Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2022

_Le meilleur de la science fiction_

Le meilleur de la science fiction : Le Point Pop HS : 2019 : pas d'ISBN (la fiche Noosfère du livre) : 48 pages (pas d'index ni de bibliographie) : Remis gratuitement à l'occasion des Utopiales 2019, format A4 illustré en couleur et n&b.

Le meilleur de la science fiction.jpg

Comme je ne vais aux Utopiales (le grand raout de la SF mieux que n'importe quelle convention et que je finance avec mes impôts locaux) qu'une fois tous les cinq ans pour en ressortir toujours aussi déçu (pas assez de place, toujours le même microsome, pas beaucoup de contenu...), j'ai cru, en découvrant cet opus (chez Emmaüs, en double), avoir déniché un ouvrage qui m'était inconnu. Pourtant les illustrations (toujours aussi sympathiques) et le contenu me disaient bien quelque chose.

français

De fait, après vérification, il s'agissait d'un numéro spécial extrait d'un numéro HS (il faut suivre) de la revue Le Point Pop qui est elle-même issue du magazine Le Point d’ailleurs évoqué ici. Pratiquement, il a été "découpé" quatre articles (un de Lehoucq, et ceux sur Wells, Card et Le Guin) du Hors-Série auxquels ont été ajouté du matériau en lien avec les Utopiales : interviews des GoHs (cela ne s'appelle pas comme cela en VF mais c'est l'idée), de la Déléguée Artistique (Jeanne-A Debats) et conseils de livres et de films. Le tout est en couleur et entrelardé de publicités pleine page.

français

Au final, je n'ai pas été déçu. C'est à la fois d'abord un brillant exercice de flatterie de l'égo des GoHs qui sont quand même, présentés comme des "Maîtres de la SF contemporaine" (Lacuzeau ? Walton, Vonarburg ? Sérieux ?) et qui, bien sûr, figurent en bonne place dans les conseils de lecture. C'est aussi un classique exercice de placement de produit puisque tous les annonceurs (Actes Sud, L'Atalante, J'ai Lu ou même Canal + pour les séries) ont au moins un livre (ou plusieurs) dans la liste des ouvrages conseillés, les autres (ceux qui n'ont pas payé) n'ont rien, même pas ActuSF ! On peut ajouter à cela un système de notation du niveau de difficulté (ah bon ?) d'une infantilité crasse avec des pictogrammes ridicules (des petits dessins comme si tous les amateurs de SF étaient des neuneus). Le tout forme une brillante réussite publicitaire. C'est décidé, la prochaine fois, je chronique le dernier prospectus Auchan.

français

Note GHOR : Heureusement c'était gratuit...

Écrire un commentaire