Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2018

_Unearthly Visions_

Unearthly Visions : Approaches to Science Fiction and Fantasy Art : Gary WESTFAHL & George SLUSSER & Kathleen CHURCH PLUMMER : 2002 : Grenwood Press (série "Contributions to the Study of Science Fiction and Fantasy" #98) : ISBN-13 0-313-31705-4 (la fiche ISFDB du titre) : vi+166 pages (y compris index et bibliographie) : semble coûter une grosse cinquantaine d'Euros pour un hc non illustré et être disponible en neuf (en POD ?) chez divers vendeurs en ligne.

anglais,1 étoile

Un des derniers titres de la série d'ouvrages de référence de Greenwood, ce livre est un recueil d'essais originaux ayant pour objectif d'examiner l'art SF&F dans son contexte le plus large (je paraphrase ici l'introduction de Slusser). Il comprend donc une douzaine d'essais de taille variable (de six à vingt pages) séparés en deux parties, la première sur l'art "SF" et la seconde sur l'art "Fantasy", le tout rassemblé par les vieux routiers que sont Westfahl et Slusser, rejoints par Plummer, une "novice" qui n'a pas laissé d'autres traces dans la littérature sur le genre.

anglais,1 étoile

Après une intéressante introduction de Slusser, on trouve donc successivement les textes suivants :

- Artists in Wonderland: Toward a True History of Science Fiction Art de Gary Westfahl qui propose une histoire de l'illustration SF en six époques, un exercice sans doute perfectible et/ou critiquable (et surtout trop court) mais qui donne une base satisfaisante pour approcher le sujet.

- The Northrop Continuum: Science Fiction Illustration and the Flying Wing Aircraft par Howard V. Hendrix, qui revient de façon séduisante sur la récurrence de l'image de l'aile volante dans la SF au travers de la célèbre nouvelle de Gibson.

- Less is More: Empty Space, Invisibility, and Modern Design est le texte d'une des co-editors de l'ouvrage une intervenante sur les arts décoratifs et les intérieurs (sérieux, c'est ce qui est mentionné dans sa courte biographie à la fin du livre). C'est un long essai sur la transparence dans le mobilier qui n'offre au final (et malgré quelques tentatives tirées par les cheveux) strictement aucun rapport ni avec le genre ni avec l'illustration de SFF.

- "Getting It Right": A Reflection on Titans and Technology est un texte de Gregory Benford (un habitué de ces recueils) qui évoque Chesley Bonestell en recyclant un des ses articles de 1970.

anglais,1 étoile

- The Vision of Space: The Artist's View par Samuel H. Vasbinder (un professeur d'art) traite de la façon de représenter l'espace d'un façon assez absconse.

- Shapes From the Edges of Time: The Science Fiction Artwork of Richard M. Powers par Hampton et McKay est une étude assez détaillée de la carrière de Powers au sein du genre. Plutôt lisible mais certaines interprétations partent à mon sens un peu loin.

- Notes on the Geography of Bad--and Good--Fantasy Art de John Clute est une nième resucée de son système de classification de la Fantasy (tel que déployé dans son The Encyclopedia of Fantasy).

- Archaeological Fieldwork in the Paper Tiger Stacks Report #43: A Short Happy History of Fantasy Art de John Grant doit être une pièce sensément humoristique (du moins je suppose) composée de plusieurs saynètes qui a sans doute plus sa place dans un fanzine que dans un ouvrage académique (qui de surcroît n'est pas donné).

anglais,1 étoile

- Wisdom and Clemency: The Collaborations of Margaret Wise Brown and Clement Hurd de Lundquist et Westfahl est un long article sur une série de livres pour enfants dont la présence dans ce recueil est sans doute due au fait qu'il soit cosigné par Westfahl.

- "And What Happened After": How J.R.R. Tolkien Visualized, and Other Artists Re-Visualized, the Denizens of Middle-Earth de Beatrix Karthaus-Hunt est une étude assez bien menée sur les différentes représentations des créatures imaginées par Tolkien.

- Conan the Oxymoron: The Civilized Savage of Robert E. Howard and Frank Frazetta par David Hinckley nous explique de façon pertinente pourquoi Frazetta est l'illustrateur "naturel" de Conan. Un discours séduisant.

Le livre se termine par une bibliographie secondaire (de "pictorials" et d'ouvrages théoriques) et un index.

anglais,1 étoile

Au final, ce recueil, pourtant rassemblé par des pointures, est une déception. Les quelques textes valables étant noyés dans des choses sans grand intérêt pour l'étude du genre ou des tentatives malheureuse de recyclage. De plus, le choix d'avoir un livre entièrement consacré à l'illustration sans publier UNE SEULE image est une option particulièrement casse-gueule. A moins d'avoir une mémoire photographique et encyclopédique, la lecture de ce recueil doit obligatoirement se faire devant une bibliothèque très bien fournie ou en étant connecté sur un quelconque site qui permet de "voir" ce dont parlent les auteurs.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

Écrire un commentaire