Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2010

_Science Fiction : A collection of critical essays_

Science Fiction : A collection of critical essays : Mark ROSE (editor) : 1976 : Prentice-Hall (série "Spectrum Twentieth-century views" #130) : ISBN-10 0-13-794958-8 : x+174 pages (y compris bibliographie) : coûtait 3USD pour un TP non illustré, existe aussi en HC (-794966-9).

Science fiction (Rose).jpg

Rassemblé par Mark Rose, un des premiers universitaires à s'être intéressé au genre (on lui doit en particulier Bridges to Science Fiction). Au vu de sa date de parution, il s'agit là de l'un des premiers recueils de textes consacrés à la SF à destination du monde académique (par opposition aux ouvrages destinés aux amateurs comme ceux d'Advent) ce qui explique un sommaire aux noms assez prestigieux pour le public visé (Amis, Lewis, Sontag) mélangé avec des noms plus familiers du domaine des ouvrages de référence spécifiques au genre (Suvin, Lem, Scholes)

L'univers de la science-fiction.jpg

Après une introduction de Rose qui lie la SF et le genre de la Romance, l'ouvrage se compose de treize chapitres répartis en trois parties : "Backgrounds" (essais généraux), "Theory" (comme son nom l'indique) et "Approaches" (sur divers points). Aucun de ces essais n'est inédit (sauf la préface) et ils proviennent généralement de diverses revues (parfois liées au genre comme SFS ou non). Deux annexes sont fournies : une chronologie des dates importantes et une bibliographie secondaire sélectionnée. Il n'y a pas d'index.

Pour une poétique de la SF.jpg

Il n'y a pas grand chose à dire de cet ouvrage dont la plupart des composants sont plutôt connus (des extraits de livres ou des texte qui ont parfois été repris) et dont la date réelle d'écriture est parfois assez ancienne (les années 60 pour certains). Comme de plus l'approche reste quand même très respectable au sens où la SF est généralement vue comme insérée dans un large mouvement historique (un coup de Wells, un coup de Swift ou de Voltaire) ou liée avec d'autres genres (l'utopie ou le fantastique), ce livre n'est pas vraiment un brûlot.

Structural fabulation.jpg

Au final un livre qui n'offre pas de perspectives ou de réflexions marquantes malgré la qualité de ses plumes, même si l'on appréciera l'essai de Lem sur la structure des histoires de voyages dans le temps et que l'on assistera aux débuts des imporantes théories Suviniennes. Un recueil pas désagréable mais qui manque quand même parfois d'implication dans son sujet.

Le bréviaire des robots (Denoel 1966).jpg

Note GHOR : 1 étoile

28/09/2010

_Science Fiction : A teacher's guide & resource book_

Science Fiction : A teacher's guide & resource book : Marshall TYMN (editor) : 1988 : Starmont (série "Starmont reference guide" #5) : ISBN-10 1-55742-020-3 : x+140 pages (pas d'index) : coûtait 15 USD pour un TP non illustré qui existe aussi en HC (-021-1).

SF A teacher's guide and resource book.jpg

Relativement tôt dans l'histoire du genre, les passerelles entre celui-ci et le monde de l'enseignement ont été explorées. Certains professeurs se sont aperçus que la SF pouvait être un sujet d'étude "légitime" mais aussi qu'elle possédait un attrait incontestable auprès des étudiants séduits par la possibilité d'étudier une littérature qu'ils lisaient et qui leur "parlait" peut-être plus que d'autres plus classiques, une force dans un système (US) où une forme de compétition entre les cours dispensés existe. Marshall Tymn, lui même professeur d'anglais, a donc décidé de fournir un guide (il en existe d'ailleurs d'autres) pour aider ses collègues à se lancer dans la construction d'un cursus consacré au genre.

Sf its criticism and teaching.jpg

Après une introduction de Tymn, cet ouvrage se divise en trois parties principales dues à divers contributeurs : "Backgrounds", elle-même composée de quatre chapitres et dont l'objectif est de fournir un vernis SF en passant en revue l'histoire du genre, les juveniles, le fandom et le cinéma; "Resources" qui liste les principaux outils à utiliser (ouvrages de références, revues, conventions, listes de titres) (avec un douzaine de pages, c'est la partie la plus courte) et "Applications" qui traite plus de la construction même du cours (structure, lien avec l'actualité, aides pédagogiques). On remarquera l'absence d'une bibliographie unifiée (certaines sections en ont une) et d'index.

The ballantine teacher's guide to sf.jpg

N'étant pas enseignant, je ne peux logiquement avoir d'avis très motivé sur la partie proprement pédagogique même si elle paraît plutôt sensée (s'appuyer sur l'actualité, utiliser les compétences des élèves férus du genre, etc.). Pour le reste, la partie "Background" est assez bien faite même si l'on peut regretter (encore une fois) une certaine quête de la légitimité qui conduit à sur représenter la proto-sf et le courant utopiste au sein d'un ensemble qui est visiblement trop court pour n'être autrement que schématique.

La guerre dans les airs.jpg

On regrettera aussi la multiplication des micro-bibliographies (surtout d'ouvrages de référence) qui conduisent à lire exactement les mêmes entrées (par exemple celle sur Anatomy of wonder) en divers endroits du livre (ici pages 99 & 111). Un titre à réserver aux enseignants qui pourront sans doute mieux l'exploiter qu'un amateur qui ne rencontrera guère de révélations (même si la partie sur le fandom est intéressante).

Anatomy of wonder (3rd edition).jpg

Note GHOR : 1 étoile

06/09/2010

_Reflections and refractions_

Reflections and refractions : Essays on science fiction, science and other matters : Robert SILVERBERG : 1997 : Underwood Books : pas d'ISBN : xix+425 pages (pas d'index) : exemplaire hors commerce (ARC, cf. ci-dessous) d'un titre qui existera en HC (1-887424-24-5, 30 USD), HC signé (-23-7, 50 USD) et TP (-22-9, 20 USD).

Reflections and refractions.jpg

Il faut tout d'abord noter que cet exemplaire est un(e) ARC (Advance Reading Copy) c'est à dire un pré tirage de l'ouvrage définitif à destination de l'auteur ou de l'éditeur (pour vérifications) ou de certains critiques. Il n'est donc logiquement pas strictement identique à l'ouvrage tel qu'il sera effectivement diffusé. Ceci étant posé, ce livre se présente comme une sélection des chroniques écrites par Silverberg dans divers magazines de SF (Galileo, Amazing et Isaac Asimov's SF magazine).

Galileo 5.jpg

Ce livre rassemble donc une bonne soixantaine de textes relativement courts (au maximum une demi-douzaine de pages) et qui ont été écrits (si l'on en croit la page des copyrights) entre 1973 et 1997. Il s'ouvre par une préface de Silverberg puis se divise en six parties inégales en nombre d'essais : "Science fiction : Some general thoughts" aborde comme indiqué le genre dans son ensemble; "About science and society" donne dans la vulgarisation et la prospective; "The profession of writing" se concnentre sur le travail d'écrivain; "Colleagues" évoque d'autres acteurs du genre, "Today's world" est constitué de billets d'humeur sur l'état du monde et enfin "A few personnal items" rassemble les habituels inclassables que comporte toujours ce type d'ouvrage. A noter l'absence d'index et des indications de première parution.

IASFM 1977-Fall.jpg

Ce genre de recueil a une tendance assez marquée à plutôt mal vieillir. En effet, des réflexions qui étaient pertinentes sur l'état du monde ou celui du genre dans les années 80 ne le sont plus forcément dans les années 90 (lors de la sortie de ce livre) et le sont encore moins dans les années 2010. Ceci est particulièrement vrai pour certaines parties du livres (la première par exemple) où l'histoire à dépassé ou privé de pertinence le discours de l'auteur.

Le château de Lord Valentin 1 (JL 1985).jpg

Comme souvent avec Silverberg, il manque clairement à ce dernier une véritable vision du genre (ou au moins son expression) qui pourrait transformer un ensemble de textes relativement léger en un véritable témoignage historique sur la SF et son évolution. C'est toujours plaisant à lire mais c'est rapidement oublié. De plus, certains défauts de cet exemplaire (défauts qui sont peut-être corrigé dans la version définitive) comme l'absence d'index ou les difficultés à "placer" chronologiquement tel ou tel texte (aucune information n'est fournie) condamnent cet ouvrage à n'être lu qu'une seule fois d'autant que les textes qui le composent se trouvent bien sûr dans leurs revues d'origine ou ont été réutilisés par l'auteur dans d'autres livres comme son Other spaces, other times.

Other spaces,other times.jpg

Note GHOR : 1 étoile

18/08/2010

_Projections : Science fiction in literature & film_

Projections : Science fiction in literature & film : Lou ANDERS (editor) : 2004 : MonkeyBrain Books : ISBN-10 1-932265-12-0 : 329 pages (pas d'index) : coûtait 16 USD pour un TP non illustré.

Projections.jpg

Sous la direction de Lou Anders, un des hommes-orchestres de la SF américaine (anthologiste primé, directeur de la collection Pyr, auteur de fiction et de non-fiction), cet ouvrage est un recueil d'essais qui contient à la fois des textes originaux et des reprises dans des proportions un peu supérieures pour la seconde catégorie.

Live without a net (Roc 2003).jpg

Ce recueil rassemble donc une trentaine d'essais de taille très variable (de quatre à une vingtaine de pages). Il est impossible de discerner un ordre quelconque dans l'organisation de ce volume qui couvre un grande variété de sujets qui vont d'études sur une oeuvre (souvent des films : Star Wars, THX1138) à des essais sur des auteurs (Wells, Brackett, Peake) en passant par des analyses historiques (la SF australienne des années 90) ou des billets d'humeur. La liste des auteurs (qui comporte peu d'universitaires) est assez impressionnante et se lit comme le sommaire d'une anthologie prestigieuse comme les monte généralement Anders : de Asaro à Swanwick en passant par Brin, Lethem , Moorcock, Roberts, Resnick, Sawyer, Shepard,etc. A noter que cet ouvrage ne fournit ni index ni bibliographie.

Dreaming again (Eos 2008).jpg

A la lecture, cet ouvrage donne l'impression principale d'être un joyeux fourre-tout dans lequel Anders a rassemblé des textes existants (y compris des vieilleries de plus de vingt ans) dont certains sont connus (le Brin sur le racisme de Tolkien, le Gunn sur ses déboires avec la télévision et le cinéma) avec des inédits qu'il a commandé (ou qui lui ont été proposés), puis mélangé le tout en suivant son instinct assez sûr d'assembleur de recueils.

Storm warnings.jpg

Le tout fonctionne un peu comme une sorte de "best-of" des ouvrages de référence et permet de saisir toute la variété de ce domaine, à la fois en matière de sujets, de style ou d'approches. Cette option permet certes une vue d'ensemble mais est aussi responsable du fait que l'ouvrage ne semble avoir ni queue ni tête (on saute de Matrix à Wells puis à Delany en trois essais successifs).  Du coup, il ne faut pas attendre de vision directrice dans ce recueil mais plutôt se contenter savourer les textes individuellement, ce qui est possible vu leur qualité. Un ouvrage délibérément décousu (un peu comme une anthologie justement) mais avec des constituants solides.

Fast forward 2 (Pyr 2008).jpg

Note GHOR : 2 étoiles

17/08/2010

_The profession of science fiction_

The profession of science fiction : SF Writers on their craft and ideas : Maxim JAKUBOWSKI & Edward JAMES (editors) : 1992 : MacMillan (série "Insights") : ISBN-10 0-333-52482-9 : xi+208 pages (y compris index) : coûtait 13 GBP pour un TP non illustré, existe aussi en HC (-52481-0).

The profession of science fiction.jpg

Depuis ses débuts (en 1972), Foundation, la revue britannique d'étude sur la Science Fiction, a pour habitude régulière de demander à des auteurs des articles en rapport avec leur profession mais sans règle précise et en abordant les sujets qu'ils voulaient. A l'époque de la publication de cet ouvrage, une quarantaine de ces articles existaient, il a donc été décidé d'en sélectionner une partie afin de les réunir dans un livre de façon plus permanente.

Foundation 37.jpg

Sous la direction de Jakubowski et James (rédacteur en chef du magazine) qui ont co-écrit l'introduction (elle brosse un très bref historique du genre), cet ouvrage rassemble donc 16 textes de la série "The profession of science fiction" qui font chacun une petite dizaine de pages en moyenne, certains étant plus prolixes que d'autres, le champion étant Ballard. Ils sont ici classés sans ordre identifiable, le livre commençant par un texte de Williamson datant de 1982 et se terminant par celui de Richard Grant (1990). Au sommaire on trouve un peu de tout, des grands anciens (Williamson, Blish), des nouveaux (à l'époque comme Brin ou Jones), des stars (Le Guin, Ballard) et des purs britanniques (Cowper, Compton). Un index clôture cet ouvrage dont on remarquera que certains des textes ont été traduits dans la revue Bifrost.

Bifrost 37.jpg

Il n'y a pas grand chose de général à dire de cet ouvrage dont le propos ne semble pas très clair. Ce n'est pas un guide technique d'apprentissage de l'écriture comme il en existe pas mal, ce n'est pas non plus un recueil de souvenirs mais c'est un assemblage d'essais qui se situent un peu entre ces deux catégories. Du coup, comme l'on a affaire à des vrais professionnels, cela se laisse bien sûr lire sans déplaisir d'autant que certains textes ont une approche assez humoristique.

Foundation 41.jpg

C'est au final un recueil d'une lecture plutôt agréable qui permet aux auteurs de dévoiler certaines de facettes de leur métier. Du coup c'est probablement intéressant pour des écrivains en devenir ou des spécialistes de l'étude du processus créatif, mais j'avoue que l'ensemble m'a paru relativement léger et sans grand intérêt du point de vue de l'analyse du genre.

Foundation 76.jpg

Note GHOR : 1 étoile