Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2010

_Harlan Ellison : Unrepentant Harlequin_

Harlan Ellison : Unrepentant Harlequin : George Edgar SLUSSER : 1977 : Borgo Press (série Milford/Popular writers of today #6) : ISBN-10 0-89370-209-9 : 63 pages (y compris bibliographie mais sans index) : coûtait 2 USD pour TP trouvable d'occase.

Harlan Ellison Unrepentant harlequin.jpg

Cette étude sur Harlan Ellison (la première a lui être consacrée, semble t-il) a été publiée dans la collection de monographies d'auteurs (surtout de Science Fiction) éditée par Borgo Press et reprise par Wildside. Ellison (que l'on doit maintenant écrire Ellison TM) est un des écrivains les plus visibles du genre. Spécialiste de la forme courte, il devenu paradoxalement plus connu pour sa personnalité "volcanique" et sa propension à faire des procès à tour de bras que par ses écrits. Habitué à maltraiter les amateurs du genre (cf. son fameux article Xenogenesis), il bénéficie toutefois d'une aura flatteuse qui l'a conduit à être honoré du titre de Grand master par la SFWA.

Approaching oblivion (Pan 1977).jpg

Comme d'habitude chez Borgo, l'ouvrage est assez monolithique à savoir qu'il n'est pas divisé en chapitres (il n'y a d'ailleurs pas de table des matières). On arrive seulement à discerner plusieurs sections dans le texte : "Introduction" (présentation de l'auteur et du livre), "Journalism" (reportages et textes réalistes), "Fantasy" (qui comprend en fait les textes de SF) et "Myth" (une courte section au contenu qui aurait pu se trouver dans la précédente). Une conclusion expédie le tout et est suivie par une bibliographie expéditive (26 items) qui ne liste que les recueils et non les textes.

Ainsi sera-t-il (Marabout 1971).jpg

Il n'est pas évident de rendre justice à un auteur si prolifique que Ellison dans un format aussi contraignant (je rappelle que le livre fait moins de soixante pages de texte). La mission que s'est donné Slusser est donc assez difficile. Elle est rendue encore plus compliquée par le fait qu'Ellison s'est souvent positionné à la croisée de plusieurs genres (il n'est pas un auteur étiqueté F&SF pour rien). Du coup, l'ouvrage n'est pas une grande réussite avec un trop grande dispersion (les écrits journalistiques ou du type "true confession" sont surreprésentés) et une structure peu lisible et parfois redondante.

Ellison wonderland (Signet 1974).jpg

Pour aggraver les choses, l'absence d'index est particulièrement pénalisante puisque, conjuguée avec un plan à la fois squelettique et peu pertinent, elle rend l'ouvrage inexploitable sans une relecture complète. C'est dommage pour une étude originale d'un auteur assez peu traité dans les ouvrages de référence sans doute à cause de l'absence de romans ou de cycles dans sa bibliographie.

Paingod and other delusions (Pyramid 1965).jpg

Note GHOR : 1 étoile