Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2016

_Lovecraft et la S.-F. /2_

Lovecraft et la S.-F. /2 : Michel MEURGER : 1994 : Encrage (collection "Travaux" #21) : ISBN-10 2-906389-49-8 (la fiche ISFDB du titre) : 222 pages (y compris index) : coûtait quelques dizaines d'Euros pour un hc illustré en n&b.

Lovecraft et la SF 2.jpg

Formant en quelque sorte une suite à l'ouvrage évoqué ici, Meurger nous livre ici encore une série de huit essais de taille variable (certains sont très courts, à peine 9 pages) "autour" de Lovecraft. Des mondes perdus de l'Arctique aux îles vivantes en passant par les communautés dégénérées américaines, c'est un véritable festival de crypto-zoologie, de légendes urbaines et de pseudo-science(s) qui nous est offert. Bien sûr, comme dans l'opus précédent, le lien avec HPL est parfois assez ténu (il est généralement amené en toute dernière partie des essais) mais l'érudition de l'auteur (qui se traduit parfois par des mises en pages surréalistes avec cinq lignes de texte et cinquante de notes de bas de page !) et le côté original (pour ne pas dire bizarre) de ses sujets d'étude font que l'ensemble se lit étonnamment bien.

français,2 étoiles,lovecraft

Un titre à réserver sans doute à des lecteurs amateurs de proto-SF (ou de récits typés "weird") mais qui permet de mieux comprendre cette période où existait une SF-avant-la-SF et l'imbrication de ce genre naissant dans le milieu culturel (je n'ose dire scientifique) de l'époque.

français,2 étoiles,lovecraft

Note GHOR : 2 étoiles 

02/02/2016

_The Science Fiction & Fantasy Quizz Book_

The Science Fiction & Fantasy Quizz Book : Joseph A. MCCULLOUGH : 2015 :  Osprey Publishing : ISBN-13 978-1-4728-1083-0 (la fiche ISFDB du titre) : 192 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûte 9 GBP pour un petit hc illustré en n&b, disponible dans toutes les bonnes librairies en ligne, à noter que l'aspect "usagé" du livre est un choix de l'éditeur, comme l'a fait par exemple Orbit pour certains titres de Philip Palmer.

The science fiction & fantasy quizz book.jpg

Cet ouvrage fait partie d'une catégorie assez spécifique et plutôt rare (j'en connais à peine moins d'une dizaine), celle des livres de quiz autour de la SF. Malgré le fait que le public des amateurs soit friand de ce genre de jeux intellectuels, le prix d'un tel ouvrage est sans doute rédhibitoire pour un objet que l'on ne peut utiliser qu'une seule fois (ou presque), ce qui explique sans doute le peu de titres de ce genre qui existent (dont au moins un en français, le SF Quiz de Barets).

anglais,1 étoile

Divisé en trois niveaux de difficulté (Easy, Medium et Hard), ce livre propose donc 104 quiz de divers types (QCM, "Vrai ou Faux", questions à réponses libres, éléments à relier entre eux) qui comportent chacun dix questions. En règle générale, celles-ci portent pour un même quiz sur tous les domaines de genre, allant de la télévision et du cinéma (qui fournissent la majorité des sujets) à la SF écrite en passant par les Comics et les JdR. Les réponses sont données à la fin de l'ouvrage dans une partie séparée et le tout est illustré de quelques dessins "génériques" de Miguel Coimbra.

anglais,1 étoile

Il est assez compliqué  d'évaluer un tel livre. En ce qui concerne la partie SF littéraire, j'ai trouvé les questions généralement faciles pour qui connaît un tant soit peu le genre (exemple de question Hard : "E. E. Doc Smith était-il docteur en médecine ?") alors que pour d'autres domaines, j'ai calé dès les premières questions (du genre "Que veut dire THAC0 ?") qui sont plutôt, à mon sens, du domaine du trivia ("Quel est le premier humain à apparaître à l'écran dans Star Wars ?") que de la culture es-genre. Une expérience donc un peu ratée à mon goût sans doute à cause de mon côté insuffisamment geek dans certains types de SF.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile

02/01/2016

_Le guide de l'uchronie_

Le guide de l'uchronie : Karine GOBLED & Bertrand CAMPEIS : 2015 :  ActuSF (collection "Les 3 Souhaits") : ISBN-13 978-2-917689-74-5 (la fiche ISFDB du titre) : 347 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûte 10€ pour un petit format non illustré, disponible chez l'éditeur ().

Le guide de l'uchronie.jpg

Dans la série des petits (en format, pas en épaisseur qui est ici plutôt conséquente) guides proposés par ActuSF, cet opus est consacré à l'uchronie, un genre qui, de façon logique, semble devenir à la mode sur la scène SF française, une dizaine d'années après l'avoir été dans le monde anglo-saxon. On notera d'ailleurs que l'uchronie en VF semble se développer particulièrement dans le domaine de la bande dessinée avec plusieurs séries (Jour J, Le grand jeu, Wunderwaffen) qui tournent souvent autour de la deuxième guerre mondiale, une thématique qui se diffuse aussi dans les revues spécialisées d'histoire militaire où l'on ne compte plus les sujets du genre Panzerwaffe 46 et les profils d'engins spéculatifs.

TnT 32.jpg

La structure de l'ouvrage se rapproche de celle des autres titres de la collection avec toutefois un certain nombre de différences. Après une courte introduction, une préface de Henriet, la première partie est une sorte de FAQ sur le sous-genre. On trouve ensuite plusieurs parties par média (littérature, littérature jeunesse, cinéma, télévision, manga, bande dessinée, jeux) avec pour chacune un certain nombre d'oeuvres étudiées (en règle générale sur un page avec résume de l'intrigue, évaluation critique et pistes de lectures ultérieures). Elles sont classées par nationalité (domaine français et étranger) puis par ordre alphabétique de titre. Une dizaine d'interviews parsèment l'ouvrage qui n'offre ni index ni bibliographie (même si un certain nombre de sites sont listés).

Voyage 1 (JL 1999).jpg

Bien sûr on peut trouver des défauts à cet ouvrage : absence d'index et même de sommaire, enthousiasme pour certaines oeuvres parfois un peu excessif, sur-représentation manifeste d'éditeurs ou d'auteurs "amis", interviews strictement anecdotiques, choix de titres parfois discutables (Valéry Giscard D'Estaing !) conduisant à des oublis regrettables, partie théorique un peu légère dans la modélisation du genre. Malgré tout, il remplit correctement son rôle, à savoir celui d'une introduction au genre et d'un guide de lecture "basique" pour le néophyte tenté par l'aventure uchronique. Sa mission est donc accomplie, qui plus est pour un tarif modique et une présentation sympathique.

Pasquale's angel (Gollancz 1995).jpg

Note GHOR : 2 étoiles

01/01/2016

_Precious Artifacts 2_

Precious Artifacts 2 : A Philip K. Dick Bibliography : Henri WINTZ & David HYDE : 2014 : Wide Books : ISBN-13 978-1502725684 (la fiche ISFDB du titre) : 216 pages : coûte une vingtaine d'euros pour un tp du type POD richement illustré en couleurs (qui semble exister en version hc à tirage limité) disponible dans les librairies en ligne.

Precious artifacts 2.jpg

Cet ouvrage, qui est la suite de celui-ci débute par plusieurs parties introductives (Qu'est-ce qu'un pulp ?, les courtes biographies des artistes ayant illustré PKD, idem pour les anthologistes ayant sélectionné certains de ces textes), dont on peut se demander quelle est la plus-value pour un collectionneur de PKD (on pourrait penser qu'il/elle connaît déjà plus ou moins ces informations).  L'essentiel du livre est constitué d'une bibliographie illustrée des nouvelles de PKD dans les supports anglo-saxons (y compris ceux d'Océanie, Australie et Nouvelle Zélande), classées par ordre lexicographique de Adjustement Team à Your Appointment Will Be Yesterday. Il y a aussi un certain nombre d'annexes (chronologie, adaptations, bibliographie publicitaire).

Venture NZ 1964-03.jpg

Pour être franc, j'avoue avoir été assez irrité de payer pour acheter un ouvrage qui contient des scans (que j'ai pu reconnaître grâce aux griffonnages sur les couvertures) et des informations que j'ai moi-même entré dans l'ISFDB. Outre le procédé assez moyen (on pensera à ces "livres" qui sont des copies de pages wikipedia imprimées et reliées), il n'y a donc strictement rien de plus sur la page de ce livre consacré à (par exemple) Piper in the Woods qui contient 5 (!) lignes que sur la page correspondante de l'ISFDB (), bien au contraire. En effet cette dernière liste non seulement les traductions du texte mais aussi (et c'est un comble) bien plus de parutions en anglais (sont oubliés par exemple les recueils chez Halcyon, Prime ou Dover, sans compter les ebooks). Du coup la question est simple : pourquoi payer pour un ouvrage sans aucune plus-value réelle et dont les informations ne sont même pas au niveau de ce que l'on peut trouver gratuitement sur le net ?

angalis,PKD,0 étoile

Note GHOR : 0 étoile

28/12/2015

_Monsters, Mushroom Clouds, and the Cold War_

Monsters, Mushroom Clouds, and the Cold War : American Science Fiction and the Roots of Postmodernism, 1946-1964 : M. Keith BOOKER : 2001 : Greenwood Press (série Contributions to the Study of Science Fiction and Fantasy #95) : ISBN-10 0-313-31873-5 (la fiche ISFDB du titre) : 196 pages (y compris bibliographie et index) : coûtait une soixantaine d'USD pour un hc non illustré sans jaquette.

Monsters, mushroom clouds, and the cold war.jpg

Cet ouvrage est une relative rareté dans le domaine de l'étude du genre dans le monde anglo-saxon. En effet, il s'agit, comme l'indique bien Booker (presseur d'anglais dans une université US et auteur de nombreux livres sur le genre) dans son introduction, d'une lecture politique des textes de la période et du lieu choisis (ici la science fiction américaine tous médias confondus des années 50, c'est à dire en pratique celle produite entre 1946 et 1964, les long 50s comme les désigne l'auteur). C'est dans cette période, sans doute un peu oppressante pour les citoyens américains, que certains acteurs de SF ont utilisé le genre comme moyen de critiquer discrètement (la SF étant vue comme négligeable) mais efficacement les orientations politiques de leur pays. A contrario, une autre frange du genre l'a utilisé pour renforcer les messages de l'establishment (ou du gouvernement ou du complexe militaro-industriel).

anglais,3 étoiles

Après une longue introduction qui précise la démarche et les buts de l'auteur, l'ouvrage est divisé en quatre chapitres conséquents : 1) les romans de SF comme critique sociale, 2) les romans et films post-apocalyptiques, 3) les films d'exploration spatiale et d'invasions extraterrestres et 4) les films de monstres. Quelques pages de notes, une bibliographie des oeuvres citées et un index clôturent l'ouvrage.

anglais,3 étoiles

La lecture de ce livre est fort rafraîchissante (pour un européen) car elle met en perspective de façon claire les enjeux politiques qui se cachent toujours (bien évidemment à des degrés divers) derrière les oeuvres de fiction. Et la SF des années 50 (surtout du côté cinématographique) est une telle mine de caricatures diverses et variées (la SF écrite étant visiblement plus critique) que les flèches décochées par Booker font mouche et provoquent un amusement certain. Cette ironie permanente (même si elle est mâtinée d'une certaine tendresse) est une des forces d'un livre qui témoigne aussi d'une grande connaissance du genre de la part de Booker.

anglais,3 étoiles

Même si les séquences de Heinlein Bashing (sur The Puppet Masters) ou de Gunn Trashing (pour ses écrits sur Asimov) sont particulièrement jouissives, il serait erroné de réduire le livre à une série de tirs aux pigeons sur des cibles faciles (par exemple les films de monstres avec leur bestiaire géant). Booker montre bien l'éventail des positions au sein du genre (de la résistance à la collaboration avec l'orthodoxie ambiante) et la façon dont les messages étaient passés. Il montre aussi comment le postmodernisme fort à la mode actuellement était déjà en germe dans les années 50. Un livre finalement assez court (à peine 160 pages de texte) mais particulièrement dense et passionnant à lire.

anglais,3 étoiles

Note GHOR : 3 étoiles