Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2022

_The Secret History of Science Fiction _

The Secret History of Science Fiction : Nader ELHEFNAWY : 2022 : Auto-publié (en POD chez Amazon) : ISBN-13 979-879534601-4 (la fiche du titre sur l'ISFDB) : 246 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûte 14.99 USD pour tp non illustré, disponible en ligne en POD.

anglais,1 étoile

Cet ouvrage fait partie d'une série de titres disponibles auto-publiés écrits par un professeur d'anglais de nationalité américaine qui semble beaucoup publier en ligne, en particulier dans son blog. Il s'agit là d'un recueil de textes (une trentaine) de longueur et de provenance variables, certains correspondant à des billets de blog et d'autres à des articles plus étoffés (possiblement inédits). Malgré des notes copieuses, il n'y a ni index qui bibliographie générale dans cet ouvrage d'une qualité physique juste moyenne.

anglais,1 étoile

Je dois avouer que les premières pages m'ont légèrement défrisé du fait du discours assez prétentieux de l'auteur, du style : "moi seul ai vraiment étudié l'histoire du genre dans son intégralité et tous les autres n'y connaissent rien", une affirmation qui peut prêter à sourire (n'est pas Roberts, Westfahl ou Ashley qui veut ou qui l'affirme). Une fois ce point de détail passé, la lecture des essais s'enchaîne avec une certaine fluidité même si l'on est bien en peine de discerner à ce recueil une certaine structure claire (malgré la division en quatre parties), Elhefnawy passant du coq à l'âne (de Zola comme père de la SF au roman noir). Comme il n'y a pas d'index, tout cela reste très fouillis et pour tout dire difficilement exploitable.

anglais,1 étoile

En fait, le souci avec ce type d'ouvrage est qu'il cumule certaines caractéristiques de son média originel (un blog) qui ne "passent" pas bien. Outre une certaine tendance à la redite, à revenir sur les mêmes références (ici le livre de Kemp Who Killed Science Fiction, la nouvelle A Logic Named Joe de Leinster ou le space-opéra de E. E. 'Doc' Smith) ou ses repoussoirs favoris (ici la New Wave et J. G. Ballard en particulier), un travers partagé par tous les blogueurs (dont je suis aussi coupable). Du coup, les essais sont plutôt calibrés pour générer des réactions "à chaud" sans grande analyse. Comme on ne peut pas faire "commenter" ou "répondre" à un livre, le discours de l'auteur créé juste une envie de discuter les positions parfois clivantes d'Elhefnawy sans la possibilité de le faire. Comme de plus certains textes n'ont qu'un rapport assez lointain avec la SF, l'intérêt de cet ouvrage est assez discutable même si je suis parfois complètement d'accord avec une partie des opinions professées par de l'auteur.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

Écrire un commentaire