Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2015

_Handbook of Vance Space_

Handbook of Vance Space : Michael ANDRE-DRIUSSI : 2014: Sirius Fiction : ISBN-13 978-0-9642795-7-5 (la fiche ISFDB du titre) : xxviii+187 pages : coûte une vingtaine d'USD pour un tp légèrement illustré disponible chez l'éditeur (), qui existe aussi en hc (-6-8).

Handbook of Vance Space.jpg

Malgré un léger changement de titre, cet ouvrage est la mise à jour (copieuse) du précédent Vance Space du même auteur (évoqué ici). C'est une sorte du guide touristique des mondes créés par Vance au fil de ses oeuvres. On y trouve la même passion et la même abnégation de la part d'André-Driussi, pour un résultat similaire en ce qui me concerne : un intérêt limité et une plus-value difficile à déterminer pour les amateurs "ordinaires" de Vance.

anglais,vance,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile (pour la folie de l'entreprise)

18/12/2015

_Harry Harrison! Harry Harrison!_

Harry Harrison! Harry Harrison! : Harry HARRISON : 2014 : Tor : ISBN-13 978-0-7653-3308-7 (la fiche ISFDB du titre) : 351 pages (y compris bibliographie) : coûtait 27 USD pour un hc avec jaquette non illustré (sauf un cahier central de 16 pages de photographies N&B) disponible en neuf et qui existe aussi en ebook (978-1-4299-6728-0).

Harry Harrison Harry Harrison.jpg

Publié par Tor (l'éditeur US habituel de Harry Harrison), cet ouvrage est une autobiographie réalisée avec l'aide de sa fille Moira. Harrison (décédé en 2012) est un de ces auteurs de midlist à la longue carrière (commencée en 1941) et qui restera sans doute seulement connu pour une petite partie de son oeuvre, celle consacré à des séries (Deathworld, Stainless Steel Rat aka Ratinox). Peu traduit en VF, il a été honoré du titre de Grand Maître par la SFWA et est étonnamment très célèbre en Russie et dans les pays de l'est.

harrison,1 étoile,anglais

Du fait de la fatigue et de la maladie d'Harrison lors de la rédaction de cet ouvrage, il présente une forme un peu particulière. On trouve tout d'abord une classique chronologie de la carrière de l'auteur, puis l'autobiographie proprement dite sur 220 pages. Elle est complétée par une série d'essais que l'auteur n'a pas eu le temps d'incorporer au texte principal. Ces essais couvrent un certain nombre de sujets propres au genre (ses principales séries, l'uchronie, John W. Campbell, etc.). Une bibliographie des premières parutions des oeuvres (romans, nouvelles, essais, anthologies) de l'auteur et un cahier photographique central complètent un ensemble qui ne comporte hélas pas d'index d'où une certaine difficulté à s'y retrouver.

harrison,1 étoile,anglais

Mon avis sur ce livre est assez proche de celui que j'ai pu écrire pour l'autobiographie de Vance () et ce pour les mêmes raisons. En effet, si j'achète cet ouvrage c'est essentiellement en tant qu'amateur de SF. Du coup, le récit détaillé des voyages d'Harrison et de sa vie domestique, même si elle est aventureuse et se déroule sur plusieurs continents, ne sont pas forcément ce que je recherche. Je suis prêt à mettre une trentaine d'Euros pour un texte qui m'éclaire sur le fonctionnement intime du genre mais pas pour le récit des exploits du fils de l'auteur aux commandes d'un cargo.

harrison,1 étoile,anglais

Ce livre est toutefois moins une mauvaise affaire que le Vance grâce à sa dernière partie qui, même si elle n'est guère copieuse, est clairement centrée sur la SF et sa pratique. Au final un titre plutôt décevant pour un auteur qui aurait sans doute gagné à être plus connu.

harrison,1 étoile,anglais

Note GHOR : 1 étoile

17/12/2015

_Ira Levin_

Ira Levin : Douglas FOWLER : 1988 : Starmont (série Reader's guide #34) : ISBN-10 0-930261-25-9 (la fiche ISFDB du titre) : 87 pages (y compris bibliographies et index) : coûtait 10 USD pour TP peu facilement trouvable en occase qui existe aussi en HC (-26-7).

Ira Levin.jpg

Cet ouvrage fait partie de la série (d'une cinquantaine de volumes) de monographies publiées par Starmont House et/ou Borgo Press. Cet opus est donc consacré à Ira levin, un auteur américain dont les titres de gloire essentiels sont le roman fantastique Rosemary's Baby (et sa suite) ainsi que les nombreuses adaptations cinématographiques de ses quelques romans. Dans le domaine de la Science Fiction, on lui doit la dystopie This Perfect Day (Un bonheur insoutenable en VF), le plus connu The Stepford Wives (Les femmes de Stepford en VF, un roman porté deux fois à l'écran) et le thriller "nazi-génétique" The Boys from Brazil (lui aussi filmé).

anglais,1 étoile,Levin

Au vu de la faible production de l'auteur (à l'époque) l'ouvrage est à peu près structuré en fonction des œuvres de Levin. On trouve donc par exemple un chapitre (de taille variable suivant la richesse du texte primaire) sur chacun des romans évoqués plus haut. Le tout est accompagné d'une brève partie biographique, d'une réflexion sur le fantastique et d'une évocation des pièces de théâtre composées par l'auteur. Deux courtes (logiquement) bibliographies primaire et secondaire commentées ainsi qu'un index complètent l'ouvrage.

anglais,1 étoile,Levin

En ce qui concerne les titres proprement SF, l'impression générale est voir Fowler "ramer" du mieux qu'il le peut pour pouvoir dire quelque chose de positif sur les deux romans en question. Il faut dire que ces deux titres ne sont déjà pas d'une originalité folle (pour rester gentil). En effet, si la dystopie uniforme dirigée par ordinateur de This Perfect Day doit par exemple beaucoup à Huxley, que dire du concept des femmes robots, une idée qui est largement aussi vieille que la SF (pensez à Métropolis) voire même plus ancienne (de Coppélia à la mythologie antique). A cela s'ajoute une qualité littéraire assez quelconque et une intrigue aux limites du cliché.

anglais,1 étoile,Levin

Comme on est là en présence du cas classique d'un auteur mainstream qui utilise (un esprit méchant dirait pille) les outils, thèmes, décors et rebondissements de la SF sans vraiment maîtriser les codes du genre, il est difficile à l'amateur un tant soit peu éclairé de s'extasier sur ces romans et partager un enthousiasme peu communicatif (on notera aussi que Fowler n'est pas vraiment un homme du sérail). Au total un ouvrage sur un auteur franchement mineur pour le genre et donc largement dispensable.

anglais,1 étoile,levin

Note GHOR : 1 étoile

16/12/2015

_Survey of Science Fiction Literature : Bibliographical Supplement _

Survey of Science Fiction Literature : Bibliographical Supplement : Frank N. MAGILL (editor) : 1982 : Salem Press : ISBN-10 0-89356-185-1 (la fiche ISFDB du titre) : 183 + iv pages (y compris index) : un tp non illustré qui se trouve difficilement pour quelques dizaines d'Euros en occase.

Survey of science fiction literature Bibliographical supplement.jpg

Prévu pour être un ouvrage d'accompagnement du massif Survey of Science Fiction Literature (en 5 volumes), cet ouvrage est la bibliographie secondaire des titres qui y sont présentés (de The Absolute at Large à The Yellow Danger). Il s'agit donc de lister tous les articles ou essais (il n'existe que peu d'ouvrages exclusivement consacrés à un titre) qui évoquent de façon plus ou moins longue tel ou tel livre (roman ou recueil). On y trouve pêle-mêle des références à critiques précises (par exemple des articles de SFS, Foundation ou Extrapolation), des renvois vers des ouvrages consacrés à l'auteur (du type Borgo Press) voire des interviews (comme celles publiées dans la série SF Voices).

anglais,1 étoile

Au final, l'ensemble n'offre vraiment pas un grand intérêt et peut même être considéré comme trompeur. Présenter comme le livre de Moskowitz Seekers of Tomorrow (qui contient effectivement un chapitre sur Williamson) comme une source secondaire exploitable sur le roman The Legion of Time est juste abusif. Tout le reste étant à l'avenant (quelques pages ou lignes sur le titre évoqué noyées au milieu de centaines d'autres), cet ouvrage ne peut servir à grand-chose si ce n'est d'index secondaire (mais alors autant utiliser le Justice.

anglais,1 étoile

Note GHOR : 1 étoile (pour le travail bibliographique fourni)

23/11/2015

_The Connecticut Yankee in the Twentieth Century_

The Connecticut Yankee in the Twentieth Century : Travel to the Past in Science Fiction : Bud FOOTE : 1990 : Greenwood Press (série "Contributions to the Study of Science Fiction and Fantasy" #43) : ISBN-10 0-313-24327-1 (la fiche ISFDB du titre) : x+209 pages (y compris bibliographie et index) : coûte actuellement 84 USD chez l'éditeur (là) pour un hc non illustré et sans jaquette.

The Connecticut yankee in the twentieth century.jpg

Sous la plume de Bud Foote, un professeur d'anglais, cet ouvrage est, à la lecture, une sorte de mélange de deux livres différents. Le premier livre qui le compose est une étude sur Mark Twain et particulièrement son célèbre (du moins aux USA) A Connecticut Yankee in King Arthur's Court (un roman qui transporte un entrepreneur américain dans le moyen-âge Arthurien). Le deuxième composant est une analyse du thème du voyage dans le passé dans la science fiction (un thème en fait assez peu fréquent et dont il semble que Twain soit l'inventeur).

Lest darkness fall (Del Rey 1983-08).jpg

Du coup, pour apprécier pleinement cet ouvrage, il faut être un expert sur Twain/Clemens et la littérature arthurienne (américaine). Comme je ne le suis pas, j'ai été amené à survoler certaines parties (par exemple l'influence de Mallory sur Twain) d'autant plus que Foote semble supposer d'emblée une grande familiarité de ses lecteurs avec l'ensemble du corpus des œuvres citées dans ce cadre.  Cela nous laisse la partie consacrée au voyage dans le passé dans la SF (les récits du type "Time Patrol" sont évoqués mais ne sont pas au cœur de la thèse de Foote). C'est le point fort du livre qui propose une intéressante "classification" des voyageurs temporels et fait preuve d'une grande connaissance du genre (de The Dancer fron Atlantis d'Anderson à The Legion of Time de Williamson).

anglais, 2 étoiles

Au final un livre que sa construction AMHA un peu bancale (est-ce un essai sur Twain ?, un ouvrage thématique ?) dessert malgré une partie consacré à la SF d'une grande qualité.

anglais, 2 étoiles

Note GHOR : 2 étoiles