Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2018

_Hitler Dönitz and the Baltic Sea_

Hitler Dönitz and the Baltic Sea : The Third Reich's Last Hope 1944-1945 : Howard D. GRIER : 2007 (pour la première édition, celle-ci étant la deuxième et date de 2013) : Naval Institue Press : ISBN-13 978-1-59114-345-1 : xxii+287 pages (y compris index et bibliographie) : coûte 35USD pour un hc illustré de quelques cartes et photographies en n&b, disponible chez l'éditeur ().

Hitler Dönitz and the baltic sea.jpg

Ce livre est en quelque sorte un ouvrage "à thèse". En décrivant les opérations autour de la Baltique entre 1944 et la fin de la guerre, l'auteur (un professeur d'histoire américain) veut montrer que tous les choix militaires d'Hitler étaient uniquement faits afin de permettre la mise en service des nouveaux sous-marins allemands, essentiellement des Types XXI et XXIII (il nous épargne heureusement le grand numéro des sous-marins Walter, les armes miracles favorites des amateurs d'uchronie). Il commence par détailler les phases militaires (une grosse moitié du livre) puis nous explique ensuite dans les trois derniers chapitres les raisons ayant conduit Hitler à certaines décisions qui pourraient paraître surprenantes (le maintien en Estonie puis en Courlande, les nombreuses poches littorales laissées en Prusse, le soutien à la Finlande, l'obsession de la Norvège). Tout cela avec comme complice principal l'amiral (et successeur) Dönitz qu'il montre épousant complètement les vues de son maître et manipulant l'armée pour ses desseins.

The naval war in the Baltic 1939-1945.jpg

Le résultat est en tout cas plutôt convaincant et est visiblement basé sur des recherches intensives dans les archives d'époque (il y a presque quarante pages de notes correspondant à des références précises). Après, il est toujours difficile de déterminer à posteriori quelles étaient les motivations exactes d'un dictateur décédé, d'où une seconde partie plus spéculative alors que la première est le récit intéressant (même s'il manque un peu de cartes) d'une suite d'opérations rarement abordées au travers du prisme principal de la Baltique.

06/12/2018

_SF Voices_

SF Voices : Darrell Schweitzer : 1976 : T-K Graphics : pas d'ISBN (la fiche ISFDB du titre) : 123 pages (pas d'index ni de bibliographie) : coûtait sans doute quelques USD pour un petit tp avec agrafage central, qui semble avoir été réédité par Wildside (978-1-4344-0910-2).

SF Voices.jpg

Ce petit opus de chez T-K Graphics (qui a produit un petit nombre d'ouvrages de référence dans les années 70), fort sympathique au demeurant, illustre bien les ravages de la vieillesse sur le cerveau des bloggeurs. Après l'avoir lu en entier et lors des vérifications que je fais avant d'écrire ces billets, je me suis aperçu que j'avais déjà lu une partie des textes. En effet, certaines des interviews publiées dans cet ouvrage ont été reprises à l'identique (sans que cela soit mentionné) dans la série "Science Fiction Voices" (notez la subtilité du passage de "SF" à "Science Fiction" dans le titre, ce qui fait que les livres sont classés à deux endroits différents de ma bibliothèque).

anglais,2 étoiles

 

Du coup, je me permets de renvoyer le lecteur intéressé par ce recueil à mes billets sur les divers titres de cette série, ici pour les quatre premiers et pour le cinquième. En résumé, ces interviews sont un matériau plutôt intéressant (bien que daté pour certains auteurs restés actifs après les entretiens) mais parfois un peu brouillon et difficile à exploiter faute d'index. Ultime piège, certaines interviews n'ont jamais été reprises (Silverberg ou Wilson par exemple), ce qui peut rendre pertinente pour l'amateur de certains auteurs la recherche de cet ouvrage.

anglais,2 étoiles

Note GHOR : 2 étoiles

05/12/2018

_La course au Rhin_

La course au Rhin (25 juillet-15 décembre 1944) : Pourquoi la guerre ne s'est pas finie à Noël : Nicolas AUBIN : 2018 : Ecomomica (série "Campagnes & Stratégies" #134) : ISBN-13 978-2-7178-7043-5 : 512 pages (y compris bibliographie mais pas d'index) : coûte 29€ pour un tp illustré d'une cinquantaine de cartes en n&b, disponible chez l'éditeur ().

La course au Rhin.jpg

Ce massif ouvrage est une étude complète de l'ensemble de la campagne de France (l'autre, celle de 1944), de la sortie de la tête pont de Normandie (par l'opération Cobra) à la veille de la contre-offensive allemande des Ardennes. L'angle choisi par Nicolas Aubin (à qui l'on doit un ouvrage sur le Red Ball Express chez H&C) pourrait presque être qualifié d'uchronique en ce sens qu'il se pose la question (prégnante fin 1944 chez les Alliés) de savoir pourquoi la guerre ne s'est pas finie à Noël 1944. A l'issue d'une étude exhaustive et passionnante, la conclusion de l'auteur (à sa grande est surprise, semble-t-il) est que la poursuite de la guerre jusqu'en 1945 est de la faute du haut-commandement du théâtre allié (Eisenhower et ses principaux subordonnés : Montmogmery, Bradley, Patton, Hodges). Incapable d'imposer (et d'avoir) une vision claire et tentant de ménager tout le monde (y compris ses "potes"), Eisenhower a sans doute loupé un certain nombre d'occasions.

Histoire de la première armée française.jpg

Bien évidemment le jeu du "Whaf If?" est toujours un exercice hautement subjectif et techniquement contestable et Aubin ne l'utilise qu'avec parcimonie. Son livre est surtout le récit de 5 mois de campagnes intenses qui voient la poursuite engagée par les chefs alliés finir par s'enliser, le tout ponctué par des échecs (Market Garden) ou des succès (Dragoon/Anvil). Au final un ouvrage particulièrement roboratif et à la pointe des recherches historiques. On ne lui reprochera que des cartes (pourtant nombreuses et variées) parfois à la limite du lisible (soit trop claires, soit nécessitant une loupe, soit manquant de définition).

02/12/2018

_Fantastic Lives_

Fantastic Lives : Autobiographical Essays by Notable Science Fiction Writers : Marty H. GREENBERG (editor) : 1981 : Southern Illinois University Press (série "Alternatives") : ISBN-10 0-8093-0987-4 (la fiche ISFDB du titre) : xi+215 pages (pas d'index) : coûtait 15.00USD pour un hc non illustré avec jaquette, pas simple à trouver.

Fantastic lives.jpg

Paru dans la petite collection d'ouvrages de référence des SIUP (Alternatives), cet ouvrage est, comme son sous-titre l'indique clairement, une compilation d'essais autobiographiques par des auteurs "notables". Au sommaire on trouve donc, outre une préface de l'editor, neuf articles d'une vingtaine de pages chacun (sauf celui d'AEVV qui atteint la quarantaine) rédigés par autant d'auteurs de SF. Dans l'ordre se succèdent donc : Harlan Ellison, Philip José Farmer, R. A. Lafferty, Katherine MacLean, Barry N. Malzberg, Mack Reynolds, Margaret St. Clair, Norman Spinrad et A. E. van Vogt. Les textes sont inédits (sauf celui de Malzberg qui réutilise diverses préfaces) et comportent une bibliographie très succincte.

Missing man (Berkley 1975).jpg

D'une façon assez surprenante, l'ensemble est très hétérogène avec finalement peu de textes respectant le "cahier des charges" de l'autobiographie, à savoir décrire la vie de l'auteur. Sont dans ce cas les essais de Farmer (d'une façon assez classique), MacLean (une narration "stream of consciousness" sans doute un peu embellie ou alors c'est à une jeune Einstein ou Mozart que nous avons affaire) et St. Clair (assez neutre). Le reste est un joyeux mélange qui comporte des réflexions sur des textes précis par leurs auteurs : Ellison sur I Have No Mouth and I Must Scream, Spinrad sur The Iron Dream; et des auteurs qui nous font leur numéro habituel : Malzberg et Lafferty exécutant leurs sempiternelles attaques sur la médiocrité de la SF et de leur collègues (le premier annonçant même son -finalement annulé- départ du genre); Reynolds dissertant sur l'économie politique et van Vogt nous listant tous les systèmes qu'il a inventé (pour écrire, pour être en forme ou pour se débarrasser de ses traumatismes).

Looking backwards, from the year 2000 (TEP 1976).jpg

Le résultat est très inégal (certaines jérémiades ou à contrario certaines séances d'autosatisfaction sont évitables et surtout déjà lues) mais l'ensemble reste assez fascinant. Même si la quantité réelle de détails autobiographiques est limitée (et dépend des auteurs), ces essais sont assez révélateurs de la personnalité et des obsessions de ces écrivains. On y retrouve par exemple un Lafferty complètement mégalo, un Malzberg complètement aigri et un van Vogt complètement barré. C'est en en tout cas une précieuse source d'information de première main, y compris sur des auteurs peu étudiés (MacLean ou St. Clair/Seabright par exemple).

The dancers of Noyo (Ace 1973).jpg

Note GHOR : 2 étoiles

30/11/2018

_'Furies et Crocodiles'_

'Furies et Crocodiles' : Morane au combat dans la bataille de France : Historique du Groupe de Chasse III/7 de mai 1939 à août 1940 : Rémi BAUDRU : 2015 (?) : Lela Presse (série "Histoire des unités" #4) : ISBN-13 978-2-914017-87-9 : 160 pages (pas d'index) : coûte 35.00€ pour un grand tp illustré en n&b (photos) et couleurs (profils), disponible chez l'éditeur (en promo).

Furies et crocodiles.jpg

Paru dans la collection "Histoire des unités" qui comporte actuellement moins d'une dizaine de titres, cet ouvrage est la narration de la campagne de France telle que vécue par le GC III/7. Ce groupe, créé juste avant le début de la 2GM (le 1er mai 1939) était une unité de "deuxième partie du tableau" (comme l'indique la préface) qui a été essentiellement équipée de MS 406. Grâce à de nombreux témoignages, c'est tout le quotidien des deux escadrilles (5ème et 6ème) qui nous est raconté de la "drôle de guerre" à l'armistice. Comme le groupe n'a abattu guère plus d'une dizaine d'appareils allemands, le texte raconte surtout l'ordinaire des aviateurs, ballottés sur la fin de terrain en terrain. Le tout est richement illustré de photographies d'époque et de profils couleurs. Une vision originale du quotidien des pilotes et mécaniciens français de l'époque.