Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2013

_Into your tent_

Into your tent : The life, work and family background of Eric Frank Russell : John L. INGHAM : 2010  : Plantech UK : ISBN-13 978-0956457-60-8 : viii+362 pages (y compris bibliographie mais pas d'index) : coûtait 9.99 GBP pour un tp avec quelques illustrations en n&b.

Into your tent.jpg

Publié par un étrange éditeur (puisque Plantech UK est en fait une firme spécialisée dans les composés chimiques issus de plantes), cet ouvrage est une biographie de l'écrivain britannique Eric Frank Russell (1905-1978). Il s'agit là du premier livre consacré à cet auteur si l'on omet les bibliographies "pures" existantes (celle de F. Valéry : http://ghor.hautetfort.com/archive/2009/11/26/russell-val... et les différentes versions parues de celle parue chez GCP/Borgo). Une chose étonnante au vu de la stature d'EFR qui, après avoir été révélé par le Fortéen Sinister Barrier (1939, dans le premier numéro de la revue mythique Unknown), a été l'un des auteurs "phares" des années 1945-1955 avec de nombreuses parutions dans la revue leader Astounding.

Sinister barrier (Fantasy Books).jpg

Après une très courte préface d'A. D. Foster (à qui l'on doit en 1995 l'expansion en roman de la nouvelle Design for Great-Day/The Ultimate Invader), l'ouvrage se compose de dix chapitres de longueur inégale. Les cinq premiers, qui forment l'essentiel de l'ouvrage, déroulent la biographie de l'auteur en la divisant en plusieurs phases, sachant que le premier chapitre (75 pages) est consacré à la l'histoire familiale de l'auteur. On passe ensuite aux premiers écrits, puis à la période de la 2GM (où EFR a servi dans la RAF), la période de maturité et enfin la fin de la carrière de l'auteur, victime d'une sorte de burn-out vis à vis du genre. Les chapitres suivants sont de taille variable : EFR et le cinéma, les écrits de non-fiction de l'auteur, une sorte de conclusion, une bibliographie des textes en anglais et une bibliographie des textes traduits. Le tout est agrémenté de quelques photos en n&b mais bizarrement ne comporte pas d'index.

Design for great-day (Tor 1996).jpg

Il est clair qu'il s'agit là de l'oeuvre maîtresse d'un fan de Russell (il ne semble pas exister d'autres écrits de Ingham) et il faut s'incliner devant le travail fourni. Travail de recherche d'autant plus difficile que Russell semblait beaucoup tenir à sa vie privée et pouvait être plutôt désagréable vis à vis des curieux. Si l'on excepte le (trop, à mon avis) développé premier chapitre qui traite en long et en large des vies des Russell et alliés depuis 1803, la partie biographie est très intéressante à lire et fourmille de détails sur les oeuvres, leur écriture et les diverses modifications qu'elles ont pu subir. De plus, et ce n'est parfois pas le cas dans d'autres biographies, le contexte éditorial du genre est toujours présent dans le récit d'Ingham, comme le sont les nombreux impératifs économiques (droits territoriaux, propriété des textes, spécificités de certains marchés, délais de parution ou de paiement) du domaine; un ensemble de contraintes qui pèsent sur l'écrivain professionnel et ne sont pas sans conséquences sur sa carrière littéraire.

anglais,russell,3 étoiles

Le reste du livre est d'un aussi bon niveau même si la partie sur la non-fiction de Russell n'est pas indispensable du fait de l'extrême difficulté à se procurer les textes en question (y compris pour le biographe lui-même). On appréciera aussi la qualité de la bibliographie, y compris de celle en VF où il est rare de trouver quelqu'un qui a remarqué que, par exemple, les deux variantes de (La) Sentinelle de l'espace au Masque ne portent pas le même titre (et sont d'ailleurs attribuées à Eric Frank Russel, comme la version sérialisée dans Satellite). Hormis la trop longue partie familiale du début (les aventures du petit cousin de la grand-tante de l'auteur), on pourra seulement reprocher à cet ouvrage quelques redites (dans le chapitre 8 par exemple) et une structure chronologique parfois complexe. En tout cas, c'est un ouvrage indispensable à qui veut appréhender la carrière un auteur important du genre.

anglais,russell,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles

04/06/2012

_Science fiction in print: 1985_

Science fiction in print: 1985 : Charles N. BROWN & William G. CONTENTO : 1986 : LOCUS Press : ISBN-10 0-9616629-2-1 : x+237 pages : coûtait 30 USD pour un grand HC sans jaquette et non illustré assez aisément trouvable d'occasion.

SF in print 1985.jpg

Ce fort volume est le premier tome paru (puisque celui consacré à 1984 sera en fait édité en 1990) de la série des "Index Locus", qui couvrira la fin de la décennie 80 avant de basculer dans une certaine mesure sous forme électronique (CD et/ou accès en ligne). Compilé par Brown (l'homme derrière la revue Locus) et Contento (l'homme des anthologies), il recense sous forme analytique les parutions de 1985 reçues par le magazine et détaillées initialement dans la rubrique mensuelle "Books Received" de celui-ci. Est donc couvert uniquement le domaine anglo-saxon avec une dominante américaine.

The 1985 annual world's best SF (DAW 1985).jpg

L'ouvrage commence par l'indication des principes d'organisation retenus et une (longue) liste d'abréviations (aussi reprise en fin de volume). Suit une courte introduction de Brown qui liste les points à retenir de l'année 1985. On attaque ensuite la partie des livres et magazines listés par auteur qui fournit les sommaires et les éléments bibliographiques usuels ainsi que parfois un commentaire lapidaire. Juste après, on va retrouver les mêmes données (relatives aux livres complets) mais triées par titre. La partie suivante recense les parutions originales de 1985 (tous formats) et est suive par la répartition des livres par genre (SF, Fantasy...) ou type (anthologie, recueil...). Suivent deux sections consacrées aux textes courts, un index par auteur et un par titre. Divers appendices correspondant aux résumés de l'année publiés par Locus et une liste d'adresses clôturent l'ouvrage.

Universe 13 (Tor 1985).jpg

S'agissant d'une première version, cet ouvrage présente certains défauts structurels qui seront corrigés par la suite. Par exemple, la liste des contenus dans la première section faisait un peu doublon et sera remplacée par une partie spécifique. De la même façon, la ventilation par sujet sera allégée et intégrée à la liste générale des titres. Par contre, la partie rédactionnelle restera toujours aussi courte et extraite directement de la revue.

anglais,3 étoiles

Plus le temps passe et plus l'information migre sur le net, plus se pose la question de l'utilisation de tels ouvrages, d'autant que certains livres (une partie des réimpressions comme par exemple la troisième reprise du recueil d'Anderson The Psychotechnic League, ou les parutions aux marges du genre) ne sont pas traités dans ce volume. A un peu plus d'un kilogramme le livre (et encore c'est un des plus légers de la série), la maniabilité n'est son fort même si sa durabilité est garantie. Du statut de référence primaire, ces travaux sont maintenant passés à celui de solutions de secours ou de sources de recoupement de données principalement accédées en ligne. Ils n'en restent pas moins des outils indispensables dans toute bibliothèque de recherche.

anglais,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles

05/01/2012

_Vultures of the void : The legacy_

Vultures of the void : The legacy : Philip HARBOTTLE : 2011 : Cosmos Books : ISBN-13 978-1-60701-149-1 : 411 pages (y compris index) : coûte $19.95 pour un TP illustré en N&B disponible en neuf.

Vultures of the void The legacy.jpg

Ecrit par Philip Harbottle, une des figures de la SF britannique sous ses diverses casquettes (fanzineux, auteur, éditeur, rédacteur en chef, agent, etc.), cet ouvrage résulte de la fusion et de la forte expansion de deux ouvrages mythiques (introuvables ou accessibles seulement à des prix prohibitifs) : Vultures of the Void (Borgo 1992) et British Science Fiction Paperbacks and Magazines 1949-1956 (Borgo 1994). Son champ d'étude est donc le même, à savoir l'histoire de la SF en Grande Bretagne durant la période qui va de l'immédiate après-guerre jusqu'à l'orée des années 60. Une époque qui verra la naissance de plusieurs magazines aux ambitions diverses, l'explosion d'éditeurs aux pratiques douteuses et aux romans écrits à la chaîne (les fameux "Mushroom Publishers") et l'installation de la SF comme genre autonome et commercialement viable.

The tall adventurer.jpg

Divisé en une vingtaine de chapitres de taille inégales souvent constitués autour d'essais inédits ou parus dans divers supports, ce livre utilise une structure vaguement chronologique, en ce sens que Harbottle s'en écarte parfois pour brosser un tableau complet de tel ou tel point comme par exemple le chapitre 8 qui est entièrement consacré à l'histoire du magazine Authentic Science Fiction. On va donc retrouver au fil du livres des auteurs maintenant oubliés mais d'une production impressionnante (Fearn, Statten ou Tubb), rencontrer des personnages clés pour l'histoire britannique du genre (certains étant hyper connus comme Clarke ou Russell et d'autres méconnus comme Gillings, Carnell ou Peter Hamilton), croiser la route d'éditeurs sans scrupules et pouvoir suivre les multiples tentatives souvent vaines pour imposer un magazine de SF autochtone par opposition aux magazines (comme ceux édités par Atlas Publishing) qui n'étaient que des reprises de titres US (Astounding, Unknown, etc.). Chaque chapitre est suivi par quelques pages d'illustrations en N&B (majoritairement des reproductions de couvertures avec quelques photographies d'époque) et le livre est clôturé par un index.

Authentic 79.jpg

Malgré une organisation un peu brouillonne sans doute due à son mode de construction, cet ouvrage est tout d'abord un plaisir à lire grâce à un récit enlevé et vivant basé sur les témoignages directs des acteurs d'une époque haute en couleurs et aux pratiques parfois surprenantes. Mais il est aussi une vaste mine d'informations qu'elles soient du domaine de l'anecdote ou d'une portée bibliographique certaine (comme ces données précises sur les anonymes illustrateurs d'un grand nombre d'ouvrages ou les identités des auteurs réels des textes de l'EVSF). Cela se lit "comme un roman" avec ses héros, ses méchants et ses destins tragiques et est d'un intérêt indiscutable.

Unknown (UK) 1940-08.jpg

Seulement deux éléments pourraient tempérer le régal qu'est la lecture de ce volume. Tout d'abord, on discerne parfois un petit côté "règlement de comptes" dans certains passages écrits par Harbottle, ce qui est un peu dommage (même si inévitable) pour un ensemble qui a clairement vocation à devenir un standard du domaine. Ensuite, il faut bien intégrer que cet ouvrage n'est pas à mettre entre toutes les mains. Non pas qu'il soit obscène ou quoi que ce soit d'immoral, mais simplement que sa lecture demande un certain nombre de pré requis pour être complètement satisfaisante. En un mot, une familiarité tant avec la SF mais aussi avec le paysage éditorial britannique de l'époque est indispensable pour apprécier pleinement l'énorme travail de l'auteur. Cela réserve donc le plein potentiel de cet ouvrage à des amateurs plutôt éclairés. Quoi qu'il en soit, Harbottle confirme ici le statut de "culte" donnés aux précédentes versions de cet opus.

Nebula 1.jpg

Note GHOR : 3 étoiles

28/10/2011

_Science Fiction and Fantasy literature 1975-1991_

Science Fiction and Fantasy literature 1975-1991 : A bibliography of science fiction, fantasy, and horror fiction books and nonfiction monographs : Robert Reginald : 1992 : Gale Research : ISBN-10 0-8103-1825-3 : xii+1512 pages : coûtait 199 USD pour un HC grand format (et donc particulièrement lourd) qui se trouve parfois d'occase.

Science fiction and fantasy literature 1975-1991.jpg

Ecrit par Robert Reginald (aussi connu comme le Professeur Michael Burgess), cet ouvrage est la continuation de son précédent Science Fiction and Fantasy literature : A checklist, 1700-1974. Comme il sied à cet infatigable bibliographe, éditeur (Borgo Press) et grand amateur de SF, il s'agit là d'un projet pharaonique. En effet, son but est d'y recenser TOUS les livres de SFF&H (ainsi que les ouvrages de référence) parus durant les 17 années qui vont de 1975 à 1991 (en langue anglaise) , ce qui représente 22000 publications identifiés et décrits par Reginald et ses collaborateurs. Au final l'auteur estime avoir couvert réellement 98% de la production existante.

Science fiction and fantasy literature volume 2.jpg

L'ouvrage comporte très peu de texte rédigé puisqu'il ne contient que quatre pages de ce type (une introduction et un mode d'emploi). Il se divise ensuite en plusieurs index : 1) celui par auteur qui forme le coeur du livre (1100 pages) et où l'on trouve, pour chaque titre (y compris les vt), les informations relatives à la première édition (éditeur, pagination, format, date, infos diverses); 2) celui par titre (350 pages) qui renvoie à l'auteur; 3) un index par série (150 pages) qui liste les constituants des collections ou des univers fictionnels (Il est à noter qu'il ne détaille pas les textes courts mais indique les ouvrages de non fiction associés); 4) un catalogue des collections formée de "doubles" (Ace, Tor, Dell) et enfin 5) une listes des principaux prix et leur palmarès (du Bram Stoker au WFA).

anglais,3 étoiles

On est là face à l'un des index de référence du genre qui est d'ailleurs utilisé comme source d'information secondaire officielle par l'ISFDB (sous le code "Reginald3"). La masse de travail qu'il représente est tout simplement impressionnante et son exploitation est toujours fructueuse. Outre les informations fournies sur chaque live, certaines parties annexes sont particulièrement intéressantes même si d'autres ouvrages défrichent le même terrain (Husband sur les séries, Robinson sur les doubles) ou si Reginald lui-même a fait mieux comme avec la partie sur les prix dans son Reginald's science fiction and fantasy awards (voir là : http://ghor.hautetfort.com/archive/2010/08/18/reginald-s-...).

anglais,3 étoiles

Même si l'on pourra regretter certaines choses comme l'intrusion de livres hors de la période étudiée comme cette édition de 1947 de The book of Ptath (un oubli de l'ouvrage précédent) ou l'absence de certaines informations bibliographiquement pertinentes (prix, ISBN, illustrateur), ce fort volume reste une base de travail indispensable. Même si son contenu se retrouve d'une certaine façon inévitablement en ligne, le côté pratique d'un tel ouvrage (malgré ses 3.5 kilogrammes) reste évident.

anglais,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles 

16/09/2011

_Science Fiction, Fantasy, & Horror: 1984_

Science Fiction, Fantasy, & Horror: 1984 : Charles N. BROWN & William G. CONTENTO : 1990 : Locus Press : ISBN-10 0-9616629-5-6 : viii+269 pages : coûtait 50 USD pour un gros HC sans jaquette et à tirage limité à 300 exemplaires.

anglais,3 étoiles

Cet ouvrage, qui recense toutes les parutions en langue anglaise de l'année 1984 (pour les genres énoncés dans le titre), fait partie de la série des index Locus. Réalisé par Charles Brown (le fondateur du newszine Locus) et William Contento (un grand compilateur devant l'éternel), il a la particularité d'avoir été réalisé en quelque sorte en "rattrapage" puisqu'il n'est sorti qu'en 1990. Le but de ses auteurs était probablement de poursuivre vers le passé leur série qui ne commençait initialement qu'en 1985 (avec d'ailleurs un titre et un format légèrement différent).

anglais,3 étoiles

Ce livre se présente comme la concaténation et la réorganisation des informations publiées mensuellement dans Locus. Il se divise en plusieurs parties d'importance variable : la première est consacrée aux livres eux-mêmes et propose une liste par auteur (avec détails bibliographiques et court commentaire) et une autre par titre. La suivante est consacrée aux parutions originales de l'année, quel que soit leur format. La troisième reprend les mêmes éléments que la première (listes par auteur et par titre) en l'appliquant aux nouvelles parues dans l'année. Suit une partie consacrée aux contenus qui détaille le contenu des anthologies et recueils, puis celui des magazines. Divers appendices terminent l'ouvrage : un résumé de l'année 1984 pour les éditeurs, les magazines, les prix et le cinéma (ces résumés sont repris de Locus), la fameuse liste des oeuvres recommandées, les résultats des prix liés au genre, une nécrologie et enfin la liste des adresses des divers éditeurs.

anglais,3 étoiles

Il est clair que cet ouvrage à la partie rédactionnelle très limitée (au plus une petite dizaine de pages), ne peut être utilisé que comme outil de travail pour des recherches bibliographiques. Un emploi assez peu fréquent qui explique son tirage confidentiel. Dans ce rôle, il est un ouvrage essentiel et forme la base (sous cette forme papier ou intégré aux CD-ROM Locus) de nombre d'entreprises bibliographiques.

anglais,3 étoiles

Outre cet aridité naturelle, on pourra tout au plus lui reprocher une organisation interne qui nécessite un certain temps d'adaptation et n'évite pas les doublons. Par exemple, les informations relatives à l'anthologie de Carr Universe 14, vont se retrouver dans au moins trois sections différentes (livres, originaux de 1984 et contenus), sans parler des textes pris individuellement. C'est malgré tout un outil puissant et indispensable même si la plupart des informations qui y figurent ont été intégrées dans divers sites.

anglais,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles