Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/06/2010

_Nuclear holocausts : Atomic war in fiction, 1895-1984_

Nuclear holocausts : Atomic war in fiction, 1895-1984 : Paul BRIANS : 1987 : Kent State University Press : ISBN-10 0-87338-335-4 : xi+398 pages (y compris plusieurs index) : coûtait 30 USD pour un solide HC avec jaquette non illustré.

Nuclear holocausts.jpg

Cet ouvrage fait chronologiquement partie d'une série de titres qui, hasard ou synchronicité, traitent du même thème et sont sortis à quelques mois d'intervalle comme le Yoke ou le Dowling (il y en a aussi eu plusieurs autres les années précédentes). En effet, en cette période de fin de guerre froide, plusieurs ouvrages sur la fin du monde via l'atome ont donc été publiés. Comme le post-apocalyptique était passé de mode après les grands textes des années 50 et sa transformation en simple décor dans les années 80, il était sans doute temps pour les théoriciens du genre (comme ici Paul Brians, un professeur d'Anglais et spécialiste du sujet) de se pencher sur ce sous-genre de la SF si particulier.

Le facteur (JL 1987).jpg

Ce volumineux ouvrage se divise en deux partis distinctes. La première est aussi la plus courte puisqu'elle atteint une centaine de pages. Il s'agit d'une étude du thème de l'holocauste nucléaire qui développe à la fois l'histoire du concept mais aussi ses causes ou conséquences (à court ou long terme) imaginaires. La seconde est la plus importante (250 pages), c'est une bibliographie largement commentée (une dizaine de lignes à chaque fois, parfois plus) des oeuvres littéraires de fiction (romans, nouvelles, pièces) sur ce sujet parues entre 1895 et 1984. Organisée par ordre alphabétique d'auteur, elle fournit outre un résumé et un avis, les éléments bibliographiques nécessaires pour localiser les textes indiqués. Plusieurs suppléments sont fournis : une chronologie des oeuvres, des listes d'oeuvres annexes, un index par titre et un index par sujet.

Assassinat des Etats-Unis (RF 1951).jpg

La première partie est relativement classique et dresse un historique fidèle de ce sujet qui a pendant un temps été assez central dans le genre, même s'il a été sur la fin plus traité par l'audiovisuel que par les textes. C'est un ensemble très détaillé et fait preuve d'une grande connaissance du sujet par l'auteur qui s'appuie sur une masse de textes importante et nous évite la concentration parfois rencontrée dans d'autres ouvrages moins fouillés sur un petit nombre d'oeuvres archi-connues.

Ce n'est pas pour cette année (Satellite 1962).jpg

La seconde partie est à la fois la plus originale et la plus remarquable. La quantité de travail fournie est effectivement impressionnante (on doit se rapprocher du millier de textes cités) et c'est elle qui apporte sa vraie plus-value à l'ouvrage. On n'est pas loin d'avoir là la bibliographie définitive de ce sous-genre (dont les occurrences post-1984 sont somme toute assez peu nombreuses) qui se révèle être exhaustive et indispensable pour toute étude de ce sujet. Une vraie réussite.

Eternity road (HarperPrism).jpg

Note GHOR : 3 étoiles

01/06/2010

_The NESFA Index_

The NESFA index : Science fiction magazines and original anthologies 1971-1972 : NESFA Press : 1973 : pas d'ISBN : 42 pages : coûtait 3 USD (au début) pour un fanzine agrafé à la couverture cartonnée (et pages intercalaires en couleur) qui se trouve d'occase. A noter qu'il s'agit ici d'une deuxième impression comme indiqué sur la page de titre.

NESFA index 1971-1972.jpg

The NESFA index to the science fiction magazines 1973 : NESFA Press : 1974 : pas d'ISBN : 30 pages : coûtait 2 USD (au début) pour un fanzine agrafé à la couverture cartonnée (certaines pages sont en couleur) qui se trouve d'occase. A noter que le titre complet est The NESFA index to the science fiction magazines and original anthologies 1973.

NESFA index 1973.jpg

The NESFA index : Science fiction magazines and original anthologies 1974 : NESFA Press : 1975 : ISBN-10 0-915368-03-X : 43 pages (certaines ne sont pas numérotées) : coûtait 3 USD (au début) pour un fanzine agrafé à la couverture cartonnée (et pages intercalaires en couleur) qui se trouve parfois d'occase.

NESFA index 1974.jpg

The NESFA index : Science fiction magazines and original anthologies 1976 : NESFA Press : 1977 : ISBN-10 0-915368-05-6 : 38 pages (certaines ne sont pas numérotées) : coûtait 5 USD (au début) pour un fanzine agrafé à la couverture cartonnée (et pages intercalaires en couleur) qui se trouve parfois d'occase. 

NESFA index 1976.jpg

Ce lot d'ouvrages fait partie d'une série de fascicules (il en existe d'autres que je ne possède pas) édités par NESFA (New England Science Fiction Association) une des plus anciennes et actives organisation de fans. Le but de ces index est de couvrir les magazines et anthologies originales (ce terme assez imprécis désigne les anthologies contenant, je cite, "some new work") parus aux USA (+ quelques ajouts anglo-saxons) pour une année donnée (parfois deux). Cette série prend la suite de l'index de Strauss (qui traitait de la période 1951-1965) et se terminera en 1989 avec le tome consacré à 1987.

The mitsf index.jpg

En matière d'organisation, celle-ci restera relativement constante malgré quelques variations au fil des années. On trouvera donc tout d'abord une partie introductive qui permet de préciser ce qui est couvert et qui en donne le mode d'emploi. Suit une "checklist" qui énumère de façon exhaustive les ouvrages recensés, il est toutefois à noter qu'elle deviendra commentée (en quelques lignes) au fil du temps pour les anthologies. La partie principale est composée de trois index : par magazine/anthologie (en pratique les sommaires), par auteur et par titre. Un système d'abréviations (expliqué en plusieurs endroits) permet de présenter les données d'une façon synthétique.

Stellar 2 (Ballantine 1976).jpg

On est là face à une série de livres purement techniques et uniquement concentrés sur les données bibliographiques (particulièrement les premières années). Il s'agit donc d'outils très spécifiques qui sont de plus d'une utilisation assez complexe à cause d'un système de notation assez obscur qui donne comme résultat des pleines pages de lignes du type "BOVA, BEN   NOT SUPERSONIC ENOUGH    5  ED   SEP  76  ASF"  (ce qui désigne l'éditorial de Bova qui commence à la page 5 dans le No d'Analog de Septembre 1976), le tout dans une police directement issue d'un compilateur FORTRAN (ou COBOL). Il existe donc, pour pleinement exploiter ces ouvrages, un temps d'acquisition non négligeable qui peut être un obstacle pour le novice.

Analog 1976-09.jpg

Il est clair qu'avec la migration en ligne d'une grande partie des données contenues dans ces index, leur utilité peut sembler, dans l'absolu, être discutable surtout au vu d'une couverture géographiquement et structurellement un peu limitée. Toutefois, ils forment une source de recoupement bibliographique qui peut s'avérer indispensable. Ce point, couplé à la facilité de consultation propre au livre papier, fait que ces ouvrages forment un fond documentaire incontournable pour la mise au point d'un outil bibliographique efficace.

Universe 7 (Doubleday 1977).jpg

Note GHOR : 3 étoiles

31/05/2010

_The mushroom jungle : A history of postwar paperback publishing_

The mushroom jungle : A history of postwar paperback publishing : Steve HOLLAND : 1993 : Zeon Books : ISBN-10 1-8741213-01-7 : 204 pages (y compris index) : coûtait 15 GBP pour un TP largement illustré (en N&B généralement) assez peu facile à trouver.

The mushroom jungle.jpg

Bien que ne rentrant pas stricto sensu dans les critères du GHOR, il me parait intéressant d'évoquer cet ouvrage. Il s'agit en effet d'une histoire des éditeurs de poche britanniques après la seconde guerre mondiale. Dans un pays qui sortait du cauchemar du conflit mondial, une demande forte de littérature de distraction s'est manifestée. N'ayant pas une aussi importante tradition des pulps qu'aux USA, les éditeurs britanniques ont répondu en industrialisant la production de livres de poche de piètre qualité mais rapides à fabriquer et surtout rapides à écrire. Ces "romans de gare" appartiendront essentiellement à quatre genres principaux : le polar, l'érotisme, le western et, point qui nous concerne, la SF.

Slan (Panther 1960).jpg

Sous la plume de Holland, un spécialiste de ces questions (on lui doit Vultures of the void en collaboration avec Harbottle), ce livre parcourt l'histoire de ces petits éditeurs, parfois aux marges de la légalité ou des bonnes moeurs, qui proposeront au public sous des couvertures souvent suggestives (ou alors simplement atroces) et des pseudonymes délirants des textes généralement atroces et parfois écrits en une soirée. Il va de l'immédiate après-guerre au milieu des années 50 où, comme aux USA, une réaction puritaine (entre autres facteurs) entraînera leur fin ou leur transformation (pour certains chanceux comme Panther) en firmes "respectables". Organisé en une dizaine de chapitres, ce livre est illustré de nombreuses reproductions de couvertures en N&B (+ 4 pages en couleur) et possède un index.

Space on my hands (Corgi 1953).jpg

Ce livre est un régal à lire tellement l'atmosphère fiévreuse et louche de ce milieu des forçats de la machine à écrire et des éditeurs rapaces est bien rendue par Holland. Même si la SF ne constitue qu'une faible partie de l'ensemble (un tout petit quart à vue de nez), on y retrouve des noms qui feront les premières heures du FNA ou d'autres éditeurs français (Vargo Statten, S. Fowler Wright, E. C. Tubb, Francis G. Rayer, etc.) et l'on voit bien que les réponses éditoriales seront assez similaires de part le monde.

Le lendemain de la machine (RF 1954).jpg

Un livre d'une grande érudition et soutenu par une excellente iconographie (et parfaitement reproduite), qui retrace une partie importante de l'histoire de la SF (ici britannique mais qui aura des répercussions ailleurs). On pourra juste lui reprocher de ne faire que survoler la partie relative à la SF et de ne proposer qu'un index très rudimentaire (il ne liste que les éditeurs) qui rend difficile la pleine exploitation de cet excellent ouvrage.

Objectif Pollux (Ditis 1960).jpg

Note GHOR : 3 étoiles

20/05/2010

_The work of Reginald Bretnor : An annotated bibliography & guide_

The work of Reginald Bretnor : An annotated bibliography & guide : Scott Alan BURGESS : 1989 : The Borgo Press ("Bibliographies of modern authors" #8) : ISBN-10 0-89370-487-3 : 122 pages (y compris index) : coûtait 10 USD pour un TP non illustré, existe aussi en HC (-387-7).

The work of Reginald Bretnor.jpg

Cette bibliographie fait partie de la collection "Bibliographies of modern authors" éditée par Borgo à la fin des années 80 et qui comptera une trentaine de titres dont une bonne moitié consacrée à des auteurs de SF (Wilson, Zebrowski, Watson, Aldiss) parfois assez peu connus. C'est d'ailleurs le cas de Reginald Bretnor, un des "hommes à tout faire" de la SF qui sera à la fois auteur (spécialiste des textes courts dont certains seront traduits, en particulier la série humoristique basé sur un jeu de mot final mettant en scène Ferdinand Feghoot), anthologiste (la série de SF militaire The future at war), théoricien du genre ayant rassemblé plusieurs recueils d'essais. C'était aussi un traducteur (du Français) et un spécialiste de stratégie militaire.

SF today and tomorrow.jpg

Cet ouvrage suit le canevas de la série et présente donc une succession de parties plus ou moins standardisées et de tailles inégales. On trouve tout d'abord une introduction par Judith Merril, une chronologie de la vie de l'auteur, puis la partie strictement bibliographie primaire : livres de Bretnor (une vingtaine qu'ils soient écrits par lui ou simplement édités), nouvelles (presque quatre-vingts textes, toutes parutions y compris VF), non-fiction (à peu près autant), Feghoots (les 119 short-short de la série) et poésie. Suivent diverses petites sections (prix reçus, bibliographie secondaire, etc.) ainsi que deux nouvelles et une postface de Bretnor. Un index des titres clôture l'ouvrage et permet de localiser dans quelle section se trouve telle ou telle oeuvre de l'auteur.

The future at war 1 (Baen 1988).jpg

Sur la plan technique, il n'y a pas grand chose à redire à cet ouvrage qui semble relativement exhaustif pour un auteur qui a finalement peu écrit et dont seuls les textes de la série Feghoot présentent des difficultés bibliographiques essentiellement pour des problèmes liés aux titres mêmes qui sont parfois peu clairs. A noter que la partie VF est logiquement incomplète avec un certain nombre de traductions oubliées (comme par exemple dans Galaxie 1ère série).

1GA 44.jpg

Outre l'impression de fouillis et de mélange des genres due à la présence de textes de fiction (inédits), c'est surtout que l'on peut légitimement se demander pourquoi un auteur si peu important (je ne parle ici que de sa production de fiction) a bénéficié d'une telle étude. C'est malgré tout de la belle ouvrage mais d'un usage somme toute très limité pour une production assez éphémère et rarement rééditée (ou existant essentiellement en small presses) et donc peu disponible.

FI 002.jpg

Note GHOR : 3 étoiles

18/05/2010

_The year's scholarship in Science Fiction and Fantasy_

The year's scholarship in Science Fiction and Fantasy 1972-1975 : Marshall B. TYMN & Roger C. SCHLOBIN : 1979 : Kent State University Press (série "Serif Bibliographies and checklists" #36) : ISBN-10 0-87338-222-6 : xvi+222 pages (y compris index multiples) : une dizaine d'USD pour un HC (mon exemplaire est sans jaquette, je ne sais pas s'il en existe une) pas si simple à trouver.

The year's scholarship in SF&F 1972-1975.jpg

The year's scholarship in Science Fiction and Fantasy 1976-1979 : Marshall B. TYMN & Roger C. SCHLOBIN : 1982 : Kent State University Press (série "Serif Bibliographies and checklists" #41) : ISBN-10 0-87338-257-9 : ix+251 pages (y compris index multiples) : une dizaine d'USD pour un HC (mon exemplaire est sans jaquette, je ne sais pas s'il en existe une), à noter que celui-ci est légèrement plus grand que le précédent.

The year's scholarship in SF&F 1976-1979.jpg

Ces deux ouvrages se placent clairement dans la continuité de Science fiction criticism : An annotated checklist de Thomas CLARESON paru en 1972 chez les mêmes presses universitaires. Il s'agit donc là d'une bibliographie secondaire commentée relative à la SF et à la Fantasy (et par association l'Horreur qui n'existait pas vraiment comme genre séparé à l'époque). Elle couvre une partie des articles et quasiment tous les ouvrages complets (dont le nombre s'accroît d'ailleurs nettement au fil du temps) qui concernent le genre et qui sont parus aux USA (seulement une sélection pour ceux parus en Grande Bretagne) dans les années indiquées dans les titres (chaque fois trois ans).

This world and nearer ones.jpg

D'une structure assez similaire, ces bibliographies commencent logiquement par une courte introduction et une préface qui précisent le champ d'étude et le mode d'emploi de ces ouvrages. On trouve ensuite plusieurs parties qui listent et commentent (en quelques lignes) par ordre alphabétique (d'auteur puis de titre) les textes de sur le genre indépendamment de leur format (article, interview, essai isolé ou livre complet). On trouve tout d'abord les études générales (sur la SF dans sa totalité ou sur certains thèmes ou points), les ouvrages à vocation bibliographique (index et encypolédies), les études portant sur plusieurs auteurs (comme des thèses de doctorat), les documents ne portant que sur un auteur (ici le classement est logiquement par auteur étudié avec renvois éventuels vers les parties précédentes), les oeuvres traitant de l'art (surtout de l'illustration) et de l'audiovisuel (surtout le cinéma) et enfin les "teaching aids", c'est à dire les supports pédagogiques (cassettes, films) et les ouvrages pratiques à destination du corps enseignant. Deux index sont fournis, l'un par auteur (ou par "editor" pour les recueils d'essais) et l'autre par titre.

Who's who in sf.jpg

Comme pour le Clareson, ces deux titres (et leurs successeurs) sont d'un usage extrêmement spécialisé et ne sont intéressants que pour une minorité des amateurs de SF. Fruits d'un travail remarquable (malgré quelques coquilles comme notre "Gérard Klien" national), ces deux titres sont par construction d'une lecture aride (la partie commentaire étant assez limitée et généralement plutôt descriptive que critique) et ne peuvent être employés que pour répondre à des questions précises ("Quels articles sur Lloyd Biggle Jr. puis-je trouver ?") ou pour des tâches bibliographiques spécifiques (réalisation de bibliographies primaires ou enrichissement de bibliographies secondaires).

The still small voice of trumpets (Curtis 1970).jpg

Malgré tout, c'est pour moi un régal d'utiliser de tels outils et d'y retrouver fréquemment des oeuvres évoquées ici. En plus de leur fonction première, ils sont aussi un instantané très intéressant et très révélateur des sujets à la mode. Par exemple, on voit que sur la période 1976-1979, PKD ne bénéficiait pas de son aura actuelle (à peine 6 entrées contre une dizaine pour Asimov) et que les auteurs les plus étudiés (Lewis, Chesterton) ne sont pas ceux auxquels l'on pense immédiatement. Ces ouvrages sont aussi un précieux guide d'achat qui permet de connaître l'existence de livres qui m'étaient inconnus à l'intitulé ou au résumé séduisants.  

Science fiction reader's guide.jpg

Note GHOR : 3 étoiles