Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2018

_The Space Odysseys of Arthur C. Clarke_

The Space Odysseys of Arthur C. Clarke : George Edgar SLUSSER : 2006 (mai 2010 pour mon exemplaire, mais la première édition chez Borgo date de 1978) : Wildside Press : ISBN-10 0-893-70212-9 (la fiche ISFDB du titre) : 64 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûte 14.95 USD pour un tp non illustré disponible chez Wildside Press sous forme de POD.

The space oysseys of A C Clarke.jpg

Au risque d'être plutôt lapidaire, cet ouvrage est plutôt un long article publié isolément (un peu comme une novella) qu'un véritable ouvrage sur Clarke (il en existe d'ailleurs un certain nombre, le dernier étant celui de Westfahl). Dans ce long article, Slusser développe donc la théorie que toutes les oeuvres de Clarke sont basées sur le canevas de L'Odyssée (celle d'Homère ou ses variations par les poètes britanniques) et se finissent toujours par un retour soit physiquement sur la planète Terre, soit métaphoriquement vers des valeurs "victoriennes". Le livre est divisé en deux parties, la première exposant cette théorie et la seconde la mettant à l'épreuve de six romans tirés au hasard (sic). A noter l'absence (hélas habituelle pour cette collection) d'index ou de bibliographie.

clarke,anglais,1 étoile

J'avoue ne pas avoir apprécié du tout cet ouvrage. Tout d'abord, le discours de Slusser m'a semblé brouillon (il est de plus desservi par une mise en page particulièrement monolithique) et la démonstration elle-même de la récurrence de la structure de L'Odyssée dans les oeuvres de Clarke (c'est à dire toute la deuxième partie) n'est absolument pas convaincante. Malgré des observations pertinentes (les différences entre SF US et SF GB) et même si certains points soulignés par Slusser mériteraient sans doute d'être approfondis (par exemple les valeurs de Clarke comme aristocratiques), l'ensemble est mal exécuté et trop léger pour emporter mon adhésion. J'ajoute que, mon appréciation négative de l'ouvrage peut aussi être due au fait que cela fait des décennies que je n'ai pas (re)lu un texte de Clarke.

clarke,anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile (et encore)

Écrire un commentaire