigeable, la vapeur, le cuivre...) que l'on "plaque" d'une façon opportuniste sur des genres existants (essentiellement l'uchronie et les super-héros). Du coup, j'ai du mal à m'enthousiasmer sur ce catalogue déjà vieux de plusieurs années qui encense un mouvement qui est d'une façon logique proche de la fin de son cycle commercial (comme le Cyberpunk avant lui ou les zombies).

français, 0 étoile

De plus, le discours des auteurs (on ne sait d'ailleurs pas trop qui a écrit quoi) vise beaucoup trop large et à force de nous servir des sous-sous-genres (Dieselpunk, Atompunk, Biopunk, Clockpunk, Néo-pulp et j'en passe sûrement) finit par juste donner une impression de remplissage, impression accentuée par un certain nombre de redites. Comme souvent, le côté "catalogue" prend l'ascendant sur une éventuelle réflexion sur le pourquoi de cette imagerie et de son succès (qui n'apparaît brièvement qu'à la toute fin de l'ouvrage) qui aurait sans doute été intéressante. L'absence de bibliographie, qu'elle soit primaire ou secondaire, est d'ailleurs révélatrice du fait que ce livre n'a visiblement pas été pensé comme un ouvrage de référence.

français, 0 étoile

Pour continuer à être méchant, il faut d'abord indiquer que mon exemplaire est d'une qualité de fabrication déplorable : massicoté à la hache et horriblement relié en carton par un club du troisième age tchèque. Tellement que je me suis même demandé si ce n'était pas un ARC. Ensuite, l'on y retrouve toutes les qualités habituelles des ouvrages de référence des Moutons : fautes d'orthographe, police de caractère maniérée (un sorte de virgule sur certains "t" et "p"), affirmations hâtives (John Clute présenté comme américain), chronologie à revoir (pour Priest, La machine à explorer l'espace est donnée comme antérieure à Le monde inverti), références obsolètes (le Barets, quand même !), illustrations massacrées (bouffées par le cadre vaguement art-déco, sauvagement rognées, tout cela sans doute pour des raisons de copyright) et non légendées, recherches insuffisantes (comme ignorer l'école rétrofuturiste des débuts de Métal Hurlant - Sire, Chaland, Benoît-), auto-publicité envahissante (la plupart des rares références citées concernent -Oh surprise !- d'autres ouvrages du même éditeur).

français, 0 étoile

Au final, il n'y a pas grand chose à sauver de ce livre sauf quelques illustrations ayant échappé au massacre, sous réserve de retrouver à quoi elles correspondent. Cette opinion doit vouloir dire que je ne suis pas dans la cible visée par cet éditeur.

français, 0 étoile

Note GHOR : 1 étoile (à réserver à ceux qui pensent que le Steampunk est la dernière chose à la mode)

23/12/2019

_French Destroyers_

French Destroyers : Torpilleurs d'escadre & Contre-Torpilleurs 1922-1956 : John JOURDAN & Jean MOULIN : 2015 : Seaforth Publishing : ISBN-13 978-1-84832-198-4 : 296 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 40.00 GBP pour un grand hc au format carré illustré en n&b (et 8 pages d'aquarelles couleur), disponible chez l'éditeur (en promo !).

French destroyers.jpg

Cet ouvrage (en anglais, quel paradoxe) est donc consacré aux "destroyers" (lire contre-torpilleurs et torpilleurs d'escadre) français de la période 1922-1956. Il passe en revue les 9 classes produites sous l'angle essentiellement technique puisque seules les 80 dernières pages évoquent l'histoire opérationnelle (relativement brève et sans grands faits d'armes) de ces navires. Comme toujours avec Seaforth et avec des auteurs comme ceux-là, c'est très intéressant à lire et c'est agrémenté d'une copieuse iconographie. A lire pour l'amateur, même s'il existe des monographies sur certaines des classes de bâtiments listées en VF chez Lela Presse.

11/12/2019

_Faded Glory_

Faded Glory : Airline Colour Schemes of the Past : John K. MORTON : 1991 : Motorbooks International : ISBN-10 0-87938-563-4 : 135 pages (pas d'index) : coûtait 19.95 USD pour un grand tp au format carré illustré en couleurs, trouvable d'occase.

Faded glory.jpg

Encore un livre de spotter (ici une édition américaine d'un titre paru initialement chez Airlife) qui est cette fois consacré aux anciennes livrées de compagnies du monde entier. Les photos, souvent pleine page, ont été prises par Morton sur de nombreux aéroports au début des années 80. Comme d'habitude le texte est minimal, puisqu'il ne comporte que les légendes des photos des appareils et un entrefilet sur les compagnies elles-mêmes. L'attrait de ce type d'ouvrage réside plutôt dans les livrées et la mise en situation des avions. C'est donc à réserver à ceux que cela peut intéresser.

10/12/2019

_Cars of the 50s_

Cars of the 50s : Jim HERMANN : 2006 (2009 pour cette édition) : Taschen (série "Icons") : ISBN-13 978-3-8365-1427-9 : non paginé : ce petit hc avec jaquette illustré en couleur se trouve un peu partout en solderie.

Car of the 50s.jpg

Il s'agit d'un de ces ouvrages fait sans doute à la va-vite (erreurs de légende, même image utilisée deux fois) à base de publicité (libres de droits ?) produits par Taschen. Aucune analyse mais des jolis découpages de magazines US à feuilleter.

09/12/2019

_China's India War_

China's India War : Bertil LINTNER : 2018 : Oxford University Press : ISBN-13 978-0-19-947555-1 : xxviii+320 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 675 Roupies (c'est un livre indien) pour un petit hc avec jaquette, disponible en ligne.

China's india war.jpg

Plus qu'un livre d'histoire militaire stricto sensu (le récit des affrontements de 1962 tient à peine sur un chapitre), cet ouvrage est une analyse géostratégique de l'antagonisme entre l'Inde et la Chine au sujet de l'Himalaya depuis plusieurs siècles. Son point de départ est la victoire éclair et le retrait tout aussi éclair des Chinois au nord de la ligne Mac Mahon. A partir de cet évènement, Lintner nous détaille les relations entre les deux pays et étend son analyse aux autres participants de ce nouveau Grand Jeu (Népal, Bhoutan, Tibet...).

La question de la frontière sino-indienne.jpg

Clairement écrit dans une perspective pro-indienne (en réaction selon l'auteur aux habituels traitements pro-chinois de l'incident), ce livre demande donc un certain recul au niveau de ses conclusions. Sa lecture est toutefois édifiante même si elle est particulièrement ardue du fait de l'absence quasi-totale de cartes, les seules deux fournies sont presque inexploitables ce qui est fort dommage pour la visualisation d'une région inconnue.