Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2022

_The Last Fanatics_

The Last Fanatics : JD COWAN : 2022 : Auto-publié (en POD chez Amazon) : ISBN-13 978-1-990320-04-0 (la fiche ISFDB du titre) : 394 pages pas d'index ni de bibliographie) : coûte une vingtaine d'euros USD pour tp non illustré disponible en ligne, existe aussi en hc et ebook.

anglais,0 étoile

Même si je n'ai, au bout d'un moment, lu qu'une phrase sur deux, je vais essayer de vous résumer la thèse de Cowan (un "author and writer" -je croyais que c'était pareil- qui est peut-être canadien). Au début était le récit d'aventure, un genre chrétien qui mettait en scène des héros positifs (et mâles) qui avait plein d'aventures dans un monde ou le Bien et la Mal étaient clairement définis (genre Burroughs ou E. E. "Doc" Smith) . Mais sont arrivés plusieurs vagues de tas de gens très très méchants : des auteurs (H. G. Wells le premier), des rédacteurs en chef (Gernsback et Campbell), des critiques (Lundwall -?- qui en plus n'est même pas américain), le grand capital par le biais de conglomérats (la OldPub, voir plus bas) et surtout le Fandom (avec une majuscule), un groupe aux contours pas vraiment définis par Cowan mais en tout cas athée, matérialiste, gauchisante et sûrement limite métèque. Cette coalition maléfique a tout fait depuis presque un siècle pour détruire ce merveilleux genre. Elle a même inventé la Science-Fiction et la Fantasy, deux genres qui n'existent pas selon l'auteur.

anglais,0 étoile

Du coup, il propose de définir deux nouveaux genres (après sans doute des jours et des jours de réflexion, il faut bien cela pour en arriver là) : la Futuristic Fiction (définition : "a story about a futuristic plot") et la Mythic Fiction (définition : "a story about a mythc plot"). Ces genres, directement héritiers des pulps (Cowan aime vraiment les pulps et leur sophistication tout en nuances), vont grâce à la NewPub (un truc avec majuscules qui n'est jamais défini non plus mais qui doit vouloir dire la POD) faire revenir sur le devant de la scène les bonnes vieilles valeurs morales et ne pas trop prendre la tête des "vrais" lecteurs.

anglais,0 étoile

Vous l'aurez compris, cette diarrhée verbale (le livre fait quand même ses 400 pages de délire paranoïaque), qui est en fait constituée de bouts de son blog rassemblés et imprimés par Amazon, est juste à chier. On n'a même pas envie de discuter avec un "auteur" qui commence par nous expliquer qu'il a cherché des trucs sur Robert Jarry (le surréaliste) mais qu'il n'a pas trouvé grand chose sur le net (encore heureux). Certains des avis (les vrais, de vrais lecteurs) que l'on trouve sur cette page résument assez bien mon avis. Un livre parfaitement pénible à lire et sans aucune base argumentaire solide.

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile (on n'est pas loin du flop 3)

Écrire un commentaire