Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/11/2020

_Lost Transmissions_

Lost Transmissions : The Secret History of Science Fiction and Fantasy : Desirina BOSKOVICH (editor et auteur "principal") : 2019 : Abrams Image : ISBN-13 978-1-4197-3456-6 (la fiche ISFDB du titre) : xi+276 pages (y compris index) : coûtait 29.99 USD pour un hc illustré sans jaquette, disponible chez l'éditeur ().

anglais, 1 étoile

Depuis un certain temps, Jeff Vandermeer, qui a préfacé ce volume, mène une sorte de projet visant à exhumer ce que l'on pourrait appeler les trésors cachés de la SF (voir par exemple sa massive anthologie The Big Book of Science Fiction: The Ultimate Collection chez Viking). Cet ouvrage, sous la plume de Desirina Boskovich (à qui l'on doit un certain nombre de textes de fiction), semble s'inscrire dans cette démarche de relecture de l'histoire des genres jumeaux que sont la SF et la Fantasy. Pour ce faire, l'auteur et plusieurs autres dont les noms ne sont pas inconnus (Nisi Shawl, Paul Tremblay, Jeanette Ng, Charlie Jane Anders...) nous proposent une soixantaine d'essais (et quelques interviews) groupés par domaine artistique, de la littérature au fandom et la Pop Culture (quelle drôle d'association !) en passant par le cinéma, la mode ou l'architecture. Chaque texte fait quelques pages (au plus une petite dizaine) et comporte un certain nombre d'illustrations (affiches, couvertures, images de film...).

anglais, 1 étoile

Parmi les "redécouvertes" de l'auteur, on peut citer des essais sur des auteurs (Johannes Kepler, Henry Dumas, David R. Bunch), sur des oeuvres individuelles (The Continuous Katherine Mortenhoe, Herland), sur des ensembles romanesques (Gormenghast, Viriconium), sur des films (Metropolis, THX 1138, Phase IV), des illustrateurs (Virgil Finlay, Paul Lehr, Michael Whelan), sur des artistes musicaux (Janelle Monàe, Deltron 3030), sur la mode, l'architecture ou sur des phénomènes aux marges du genre (le Raëlisme, la série Valérian). D'une façon assez incongrue, il y a donc aussi un certain nombre d'interviews (John Shirley, Hugh Howey, Karen Joy Fowler) ainsi qu'une préface de William Gibson à un roman de John Shirley et un index.

anglais, 1 étoile

Il est difficile d'avoir un avis tranché sur cet ouvrage qui, malgré tout, ne me semble pas être à la hauteur de la promesse de son sous-titre (The Secret History of Science Fiction and Fantasy). Il n'y pas grand chose de particulièrement "secret" dans les sujets passés en revue (Verne, Mélies, PKD, Whelan, Cameron, Star Wars, Bowie, Warhammer, Howey...). On peut quand même y trouver dans les premières parties (SF écrite, dessinée et filmée) quelques perles (le film Phase IV en est l'exemple type) et quelques thèmes peu traités (la fiction "survivaliste" US). Logiquement, les articles les plus originaux se concentrent dans les parties Mode, Architecture et Musique, même si le résultat n'est parfois pas passionnant (mais comment "rendre" sur papier un morceau musical ?).

anglais, 1 étoile

On pourra aussi trouver à ce livre un côté plutôt "propre sur lui" qui coche toutes les bonnes cases (féminisme, sensibilité aux questions raciales, queerdom) et qui, pour un ouvrage qui se veut original, ne l'est en fait pas tant que cela. Côté négatif, j'ai aussi ressenti un vague aspect "copinage" un peu insidieux (un effet de "bande" ?) et trouvé que, malgré la qualité physique du livre, les illustrations étaient un peu en décalage avec le texte et parfois aux limites du remplissage. Finalement le tout est plus à feuilleter qu'à dévorer, mais c'était sans doute là son objectif.

anglais, 1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

Écrire un commentaire