Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2020

_Time Machine Tales_

Time Machine Tales : The Science Fiction Adventures and Philosophical Puzzles of Time Travel : Paul J. NAHIN : 2017 : Springer (série "Science and Fiction") : ISBN-13 978-3-319-48862-2 (la fiche ISFDB du titre): xlviii+383 pages (y compris index et annexes) : coûte 21.09 Euros chez l'éditeur () pour un tp légèrement illustré qui existe aussi en version e-book (-48864-6).

Time Machine Tales.jpg

Sous la plume de Paul J. Nahin (un professeur d'ingénierie américain à qui l'on doit un certain nombre d'ouvrages aux frontières de la science et de la SF ainsi qu'une vingtaine de nouvelles courtes), cet ouvrage est (d'après la préface) une sorte de troisième édition de Time Machines, un titre paru en 1999. Selon Nahin (dans sa longue préface), cette version met moins l'accent sur le côté physique et plus sur la philosophie et la science fiction.

La machine à explorer le temps (1000 soleils 1988).jpg

Malgré cela, et de façon encore plus marquée que d'autres titres de la même collection, le résultat reste quand même à la base un gros livre de vulgarisation scientifique et philosophique où les (petits) morceaux de SF ne sont donnés qu'à titre d'illustration des diverses théories ou des divers phénomènes quantiques. Du coup, l'ensemble m'a été particulièrement pénible à lire à cause d'un sujet (le voyage dans le temps en général et pas que les machines à y voyager comme le mentionne le titre) qui se révèle être purement spéculatif et parfois fort peu scientifique et pour lequel la partie SF est juste illustrative de façon ponctuelle.

La machine à explorer le temps (Folio 1997-11).jpg

Si l'on ajoute à cela les petites habitudes de cette collection (des sujets de devoirs à faire, un programme informatique, des nouvelles de l'auteur en bonus...), le tout n'est pas vraiment satisfaisant pour l'amateur de SF que je suis, un ensemble décevant comme parfois avec les titres de Springer qui sont un peu trop à cheval sur plusieurs genres.

La machine à explorer le temps (Folio 2017-08).jpg

Note GHOR : 0 étoile (pas vraiment un ouvrage sur la SF)

Écrire un commentaire