Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/12/2015

_A Checklist of Science Fiction Anthologies_

A Checklist of Science Fiction Anthologies : W. R. COLE : 1964 : pas d'éditeur (probablement édité par l'auteur lui-même) : pas d'ISBN (la fiche ISFDB du titre) : xvi+374 pages : coûtait 7.50 USD pour un grand hc non illustré qui semble avoir été réédité (comme d'autres ouvrages de référence) par Arno Press.

anglais,1 étoile

Sous une couverture kitschissime à souhait, cet ouvrage est exactement ce qu'il annonce dans son titre : un index des anthologies de science fiction de 1927 à la date de sa compilation (1963). Il recense donc 227 anthologies (dont une française, Escales dans l'infini) et les 2700 textes qui les composent. Le tout est divisé en deux sections : 1927 - 1961 et un supplément pour 1962-1963, sections qui comprennent chacune plusieurs index (par titres d'anthologie, par "Editors", par titres des nouvelles et par auteurs des nouvelles). A cela s'ajoutent diverses informations au fil des index comme les origines des textes (généralement en magazine) et les pseudonymes employés (dans la mesure où ils étaient connus à l'époque).

anglais,1 étoile

Comme c'est souvent le cas avec les ouvrages de la première génération (comme ceux de Day ou Strauss), la somme de travail est remarquable (imaginez la mise en page de multiples index à l'ordinateur ou à la machine à écrire) et mérite toute notre admiration. Après, sur le plan pratique, il est clair que ce type de volume ne peut désormais rivaliser avec ce mode d'accès aux informations. L'intérêt de ce type d'ouvrage est donc maintenant essentiellement d'ordre historique.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

16/12/2015

_Survey of Science Fiction Literature : Bibliographical Supplement _

Survey of Science Fiction Literature : Bibliographical Supplement : Frank N. MAGILL (editor) : 1982 : Salem Press : ISBN-10 0-89356-185-1 (la fiche ISFDB du titre) : 183 + iv pages (y compris index) : un tp non illustré qui se trouve difficilement pour quelques dizaines d'Euros en occase.

Survey of science fiction literature Bibliographical supplement.jpg

Prévu pour être un ouvrage d'accompagnement du massif Survey of Science Fiction Literature (en 5 volumes), cet ouvrage est la bibliographie secondaire des titres qui y sont présentés (de The Absolute at Large à The Yellow Danger). Il s'agit donc de lister tous les articles ou essais (il n'existe que peu d'ouvrages exclusivement consacrés à un titre) qui évoquent de façon plus ou moins longue tel ou tel livre (roman ou recueil). On y trouve pêle-mêle des références à critiques précises (par exemple des articles de SFS, Foundation ou Extrapolation), des renvois vers des ouvrages consacrés à l'auteur (du type Borgo Press) voire des interviews (comme celles publiées dans la série SF Voices).

anglais,1 étoile

Au final, l'ensemble n'offre vraiment pas un grand intérêt et peut même être considéré comme trompeur. Présenter comme le livre de Moskowitz Seekers of Tomorrow (qui contient effectivement un chapitre sur Williamson) comme une source secondaire exploitable sur le roman The Legion of Time est juste abusif. Tout le reste étant à l'avenant (quelques pages ou lignes sur le titre évoqué noyées au milieu de centaines d'autres), cet ouvrage ne peut servir à grand-chose si ce n'est d'index secondaire (mais alors autant utiliser le Justice.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile (pour le travail bibliographique fourni)

04/09/2015

_Women of the Future_

Women of the Future : The Female Main Character in Science Fiction : Betty KING : 1984 :  The Scarecrow Press : ISBN-10 0-8108-1664-4 (la fiche ISFDB du titre) : xxi+273 pages (y compris bibliographie et index) : semble avoir coûté une vingtaine d'USD pour un hc non illustré sans jaquette qui peut se trouver en ex-exemplaire de bibliothèque (le mien vient du Kent).

anglais,1 étoile

Publié en 1984 par The Scarecrow Press (qui a un long catalogue d'ouvrages de référence sur les divers aspects du genre), ce livre a été écrit par Betty King, un auteur dont l'on ne sait que peu de choses (on lui connaît uniquement en plus de cet ouvrage une lettre dans Locus). Le projet du livre correspond visiblement d'un initiative personnelle de l'auteur explicitée dans la préface, à savoir la recherche et la constitution d'une liste de textes de science-fiction (ainsi qu'un peu de fantasy) où elle pouvait trouver des personnages féminins à prendre en exemple (King utilise l'expression "role models").

anglais,1 étoile

Les deux premières parties (préface et introduction) du livre sont à visée explicative et précisent les choix effectués par l'auteur. Le premier chapitre est d'une structure un peu différente d celle des autres puisqu'il s'agit d'un survol historique des principaux personnages féminins dans la SF des origines (1818 Frankenstein à 1929). Les six chapitres suivants abordent chacun une décennie (partiellement pour les années 80) et sont organisés de la même façon. Pour chacun des textes (romans ou nouvelles) cités (dans l'ordre alphabétique d'auteur) King rassemble les informations bibliographiques (partielles) ainsi que les données sur le (ou les) personnage(s) féminin(s) (caractéristiques physiques ou psychologiques) et donne un résumé de l'intrigue avec un court commentaire final. Tout cela tient généralement sur un peu plus d'une page. Un certain nombre d'annexes se situent à la fin du livre : liste additionnelle de textes, liste d'anthologies ou de recueils sur des personnages féminins (par exemple les Women of Wonder de Sargent), brève notule sur les femmes dans la SF érotique (où l'on évoque Dominique Verseau !), bibliographie des textes sur les Amazones et enfin divers index.

anglais,1 étoile

Même si l'ensemble est plutôt aride (il s'agit quand même à la base d'une suite de résumé d'intrigues), l'objectif de King est clairement atteint en ce sens que cet ouvrage est un bon point de départ pour  commencer des recherches dans le domaine des personnages féminins dans la SF sans avoir à "piocher" des livres au hasard dans sa bibliothèque. D'un premier abord, on pourra quand même être surpris du petit nombre de textes trouvés par King. L'idée que seulement 120 textes (à l'estime) sur une période de 60 ans aient un personnage (pas seulement une héroïne) féminin digne de ce nom semble un peu outrancière. Il est probable que la sélection de King soit très loin d'être exhaustive.

anglais,1 étoile

Du fait de cette absence d’exhaustivité, le choix délibéré de King de ne pas se livrer (ou si peu) à des analyses que lui permettrait le matériau rassemblé enlève pas mal de valeur à son projet. Même si c'est devenu depuis un marronnier, l'étude du thème de la femme dans la SF est riche d'enseignement. Joint à un certain nombre de redites dans les entrées (des éléments psychologiques sont repris dans les résumés à l'identique), ces éléments font que ce livre ne peut être destiné qu'à l'étroit usage précisément déterminé par son auteur : une liste de textes de départ. C'est louable mais ne rend pas pour autant l'ouvrage indispensable pour qui n'envisage pas d'écrire une thèse sur le sujet.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

06/07/2015

_Science Fiction Handbook for Readers and Writers_

Science Fiction Handbook for Readers and Writers : George S. ELRICK : 1978 : Chicago Review Press : ISBN-10 0-914090-52-6 (la fiche ISFDB du titre) : 315 pages (pas d'index, bibliographie) : coûtait 9 USD pour un tp illustré de dessins en n&b.

Science Fiction Handbook (Elrick).jpg

Faisons bref. A la différence d'autres Handbooks (De Camp, le premier; Booker & Thomas, Latham) qui sont plus des successions d'essais, cet ouvrage est en fait plus proche du dictionnaire. Après une préface d'une remarquable prétention (la SF c'est LE genre littéraire),  le livre est principalement constitué de 1084 entrées, de Ablating materials à Zodiacal light, définissant des termes soit scientifiques, soit science-fictionnels sur des longueurs variables (de quelques lignes à plusieurs pages). Elrick nous fournit aussi plusieurs annexes  : profils de vaisseaux spatiaux imaginés par James Stark, liste de 1020 titres de SF et des mots y étant les plus utilisés (dans l'ordre Star, World et Space), liste d'éditeurs et d’organisations impliqués dans le genre. Le tout est illustré de dessins particulièrement atroces ou de schémas techniques visiblement copiés tels quels dans des ouvrages scientifiques.

anglais,0 étoile

Ce livre est le digne représentant de ces ouvrages sans queue ni tête, bâtis n'importe comment et sans aucune ligne directrice. Un fois passé le choc esthétique et les tentatives d'humour pas drôle, on se demande à quoi tout cela peut bien servir. Quand l'auteur nous explique en cinq lignes ce qu'est un Sonic-gyroscopic neutro-stabilizer (sans rire) ou un Penetratelescope (sic) sans même nous préciser d'où vient ce terme (sans doute de Buck Rogers, une série à laquelle Elrick semble vouer un vrai culte), la première (et la seconde) réaction est de se dire "Et alors ?". A ce jour, je n'ai toujours pas trouvé de réponse. Au final un truc sans doute important et significatif pour son auteur mais qui n'offre aucun intérêt (Ai-je déjà dit que les dessins étaient très laids ?).

anglais,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

26/06/2015

_Precious Artifacts_

Precious Artifacts : A Philip K. Dick Bibliography : Henri WINTZ & David HYDE : 2012 : Wide Books : ISBN-13 978-1-478-10194-9 (la fiche ISFDB du titre) : 142 pages (avec index) : coûte une vingtaine d'euros pour un tp du type POD richement illustré en couleurs (qui semble exister en version hc à tirage limité à 100 exemplaires) disponible dans les librairies en ligne.

Precious artifacts.jpg

Après un temps de retard par rapport à l'Europe (et en particulier à la France), la réputation de Philip K. Dick n'a de cesse de progresser dans son pays d'origine, sans doute grâce aux multiples adaptations cinématographiques (d'ailleurs de qualité et fidélité variables) de ses œuvres. Qui dit auteur célèbre dit collectionneurs fanatiques et qui dit collectionneurs fanatiques dit envolée des prix et bonnes affaires en perspective. C'est pour permettre aux amateurs de mieux se retrouver dans cette potentielle jungle de livres aux valeurs parfois très différente que Hyde (un collectionneur américain) et Wintz (un français expatrié aux USA qui a créé le site http://www.pkdickbooks.com) ont décidé de publier ce livre qui prend en quelque sorte la suite des bibliographies dues à Levack et au duo Stephensen-Payne & Benson (série GCP).

anglais,PKD,1 étoile

Cet ouvrage, comme l'indique son sous-titre (United States of America and United Kingdom Editions 1955-2012) est une bibliographie des éditions US & GB (le Canada n'est que vaguement abordé pour quelques réimpressions de titres DAW) des oeuvres de PKD (romans, recueils et essais de sa main). Après une courte introduction, il débute par plusieurs petits essais sur divers thèmes (collectionner PKD, les éditions signées, les couvertures, une biographie de PKD). La partie principale du livre est constitué d'une petite soixantaine d'entrées consacrées à autant de titres (38 romans, 10 recueils, une dizaine de divers, essentiellement des titres hors genre). Chacune d'entre elles liste chronologiquement les diverses éditions existantes (d'abord US puis UK) avec les détails bibliographiques classiques (dont certains sont directement tirés des travaux de Levack) illustrées des reproductions de couvertures correspondantes. Quelques annexes (glossaire, bibliographie, listes diverses) clôturent l'ouvrage.

anglais,PKD,1 étoile

La première surprise qui attend l'amateur européen est le niveau extrêmement élevé que semblent atteindre certains livres de PKD. On parle ici (pour les plus chers cités) de sommes de l'ordre de plusieurs milliers de dollars pour des hc (jusqu'à 20.000 $ pour des exemplaires signés) et plusieurs centaines de dollars pour des poches. Quand on voit les prix maximum atteints par les plus rares titres en VF (dans les 2.000 € pour le mythique Saberhagen du Masque, au mieux 300 € pour un CLA) on mesure bien l'écart entre les marchés américain et français. D'ailleurs, malgré des indications de prix chiffrées au début de l'ouvrage, on pourra trouver que Wintz et Hyde ne se "mouillent" vraiment pas puisqu'ils ne donnent à peu près aucune fourchette en se bornant à des adjectifs ("valuable", "uncommon", "pricey") ou des périphrases ("having some value", "commands a good price", "the most prized") qui ne risquent pas d'éclairer les lecteurs. En fait seules les indications de rareté relative sont exploitables ainsi que certains détails sur les états et variantes.

anglais,PKD,1 étoile

La partie bibliographique est d'une facture tout à fait honnête et propose une mise en page aérée qui rend la consultation agréable avec des illustrations de bonne qualité même si elles sont de fait généralement plutôt petites (soit un peu plus grandes qu'un timbre-poste). Comme souvent, la vraie question est la plus-value réelle de ce type d'ouvrage surtout pour le domaine anglo-saxon au vu des progrès faits par les sites bibliographiques (par exemple sur l'ISFDB) qui offre exactement les mêmes prestations, y compris l'affichage des couvertures. Du coup, hormis pour avoir le plaisir de manipuler un objet physique, la faible précision et la petite quantité des cotes proposées ne rendent pas l'acquisition de cet ouvrage indispensable sauf pour les "hardcore fans" de PKD.

anglais,PKD,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile