Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2009

_Beneath the red star : Studies on international science fiction_

Beneath the red star : Studies on international science fiction : George ZEBROWSKI : Borgo Press (série "I. O. Evans Studies" #9) : 1996 : ISBN-10 0-89370-450-4 : 120 pages (y compris index et bibliographie) : coûtait une vingtaine d'Euros à l'époque pour un TP (il existe aussi un HC), parfois trouvable d'occase mais assez peu fréquent comme la plupart des ouvrages de cette série.

Beneath the red star.jpg

Cet ouvrage est dû à la plume de George Zebrowski, un auteur de SF assez peu connu en traduction (un roman au Masque qui fait partie d'une trilogie) mais qui a une production non négligeable, une bonne réputation et qui participe à la vie du genre depuis des années. Etant natif de Pologne, il est un peu devenu le spécialiste US de la SF venue des pays de l'Est (il a traduit des textes du Russe), et par extension de la SF non anglo-saxonne (donc y compris Française).

The omega point (NEL 1974).jpg

Ce court livre rassemble donc une série de textes de Zebrowski sur cette SF peu connue du public américain. On trouve tout d'abord 6 articles synthétiques (tirés de F&SF pour les cinq premiers) qui listent et commentent les parutions SF traduites au USA sur une année (1974, 1977, 1979, 1981, 1982 & 1987). Suivent trois autres articles qui se concentrent sur quelques titres des Strugatsky et de Lem et qui viennent de sources diverses. L'ouvrage se poursuit par une bibliographie des livres (romans et quelques rares recueils ou anthologies) de SF parus en traduction en Anglais entre 1970 et 1995 et se termine par un index.

The mountains of the sun (Berkley 1974).jpg

J'ai été confronté à plusieurs sentiments à la lecture de cet ouvrage. En premier un drôle d'impression de voir discuter de livres que je connais mais avec des titres bizarres (en anglais), on perd complètement le lien mental avec Le temps incertain quand on lit un avis sur Chronolysis. Ensuite, quand on s'aperçoit que sur une période de 25 ans il s'est traduit en Anglais une petite centaine d'ouvrages (et dans le lot moins d'une vingtaine du Français, essentiellement Barbet et Klein), on mesure bien le côté isolationniste du monde anglo-saxon et la grande asymétrie dans la production et la diffusion du genre. Je n'évoque même pas les allemands ou les italiens.

The day before tomorrow (DAW).jpg

Malgré tout, c'est un bon petit ouvrage dont on peut surtout regretter la focalisation sur Lem (qui doit remplir à lui seul la moitié du livre), même s'il contient un retour éclairant sur la fameuse affaire homonyme. Un sujet peu traité et qui a, on peut en tout cas l'espérer, à l'époque ouvert les yeux sur l'existence d'une autre SF (mais ne rêvons pas).

 

Note GHOR : 2 étoiles

25/06/2009

_Benchmarks : Galaxy bookshelf_

Benchmarks : Galaxy bookshelf : Algis BUDRYS : Southern Illinois University Press (Série Alternatives) : 1985 : ISBN-10 0-8093-1187-9 : 349 pages (y compris index) : coûtait à l'époque une vingtaine de dollars pour un HC avec jaquette, épuisé.

Benchmarks.jpg

Cet ouvrage rassemble les écrits critiques de Budrys parus dans le magazine américain Galaxy. Cet auteur de SF, célèbre pour des textes comme Rogue moon, y a tenu une rubrique régulière (à peu près un mois sur deux) de critiques de livres entre 1965 et 1971 où il arrêtera à la fois sous la pression de son travail de publicitaire, de l'usure et de difficultés à se faire payer. Au total, il en aura écrit 54 qui sont donc rassemblées ici avec l'adjonction de deux préfaces et d'une introduction par Budrys. A la fin se trouvent une liste des livres critiqués et un index général.

Galaxy 1972-03.jpg
Chacune des chroniques fait un peu moins d'une demi-douzaine de pages et couvre à peu près autant de livres. Les ouvrages choisis par Budrys sont presque exlcusivement des textes de fiction et de science-fiction et se ventilent de façon harmonieuse en romans, recueils et anthologies (originales ou de reprises). Tous les styles et tous les auteurs sont abordés, allant par exemple de Roberts à Niven en passant par Keyes et une anthologie dans la rubrique d'Avril 1969. L'espace dévolu à chaque est livre est assez variable, suivant l'humeur de Budrys qui ne traite parfois que d'un seul livre (comme pour Up the line en Avril 1970). 

Les temps parallèles (Marabout 1976).jpg

Il est évident à la lecture que Budrys est un fin connaisseur du genre et que sa plume peut parfois être acérée (certains livres sont démontées en quelques lignes), signe d'une louable exigence vis à vis de la SF. Logiquement, le format choisi ne se prête pas à des analyses en profondeur mais le discours est clair et argumenté et les oeuvres sont bien mises en valeur (ou pas). L'éclectisme de Budrys est un autre point positif puisqu'il ne se cantonne pas seulement aux textes qui risquent de devenir des classiques mais parcourt aussi la production d'oeuvres moins ambitieuses comme des Ace Doubles. Autre côté appréciable pour les francophones, l'ancienneté de l'ouvrage fait qu'une grande partie des oeuvres évoquées par Budrys sont disponibles en traduction.

Reality forbidden (Ace Double G-609).jpg

Cette plongée commentée dans l'état de la SF telle qu'elle était publiée à la charnière des années 70 est au final une promenade bien agréable qui ravivera des souvenirs de lecture aux plus anciens. Seul bémol, un accès peu pratique aux livres critiqués par Budrys (par titre seulement).

 

Note GHOR : 2 étoiles

02/06/2009

_"It" came from outer space : Occasional pieces 1973-2008_

"It" came from outer space : Occasional pieces 1973-2008 : Christopher PRIEST : GrimGrin Studio : 2008 : ISBN 978-0-9559735-6-7 : 245 pages (y compris index et bibliographie) : une vingtaine d'Euros pour un HC avec jaquette, signé par l'auteur, en neuf directement chez l'éditeur (http://spacetrader.org.uk/cp/grimgrinmain.htm).

It came from outer space.jpg

Cet ouvrage est directement édité par Priest lui-même via un prestataire de POD (ici Lightning Source) au sein d'un catalogue qui contient aussi de la fiction. Comme l'indique son sous-titre, il s'agit de la reprise en volume des divers écrits non-fiction de Priest : réminiscences, nécrologies, critiques...

Ce livre est organisé en huit parties rassemblant chacune plusieurs textes : "Fragments of a life" (éléments autobiographiques), "Lost friends and collegues" (nécrologies ou souvenirs relatifs à Cowper, Lem ou Scheckley), "Things that come along" (des critiques d'ouvrages divers, hors champ du genre), "An enthusiasm for H. G. Wells" (textes autour de Wells), "Some science fiction" (critiques d'oeuvres de SF, romans comme The snow ou films et d'ouvrages de référence), "Writings of war" (critiques d'ouvrages sur la 2GM, en particulier sur la guerre aérienne et sur Hess), "Books and writers" (des pensées sur l'édition et l'écriture) et "Distractions and occasions" (le reste).

Chacun des articles (dans la mesure des souvenirs de Priest) porte l'indication de sa première parution. L'ouvrage se termine par un index thématique et une bibliographie (ouvrages cités, étudiés, sur Wells et de Priest).

The snow (Gollancz 2005).jpg

Il faut tout d'abord souligner la qualité physique de l'ouvrage : jaquette illustrée, beau papier, reliure solide, police lisible. On mesure bien les progrès réel des impressions à la demande qui n'ont plus grand chose à envier aux éditeurs traditionnels.

Je serais plus nuancé sur le fond de l'ouvrage qui est clairement une compilation un peu fourre-tout des "autres" écrits de Priest. Même si c'est généralement intéressant et bien documenté comme la partie sur Wells, une bonne moitié de l'ouvrage n'a qu'un rapport lointain avec le genre et la section autobiographique proprement dite (qui pourrait servir à mieux cerner l'auteur) est finalement très réduite.

The separation (Gollancz 2003).jpg

Bien évidemment, je me suis focalisé sur la partie "Some science fiction" puisqu'elle est celle où la SF est centrale. On y trouve entre autre un article paru en 1981 dans Foundation, qui s'inscrit dans la "bataille des histoires de la SF" qui opposait dans ces années-là les tenants d'une histoire du genre américano centrée menés par Del Rey et Gunn et ceux d'une histoire britannico centrée autour de Aldiss. Cette querelle était liée à la parution proche de plusieurs histoires du genre ayant des approches très différentes que l'on pourrait qualifier de Gernsbackienne (pulps, fusées) pour l'une et de Wellsienne pour l'autre (littérature, inner space). Ici Priest s'attaque à Del Rey (pour The world of science fiction 1926-1976) dans une attaque au vitriol mais qui vire rapidement à l'attaque ad hominem (Del Rey en prend personnellement pour son grade) et à la tentative d'excommunication pour différence d'opinion avec une légèreté factuelle correspondante. C'est à la fois un témoignage historique d'une des nombreuses disputes qui animent périodiquement le genre mais c'est aussi, dans son excès, un article symptomatique de tout le livre.

The world of SF.jpg 

En effet, il se dégage de la plupart des textes de Priest qui figurent dans cet ouvrage une drôle d'impression. Une sorte de colère rentrée vis-à-vis des autres est toujours palpable et l'on pourrait facilement l'attribuer à une certaine jalousie. Cette ambiance de règlement de compte entre professionnels (par exemple Philip Reeve est attaqué pour avoir osé utiliser le concept d'une cité mobile) est finalement déplaisante de par sa motivation assez trouble. C'est dommage parce que Priest connaît bien le genre et a un oeil acéré mais n'arrive pas à écrire des critiques assassines (voir Langford ou Clute) avec le détachement nécessaire.

Un ouvrage pour complétistes de Priest mais qui ne fait pas beaucoup avancer l'histoire.

Note GHOR : 1 étoile

09/02/2009

_Classics of science fiction and fantasy literature Vol. 2_

Classics of science fiction and fantasy literature Vol. 2 : Fiona KELLEGHAN : Salem Press : 2002 : 1-58765-052-5 : 355 pages (y compris index & annexes) : prix : environ 25 Euros port compris pour un HC.

Classics of science fiction and fantasy literature 2.jpg

Cet ouvrage est en fait la suite/complément du volume 1 (logique), un ouvrage déjà commenté ici : http://ghor.hautetfort.com/archive/2009/02/06/classics-of.... Il est d'alleurs numéroté en séquence avec ce volume 1 puisqu'il commence à la page 343.

Son principe est donc le même :

Ce livre a pour ambition de présenter les classiques de la SF&F. Pour ce faire, il traite, sur trois ou quatre pages, d'une centaine d'oeuvres. La présentation est constante, et est divisé en deux parties de longueur inégale. La première, certainement destinée à des étudiants un peu flemmards, (The story) résume le livre d'une façon tout de même assez détaillée (donc attention aux spoilers). La deuxième partie (Analysis) précise la place du l'oeuvre considérée dans la production de l'auteur et dans le genre, puis en dégage les thèmes principaux.

Ce tome prend donc la suite alphabétique du précédent et traite les romans (ou séries ou rares recueils) dont les titres vont de The man in the high castle (Dick) à Zothique (Smith).

The man in the high castle (Penguin 1965).jpg

On y trouve le même choix très éclectique, tant en terme de genres (SF dans toutes ses variantes, Fantasy ou Fantastique) qu'en terme d'ouvrages, allant des incontournables (1984, Rogue moon, Timescape) à des textes plus rarement rencontrés (When HARLIE was one, Witch world) qui bénéficient d'un coup de projecteur bienvenu.

When Harlie was one Release 2.0 (Bantam 1988).jpg

A noter plusieurs annexes :
- La liste des principaux prix SF et de leurs vainqueurs ainsi que celle des grandmasters honorés par la SFWA.
- Une liste chronologique des titres étudiés (permet un placement dans l'histoire du genre).
- Un classement thématique des titres étudiés (une information souvent présente dans les ouvrages anglo-saxons, une aide pédagogique ?).
- Un guide des ouvrages de référence commenté, très bien fait et aux commentaires (AMHA) fort pertinents qui devrait permettre au novice de se constituer une bonne bibliothèque de base (à noter que cette liste comporte toutefois peu d'ouvrages bibliographiques).

Mon avis reste le même sur cet ouvrage, puisque j'ai toujours les même réserves sur son utilité (malgré ses qualités) pour l'amateur un tant soit peu pointu. L'intérêt des annexes est quand même à signaler.

Note GHOR : 1 étoile

06/02/2009

_Classics of science fiction and fantasy literature Vol. 1_

Classics of science fiction and fantasy literature Vol. 1: Fiona KELLEGHAN : Salem Press : 2002 : ISBN-10 1-58765-051-7 : 342 pages + introduction (mais pas d'index qui se trouve dans le volume 2) : environ 25 Euros port compris pour un HC.

Classics of science fiction and fantasy literature 1.jpg


Ce livre a pour ambition de présenter les classiques de la SF&F. Pour ce faire, il traite, sur trois ou quatre pages, d'une centaine d'oeuvres. La présentation est constante, et est divisé en deux parties de longueur inégale. La première, certainement destinée à des étudiants un peu flemmards, (The story) résume le livre d'une façon tout de même assez détaillée (donc attention aux spoilers). La deuxième partie (Analysis) précise la place du l'oeuvre considérée dans la production de l'auteur et dans le genre, puis en dégage les thèmes principaux.

Il s'agit d'un volume 1 qui couvre les titres allant de Aegypt à Make room, make room (le classement est par ordre alphabétique). Le choix des oeuvres étudiées est très vaste et très hétéroclite, présentant des classiques de la SF&F (Dune, Foundation, The lord of the rings...), des ouvrages connus d'auteurs habituellement pas associés au genre ou le pré-datant (Huxley, Verne, Wells, Lewis, Carroll...), des auteurs 'caution littéraire branchée' (Atwood, Pynchon...), des séries (Elric, Hyperion...) et même des recueils de nouvelles (Tiptree, Kornbluth....).

The man who upset the universe (Ace 1952).jpg

Malgré le fait que cette sélection soit intéressante et suffisamment variée pour que chacun y trouve son bonheur (Dickson y côtoie Ballard), j'ai du mal à voir quelle peut être l'utilité d'un tel livre.

En effet, la partie résumé est inintéressante pour l'amateur (qui aura lu 80% des oeuvres) et qui n'aura pas forcément besoin de connaître les détails de l'intrigue d'un livre qu'il na pas lu ou qu'il envisage de lire. La partie analyse, expédiée en deux pages au mieux, manque nettement de profondeur et convient plus pour un exposé à rendre qu'à une mise en perspective globale.

Je suppose qu'il s'agit donc d'une sorte de catalogue raisonné à destination d'enseignants désireux de monter un cours sur la SF, de bibliothécaires en quête d'un fond (les livres sont d'ailleurs clairement classés par sous-genre) ou, plus cyniquement, d'étudiants en retard pour rendre leurs dissertations.

A ce titre c'est sûrement un ouvrage très utile, mais pour l'amateur de SF un peu chevronné, ce livre n'est (AMHA) pas indispensable.

Note GHOR : 1 étoile