Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2023

_Précieuses reliques_

Précieuses reliques : Une bibliographie de Philip K. Dick : Éditions françaises 1959-2018 : Henri WINTZ & David HYDE : 03-2019 : Wide Books : ISBN-13 9781795272841 (la fiche ISFDB du titre) : 177 pages : coûte une vingtaine d'euros pour un tp du type POD richement illustré en couleurs, disponible sur les librairies en ligne via le site de l'éditeur.

anglais,français,dick,0 étoile

Cet ouvrage, qui est la suite de ceux-ci (tome 1 et tome 2), présente la particularité d'être presque entièrement bilingue (étrangement seule la deuxième introduction n'est pas traduite en français). Ce qui n'est pas illogique vu que le projet des auteurs (un Anglais et un Français vivant aux USA) est de recenser tous les écrits de PKD publiés en France (et Belgique !).

anglais,français,dick,0 étoile

Donc, et comme l'indique clairement son sous-titre, ce livre est une bibliographie complète des textes de PKD en VF (par contre, je n'y ai pas vu de publications canadiennes, s'il en existe). Il est divisé de façon classique en plusieurs parties qui suivent deux introductions contextuelles : les romans SF, les romans hors-genre, les recueils, les anthologies contenant des nouvelles de PKD, les nouvelles en magazines et les textes "autour" de PKD. On trouve pour chaque entrée (et pour chaque édition dans le cas des recueils et romans) les informations bibliographiques habituelles (éditeur, format, date, prix, pagination, ISBN, illustrateur, traducteur) et les scans de couverture correspondants en taille variable suivant la place disponible mais toujours lisibles. On trouve en fin de volume une bibliographie secondaire "sélective" et un index des noms "hors bibliographie" (c'est à dire qu'elle est à peu près inexploitable).

anglais,français,dick,0 étoile

Pour être clair, si le livre est agréable à consulter (images de qualité, mise en page soignée...), le côté bibliographique (qui est pourtant l'objet de l'ensemble) est franchement mauvais. À première vue, tout semble nickel, avec une quantité importante de données pour chaque édition/impression, voire même des choses inconnues de la base à Bruno. Hélas, une fois que l'on creuse un peu (ou que l'on a une certaine connaissance du genre en VF), on se rend compte que finalement c'est du grand n'importe quoi. Cela en est à point tel que j'ai très rapidement arrêté de noter toutes les erreurs (mon exemplaire se couvrait trop de post-it). Quelques exemple en vrac : Loterie solaire devenant le Galaxie-Bis #49 (confusion avec le numérotage de la revue mère), la GASF contenant sept recueils de PKD (?), "pas de jaquette" indiqué pour le CLA #24 (alors qu'elle est même scannée page 49), un titre de 1989 (Blade Runner) réimprimé en 1994 (un voyage dans le temps ?), des attributions de couverture qui fleurent bon l'amateurisme comme Rowena (son nom c'est Morrill) ou l'inimitable Pascal Vercken (une agence artistique qui recouvre plein d'illustrateurs dont le vrai nom est simple à trouver, il suffit de consulter l'ISFDB) ou sont tout simplement erronées (non, la couverture du Deus Irae de 1997 n'est pas de Stéphane Dumont), des collections qui sont données avec un format surréaliste (du Futurama relié ou du A&D en poche, étonnant pour un des co-auteurs pourtant proclamé comme un spécialiste français de PKD) ou variable (oscillant entre poche, broché ou relié) suivant les pages consultées, des EO "loupées" (celle de Le voyageur de l'inconnu est antérieure au 4ème trimestre 1974, pour mémoire, c'est mars de la même année), confusion entre titres (SIVA & L'invasion divine page 86), permutation (je suppose) de scans comme à la page 91 entre PP, "roman" traduit par "novelette", la liste est longue (et non exhaustive)...

anglais,français,dick,0 étoile

Pour enfoncer un peu plus le clou, on est là typiquement dans une bibliographie fabriquée à partir de choses récupérées çà et là sur le net, avec de nombreux emprunts (y compris les erreurs) à la base à Bruno (Noosfère pour ceux qui ne connaissent pas) comme la division arbitraire des J'ai Lu en époques ou les célèbres numéros inventés et rajoutés dans la base pour des collections qui n'en comportent pas. Cela montre bien les limites de la télé-bibliographie et prouve que, pour être un tant soit peu fiable, rien ne peut pour l'instant remplacer l'examen physique des livres listés même si cela réclame de la place et du temps. Du coup, il est impossible de se fier à cet ouvrage pour un travail bibliographique puisqu'il n'y a aucune façon de savoir si tel ou tel détail donné par Wintz & Hyde est correct. Se pose alors la question : À quoi bon ce livre ?

anglais,français,dick,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile (inutilisable comme bibliographie)

Écrire un commentaire