Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2021

_Les croiseurs de 10 000 TW Tome 1 : Suffren & Colbert_

Les croiseurs de 10 000 TW Tome 1 : Suffren & Colbert : 2010-06 : LELA Presse (collection "Histoire des marines du monde" #17) : ISBN-13 978-2-914017-57-2 : 224 pages (+profils et planches dépliables) : coûtait 55 Euros pour un grand hc illustré principalement en n&b, disponible chez l'éditeur (pour pas cher).

Foch & Dupleix.jpg

Faisant partie d'un ensemble de monographies consacrées aux croiseurs lourds type "Washington" (203mm, 10.000 Tonnes) français, cet ouvrage, paru avant celui-ci, aborde donc les Suffren et Colbert. Difficile d'être vraiment objectif sur ce livre qui, même s'il est impeccablement recherché, iconographié et détaillé, est complètement "plombé" par l'insipide carrière martiale de ces deux navires qui n'ont guère eu l'occasion de montrer leurs qualités (ou leurs défauts), l'un étant sabordé à Toulon, l'autre étant "interné" avec la Force X à Alexandrie. Au final un ensemble certes de qualité mais d'un intérêt historiographique plus que limité (d'où sans doute le fait qu'il se trouve en solde depuis des années chez l'éditeur) qui conviendra plus au maquettiste naval qu'à l'amateur d’histoire maritime.

29/10/2021

_Pscience Fiction_

Pscience Fiction : The Paranormal in Science Fiction Literature : Damien BRODERICK : 201 : McFarland : ISBN-13 978-1-4766-7228-1 (la fiche ISFDB du titre) : ix+235 pages (y compris bibliographie et index) : coûte 45.00 USD pour un tp non illustré, disponible chez l'éditeur, existe aussi en ebook (-3197-4).

anglais,2 étoiles

Damien Broderick, un Australien qui vit au Texas, est à la fois auteur de textes de science-fiction (une vingtaine de romans de sa plume mais aussi des expansions "autorisées" de textes de Brunner) et un des théoriciens du genre (au moins une vingtaine d'ouvrages dont plusieurs ont été évoqués ici). Visiblement, il est aussi très intéressé par les phénomènes Psi et semble vraiment y croire (voir son Evidence for Psi chez le même éditeur). Il a donc réuni ces deux centres d'intérêt dans cet ouvrage qui est consacré à l'étude de ce que Broderick appelle "Pscience Fiction" (le terme est joliment inventé), c'est à dire la partie du genre qui explore des sujets comme la télépathie, la précognition, la téléportation ou la RV (Remote Viewing = Vision à Distance).

anglais,2 étoiles

Après une préface et une introduction, Broderick entreprend d'analyser dans l'ordre chronologique une certain nombre de textes (une soixantaine, répartis en 44 chapitres correspondant généralement à un roman ou alors à plusieurs nouvelles). De Go Home, Unicorn (un roman peu connu de Macpherson paru en 1935) à un quatuor de nouvelles des années 1960-1990 (Anderson, Silverberg, Stableford, Cherryh), il nous détaille en quelques pages les classiques se rattachant à la Pscience Fiction (Slan, Dying Inside, Psion, Ubik) ainsi que plusieurs "univers" fictifs (Darkover, Dune, Bossy) s'y rattachant. Après une conclusion qui récapitule le projet de Broderick, se trouvent, outre un index et un bibliographie, deux annexes consacrées l'un à état des lieux de la recherche dans le domaine du paranormal et l'autre spécifique au thème de la vie après la vie dans la SF.

anglais,2 étoiles

Il est clair dès le début que l'idée de Broderick d'un sous-genre orienté Psi au sein de la SF n'est pas vraiment originale, on croirait parfois (re)lire le (ou les) chapitre(s) correspondants des diverses encyclopédies qui existent depuis des années, d'autant plus que, comme il l'explique bien, sont corpus est assez daté (autour années 50) pour des raisons historiques liées à l'évolution des thématiques centrales du genre. Du coup, l'amateur plus tout jeune retrouve avec plaisir des textes emblématiques (The Demolished Man, The Stochastic Man ou The Witches of Karres) que l'auteur fait revivre tout en leur apportant un regard (parfois) critique t une certaine mise en perspective.

anglais,2 étoiles

Une fois passé le plaisir d'avoir retrouvé de vieux compagnons de lecture, se pose la question de savoir quel est l'intérêt réel de ce livre. Outre une possible réaction épidermique comme la mienne aux croyances manifestées par Broderick (qui semble persuadé par exemple qu'un certain Joe McMoneagle a pu dessiner l'intérieur passé et futur d'une base de sous-marins russes Typhoon), la structure même du livre, atomisée, l'empêche de déployer une théorie satisfaisante de sa Psience Fiction autrement que par bribes et redites dans chaque chapitre. Il manque visiblement à l'ouvrage, une partie "synthèse" conséquente après la sympathique partie "exposition". De plus, et c'est strictement personnel, j'ai toujours eu du mal avec le style de Broderick que je trouve parfois difficile à suivre. Finalement un ensemble qui, en ce qui me concerne, n'est pas suffisamment intéressant ni assez construit pour sortir de la simple liste de titres. Dommage. 

anglais,2 étoiles

Note GHOR : 2 étoiles (à peine)

21/10/2021

_On a Knife's Edge_

On a Knife's Edge : The Ukraine, November 1942-March 1943 : Prit BUTTAR : 2018 : Osprey : ISBN-13 978-1-4728-3500-0 : 456 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 14.99 GBP pour un tp incluant un cahier photographique central, disponible chez l'éditeur, existe aussi en hc et divers formats d'ebooks.

On a knife's edge.jpg

Sous la plume d'un historien "amateur" (Buttar est médecin), ce volume fait partie d'une importante (déjà cinq parus) série de titres de cet auteur consacrés à la 2GM sur le front de l'Est. Ce volume va de Stalingrad (de la formation de la poche fin 1942) à la reprise de Kharkov par les Allemands avant le dégel. Il mélange considérations stratégiques, opérationnelles ou tactiques et témoignages des deux camps et de tous les niveaux. En fait c'est un style d'écriture assez proche de celui que l'on peut trouver dans les revues d'histoire militaire (Ligne de Front, Guerre et Histoire ou Batailles & Blindés). Ces changements de perspective permanents sont parfois un peu trop abrupts mais rendent la lecture de l'ensemble aisée et les presque 500 pages "passent" facilement. Seul bémol (comme d'habitude), une cartographie qui est parfois à améliorer (pertinence, lisibilité, nombre). Un livre qui est une affaire pour le prix de deux revues...

11/10/2021

_May the Armed Forces Be with You_

May the Armed Forces Be with You : The Relationship between Science Fiction and the United States Military : Stephen DEDMAN : 2016 : McFarland : ISBN-13 978-0-7864-9742-3 (la fiche ISFDB du titre) : 242 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 29.95 USD pour un tp avec quelques illustrations en n&b, disponible chez l'éditeur, existe aussi en e-book (978-1-4766-2286-6).

May the armed forces be with you.jpg

Sous la plume d'un auteur australien cet assez bref ouvrage (180 pages de texte) essaie de démêler les liens historiques entre la SF (US) et les militaires américains (quelle que soit leur arme d'appartenance). Entre glorification de l'armée (lors de la 2GM), doutes sur celle-ci (Corée et surtout Vietnam) et utilisation par cette dernière d'images et de gadgets tout droit sortis du fond commun du genre (rayons de la mort, exosquelettes, guerre des étoiles), il y a toujours eu une certaine interpénétration entre les deux mondes, chacun se servant de l'autre pour atteindre ses buts (des budgets ou des idées pour l'armée, une certaine respectabilité/reconnaissance/influence pour la SF) ainsi qu'une grande ambivalence des acteurs du genre (on se rappellera l'affaire de la prise de position de certains auteurs dans Galaxy pour ou contre l'intervention au Vietnam).

Forever peace (Ace 2000).jpg

En neuf chapitres (plus une préface et une introduction) agencés dans l'ordre chronologique et suivant quasiment le découpage "standard" de l'histoire de la SF étasunienne, Dedman chronique les diverses phases de cette relation presque symbiotique en s'appuyant sur les différentes formes du genre (littérature, cinéma, comics et télévision), allant de Captain America à Battleship en passant par Starship Troopers ou Ender's Game. Outre quelques illustrations (en début d'ouvrage), on y trouvera diverses annexes, un index, une bibliographie et surtout une trentaine de pages de notes presque uniquement consacrées à la citation des sources utilisées par Dedman.

Ender's game (Starscape 9th tp).jpg

Cet ouvrage, visiblement sans prétention, fournit un bon résumé de son sujet. C'est facile à lire (malgré une certaine quantité de redites comme des phrases reprises à l'identique), suffisamment éclectique dans ses exemples (même s'il y a, à mon goût, un peu trop de morceaux de comics dedans) et offrant (de par ses notes copieuses et très détaillées) de nombreuses pistes d'approfondissement. Après, pour celui qui a déjà lu des textes antérieurs comme Gannon (Rumors of War and Infernal Machines), le recueil d'essais de Seed (Future Wars) ou surtout Franklin (l'excellent War Stars que je n'ai pas -encore- évoqué ici même), Dedman donne l'impression de survoler son sujet et de pas apporter grand chose de plus à ce qui est déjà dit dans ces ouvrages. C'est dommage car il y a sans doute pas mal à dire sur l'utilisation par les militaires US de l'imagerie SF dans leurs récentes aventures (Irak, Afghanistan) ou sur la "dronisation" des conflits, une idée qui est loin d'être nouvelle pour un amateur de SF (qui a dit Forever Peace ?). C'est donc loin d'être l’ouvrage définitif sur le thème mais c'est une bonne mise en bouche qui a, par rapport aux autres textes existants, d'être relativement plus récente.

War stars.jpg

Note GHOR : 2 étoiles